Si la lune…

Si la triste lune voulait bien s’éclipser
Ta beauté ma muse, lui fait un peu d’ombre
Ses larmes d’argent, dans le ciel, déversées
inondent le jardin des Hespérides et l’encombrent !


Sous son dais de brocart, semé de tourmaline
bercée par la flûte, sous les princières aigrettes
Ma muse observe amusée, la grâce enjouée et féline
de la danse sensuelle de l’almée, et ses pirouettes !


Tu es le doux rayonnement de ma lumière !
Tu es la noble clarté, de mes prières !
Tu es la plus douce, de toutes les créatures !


La marjolaine, l’amaryllis et L’aster
saluent ton charme et ta grâce princière !
Les comètes et les étoiles sont ta parure !

Visits: 1

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.