defimort | Coeur en émoi

Articles avec le tag ‘mort’

 

 

Année 2007

 
Smain Lamari
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Smaïn Lamari, né à El Harrach 1er juin 1941 et décédé le 27 août 2007 à Alger, était général-major et directeur de la sécurité intérieure algérienne (DRS).  Il était âgé de 66 ans.
 

Année 2011

 
(19-03-2011)
Hamid SKIF
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Poète, journaliste et écrivain algérien. De son vrai nom Mohamed Benmebkhout, est né en 1951 à Oran. Il est décédé le 19/03/2011 à Hambourg (Allemagne).
 

——————————————————————–

 
(20/07/2011)
Abdelaziz FERRAH
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Romancier, homme de lettres, érudit, historien, chercheur, écrivain algérien. Il est décédé le 20/07/02011.
 
——————————————————————–

 
Abdelhamid Mehri
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abdelhamid Mehri,  homme politique algérien, membre du FLN est né en avril 1926 à El Harrouch (Skikda) Il est décédé le lundi 30 janvier 2012, à l’âge de 86 ans, à l’hôpital de Ain Naâdja à Alger.
 
 
 
Mohamed Lamari
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Général à la retraite et ancien chef d’état major de l’ANP, Mohamed Lamari est né le 7 juin 1939 à Alger, dans une famille originaire de Biskra. Il est décédé ce lundi 13 février 2012 à l’hôpital de Tolga (Biskra)  suite à un arrêt cardiaque dû à une erreur médicale.
 
 
 
Ahmed Ben Bella
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ahmed Ben Bella, homme d’État algérien né le 25 décembre 1916 à Maghnia (Algérie) est mort le 23 février 2012, âgé de 96 ans.
 
Les nouvelles sont très contradictoires, concernant le décès du président Ben Bella. L’aînée de ses deux filles, Mahdia a affirmé à l’AFP ce jeudi 23 février 2012, vers 18 heures que son père est sorti de l’hôpital et qu’il est en bonne santé…
 
 

Vu 18356 fois par 4127 visiteurs

Jésus (Que le Salut Soit Sur Lui) vu par les musulmans à travers le Saint Coran.

 

A/ La naissance de Jésus (QSSSL)

 

==>Sourate Marie (S.19 – Versets de 16 à 35)

16- Cite dans le Livre (le Coran) Marie lorsqu’elle se retira loin de sa famille dans un endroit à l’Est (de Jérusalem).
17- Elle se cacha à leurs yeux derrière un écran et Nous lui envoyâmes alors Notre Esprit (l’Archange Gabriel – créature d’Allah) qui se présenta à elle sous l’aspect d’un parfait être humain.
18- Elle dit :  » Je me mets contre toi sous la protection du Très Miséricordieux si tu en as quelque crainte »
19- Il dit : « Je ne suis qu’un messager de ton Seigneur, ayant pour mission de te donner un garçon pur et béni. »
20- Elle dit : « Comment puis-je avoir un garçon alors qu’aucun humain ne m’a jamais touchée et que je n’ai jamais été une femme de mauvaises mœurs ? »
21- Il dit :  » C’est ainsi qu’a dit ton Seigneur. Cela M’est bien facile et afin que Nous en fassions un signe pour les humains et un effet de Notre Miséricorde. » Et ce fut chose faite.
22- Elle le conçut et se retira avec lui dans un endroit éloigné.
23- Les douleurs de l’enfantement la firent venir (la surprirent) au pied (stipe) du palmier. Elle dit : « que je fusse morte avant cela et que je fusse totalement oubliée ! »
24- Celui qui était au dessous d’elle (le bébé) l’appela : « Ne t’afflige point ! Ton Seigneur a placé au dessous de toi un ruisseau (ou un prophète). »
25- Agite vers toi le tronc du palmier et il laissera tomber sur toi des dattes bien fraîches et mûres.
26- Mange donc et bois en toute satisfaction et quiétude et s’il t’arrive de voir quelqu’un d’entre les humains, dis :  » j’ai fait vœu de silence au Très Miséricordieux et je ne parlerai aujourd’hui à aucun être humain ! »
27- Elle vint à son peuple avec l’enfant dans ses bras. Ils dirent : « O Marie ! Tu as vraiment fait là quelque chose d’abominable »
28- O sœur d’Aaron ! Ton père n’a jamais été un homme licencieux et ta mère n’a jamais été une femme aux mœurs légères »
29- Marie Le leur désigna (du doigt). Ils dirent :  » Comment parlerions-nous à un enfançon qui est au berceau ? »
30- Il dit: « Je suis esclave et adorateur d’Allah. Il m’a apporté le Livre et a fait de moi un Prophète ! »
31- Il m’a béni où que je sois et m’a recommandé la Prière et l’Aumône légale tant que je resterai vivant…
32- plein de piété filiale envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni misérable.
33- Que le salut soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai et le jour où je serai rappelé vivant ! »
34- Tel est Jésus fils de Marie. C’est là le langage de la vérité qui fait l’objet de leurs disputes.
35- Il ne convient nullement à Allah de s’attribuer un enfant. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide quelque chose, Il dit seulement: « Sois ! et elle est. »

