defiInterlude… | Coeur en émoi

 

1/Hun-Ga-Wa

Un prêtre catholique était parti convertir des tribus africaines. Comme il venait de débarquer, il n’était pas encore très bon question dialecte local.
Du coup, il s’était payé les services d’un traducteur.

Un beau jour, il obtient l’accord du chef de la tribu pour faire son speech devant la tribu au complet. Alors sur la place du village, il monte sur une grosse pierre pour être bien vu de tous, et demande à son traducteur de venir se placer à côté de lui. Le missionnaire commence:

– “Si vous le voulez, je vous montrerai comment creuser un trou dans la terre de telle manière que vous pourrez trouver de l’eau pure au fond de ce trou !”
La tribu répond:
– Hun-ga-wa !

Le missionnaire heureux, continue:

– “Je vous montrerai comment capturer des animaux sans pour autant avoir à quitter votre village !”
– Hun-ga-wa !

A ce stade, le missionnaire est super heureux de remporter l’adhésion de tous les autochtones à ses idées. Il poursuit:

– “Et ensuite je vous montrerai comment faire la paix avec les autres tribus qui ne cherchent qu’à prendre votre terre et vos femmes !”
– HUN-GA-WA !!!

Cette fois-ci, les villageois ont tellement crié que tous les oiseaux se sont enfuis des arbres alentour. C’est sur cet encouragement que le prêtre finit son discours. Ensuite, une grande fête est donnée pendant laquelle il y eut moult  danses traditionnelles et musique.

Plus tard dans l’après-midi, l’interprète vient voir le missionnaire pour lui faire un rapport:
– “Notre chef a beaucoup apprécié votre discours. Il aimerait vous emmener dans la savane pour voir de plus près tous les animaux qui vivent sur les terres du village.”

Le curé est enthousiaste et heureux d’avoir réussi à impressionner favorablement le chef de la tribu. Il dit au traducteur:
– “Dites au chef que je serai très honoré qu’il me fasse une visite guidée.”

Alors le chef, le traducteur, le missionnaire et quelques guerriers s’en vont faire le tour des terres de la tribu. Ils passent donc dans un pâturage dans lequel paissent une centaine d’animaux domestiques:  vaches, chèvres et moutons. D’ailleurs, le curé est impressionné de voir tant d’animaux pour une petite tribu.

Au moment où ils s’apprêtent à repartir, le chef de la tribu dit quelque chose à l’oreille du traducteur. Le curé demande alors au traducteur:
– “Qu’a dit le chef ?”
Il a dit de faire attention où vous mettez les pieds, parce que vous avez marché dans  Hun-ga-wa, c’est à dire dans la Mdrr !!!

 

2/Pourquoi ?

– “séparé” s’écrit-il en un seul mot ?
– “Tous ensemble” s’écrit-il en deux mots ?
– “abréviation” est-il si long ?

 

3/Confusion…

Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps. Son épouse était là, à son chevet jour et nuit. Un jour, l’homme se réveilla. Il fit signe à son épouse de s’approcher et lui chuchota :

– Durant tous ces malheurs tu étais à mes côtés.

– Lorsque j’ai été licencié, tu étais là pour moi.

– Lorsque mon entreprise a fait faillite,  tu étais là et tu m’avais soutenu.

– Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée près de moi.

– Et lorsque j’ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours encore à mes côtés. Tu sais quoi ?

Les yeux de la femme s’emplirent de larmes d’émotion.

– Quoi donc, mon chéri? chuchota-t-elle.

– Je crois que tu me portes… la poisse !!!

 

4/Equipement…

Un couple part en vacance.
Le mari aime pêcher pendant des heures alors que sa femme elle, préfère un bon livre…
Un matin, pendant que l’homme faisait sa grasse matinée, la femme décide de prendre le bateau pour aller lire tranquillement son livre au bord du lac…
Une heure après, un garde-pêche arrive.
– “Bonjour madame ! savez-vous que vous êtes dans une zone où la pêche est interdite ?”
– “Je ne pêche pas, je lis.”
– “Peut-être ! mais vous avez tout l’équipement pour pêcher ! Je n’ai pas d’autre choix que celui de vous verbaliser et saisir votre bateau !”
– “Si vous faites cela, je vous dénoncerais pour agression sexuelle !”
– “Mais madame, je ne vous ai pas touchée !”
– “Peut-être, mais vous avez tout l’équipement pour le faire !”

 

5/Absolution…

Un jeune prêtre vient d’être ordonné.
L’évêque l’appelle pour sa première mission !
– Mon fils, il vient d’y avoir un accident de la route et une des victimes est mal en point, allez à l’hôpital et donnez-lui l’absolution !

Le curé arrive à l’hôpital et pénètre dans le SAS de réanimation.
Il y a des tuyaux partout et le prêtre doit se frayer un passage pour arriver jusqu’au lit du patient.
– “Mon fils, Dieu va vous rappeler à lui ! Avez vous quelque chose à dire ?”
– Long soupir rauque……….
– “Mon fils, dites quelque chose !”
– Soupir……….

Soudain, le curé prend un carnet et le tend à la victime qui gribouille quelques mots et meurt dans un autre soupir…
Le curé  se saisit alors du carnet et lit :

– “ Salaud !!! Tu marches sur le tuyau d’oxygène  !!! “

Vu 12366 fois par 3364 visiteurs

Laisser un commentaire

Au fil des jours
août 2019
D L M M J V S
« Mar    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Articles récents
Commentaires récents
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52