On retrouve dans cette sourate (Marie) quelques allusions à la foi chrétienne :

– l’Annonciation
– la venue de l’esprit d’Allah (l’Archange Gabriel)
– la conception virginale de Jésus.(QSSSL)
– Jésus (QSSSL) parle dès sa naissance.

 

==>La sourate La famille de IMRAN (S.03 Versets de 42 à 51) évoque elle aussi, la conception de Jésus (QSSSL) :

42- Et lorsque les anges dirent : « O Marie !, Allah t’a élue et purifiée. Il t’a choisie sur [toutes] les femmes de ce monde. »
43- O Marie ! sois pleine de dévotion à ton Seigneur ! Prosterne-toi et incline-toi avec ceux qui s’inclinent ! (devant Allah durant la prière) »
44- Ceci fait partie des récits (nouvelles) de l’Inconnaissable que Nous te révélons car tu n’étais point parmi eux quand ils jetaient leurs calames [pour savoir] qui d’entre eux se chargerait de Marie. Tu n’étais point parmi eux quand ils se disputaient.
45- Et quand les Anges dirent: « O Marie !, Allah t’annonce un Verbe [émanant] de Lui, dont le nom est le Messie, Aïssa (Jésus)(QSSSL) fils de Marie, [qui sera] illustre dans la [Vie] Immédiate et Dernière et parmi les Proches. [du Seigneur]
46- Il parlera aux Hommes, au berceau comme un vieillard, et il sera parmi les Saints. »
47- Elle dit : « Seigneur! Comment aurais-je un enfant alors que nul mortel ne m’a jamais touchée ? Ainsi répondit-Il : « Allah crée ce qu’Il veut. Quand Il décrète une affaire, Il dit seulement à son propos : « Sois ! » et elle est. »
48- Il [Allah] lui enseignera le Livre, la Sagesse, la Thora et l’Évangile.
49- Il sera messager aux Fils d’Israël : « Je viens à vous avec un signe de votre Seigneur. Je vais pour vous, créer d’argile une forme d’oiseau, j’y insufflerai [la vie] et ce sera un oiseau avec la permission d’Allah. Je guérirai le muet et le lépreux. Je ressuscite les morts avec la permission d’Allah. Je vous informe de ce que vous mangez et de ce dont vous faîtes provision chez vous. En vérité, il y a là un signe certain pour vous, si vous êtes croyants. »
50- [Je suis envoyé] déclarant véridique ce qui a été donné avant moi, de la Torah afin de déclarer pour vous licite une partie de ce qui avait été pour vous déclaré illicite. Je suis venu à vous avec un signe de votre Seigneur. Craignez donc Allah et obéissez-moi !
51- Allah est mon Seigneur et aussi votre Seigneur. Adorez-Le donc! C’est le bon chemin. » (la voie droite)

B/ La mission de Jésus (QSSSL)

-Jésus(QSSSL) succède aux prophètes d’Israël (S5-V46) (S57-V27).
-Jésus (QSSSL) est envoyé aux Fils d’Israël (S3-V49) (S43,V59) (S43-V64) (S61-V6)
-Jésus (QSSSL) confirme la Torah (S3-V50) (S5-V46) (S61-V6)
-Jésus (QSSSL) supprime certains interdits (S3-V50)
-Jésus (QSSSL) annonce la venue de l’Envoyé d’Allah, Mohammad (S61-V6).

C/ Ses miracles (QSSSL)

D’une façon générale (bayyinât) (S2-V87) (S5-V110) (S43-V63) (S61-V6) Et en particulier 

==>Il (QSSSL) parle dès sa naissance (S19 de V24 à V26)
– Au berceau (S19-V30)
– Adulte (S3-V46) (S5-V110)
==>Il (QSSSL) crée un oiseau. (avec la permission d’Allah)
==>Il (QSSSL) guérit l’aveugle de naissance et le lépreux. (avec a permission d’Allah)
==>Il (QSSSL) ressuscite les morts. (avec la permission d’Allah)
==>Il (QSSSL) devine les secrets (S3-V49)

Voir sourate 05 El Ma’idaLa cêne (S5-V110)(S5 de 112 à 115)

D/ Sa prédication (QSSSL)

– N’adorer qu’un seul Dieu (Allah) (S3-V51) (S5-V72) et (S5-V117) (S19-V36) (S43-V63)
– Craindre Allah et lui obéir. (S3-V50) (S5-V112) (S43-V63)
– Il (QSSSL) apporte la Sagesse (S43-V63)
– Il (QSSSL) explique aux Fils d’Israël sur quoi ils sont divisés (S43-V63)

E/ La fin de sa mission sur terre (QSSSL)

==>Il (QSSSL) se heurte à l’incrédulité des Juifs (S3-V52) (S5-V110) (S61-V6)
==>Il (QSSSL) fait appel aux Apôtres (S3-V52) (S5-V111)
==>Il (QSSSL) maudit les juifs (S5-V78) qui rusent pour le tuer (S3-V54 et V55) (S4-V157) il (QSSSL) est sauvé par Allah (S3-V54) (S5-V110) ni tué ni crucifié mais élevé au ciel (S3-V55) (S4-V158)

Pour les orthodoxes sunnites, Jésus (QSSSL) n’a pas été crucifié. Entre son élévation au ciel et son retour sur terre, Jésus (QSSSL) vit auprès d’Allah.

F/ Son rôle eschatologique (après son retour sur terre) (QSSSL)

==>Signe de l’Heure (S43-V61) et au Jugement il (QSSSL) sera témoin contre les chrétiens (S4-V159) (S5-V116 et V117).
Pour les orthodoxe : « Pas d’autre Mahdî que Jésus » (QSSSL)

G/ Les divers noms de Jésus (QSSSL) dans le Saint Coran

– ‘Îsâ (Jésus) est cité dans 10 sourates différentes et revient 25 fois dans le Coran. (QSSSL)

L’étymologie de (‘Îsâ) n’est pas évidente, il existe plusieurs hypothèses pour expliquer la différence avec (Yasû’) le Jésus biblique. Toujours est-il que dans l’esprit des musulmans, le Aïssa du Saint Coran est bien différent du Jésus fils de Marie de la Bible (QSSSL) qui a donné l’évangile ( texte apocryphe – El Injîl-) et dont les chrétiens ont en fait le fils d’Allah ?!

-Al-masîh (le messie) est cité 11 fois dans les sourates Médinoises.

La racine (MSH) signifie « mesurer », « frotter » et « oindre ».
Mais le mot Messie (al-masîh) provient sans doute de l’araméen ou de l’hébreux, où il était employé dans le sens de sauveur (masîah). La plupart du temps, il est lié à « fils de Marie » (ibn Maryam), et toujours pour parler de Jésus. Al-masîh est donc un titre de Jésus, mais sans connotation messianique, ni aucune interprétation eschatologique.

Dans la tradition, dans le hadith canonique, al-masîh se rencontre dans trois passages :

– Dans un rêve de L’Envoyé d’Allah Mohammad (Que le Salut Soit Sur Eux)
– Au retour de Jésus. (QSSSL)
– Au jugement dernier.

– Kalima min Allah. (Parole venant de Dieu) Kalima est très fréquent dans le Coran on le retrouve dans le sens de :
– parole proférée (bonne S14,V24 ou mauvaise S9,V74)
– parole d’Allah réalisatrice au sens de (‘Amr’)

Jésus (QSSSL) est appelé “parole venant d’Allah” (kalima min Allah) en (S3-V39 à V45)

Les commentateurs voient dans ce titre

1) Soit une parole divine liée au (kun) « sois » et rapprochent la création de Jésus (QSSSL) à celle d’Adam
– « Il en est de Jésus (QSSSL) comme d’Adam auprès d’Allah. Allah l’a créé de terre, puis il lui a dit : « sois ! » et il est » (S3-V59)
2) Soit le fait que Jésus (QSSSL) est l’Envoyé annoncé dans la parole d’Allah, reçue et prêchée par les prophètes antérieurs.
3) Soit parce que Jésus (QSSSL) parle de la part d’Allah et ainsi conduit les hommes dans le bon chemin.
4) Soit parce que Jésus (QSSSL) est une bonne nouvelle, parole de vérité (qawl al-haqq). Il ne faudrait pas trop vite voir dans cette « parole » (kalima) l’équivalent du verbe. (logos) Il n’est pas l’attribut de la parole (kalâm) mais seulement son expression en laquelle se formulent et se communiquent les décisions divines.
5) Soit parce qu’il (QSSSL) est -Nabi- (prophète) (S19-V30)
– Jésus (QSSSL) est prophète, il est d’ailleurs cité plusieurs fois parmi les autres prophètes.
Comme tout prophète il (QSSSL) a une mission à accomplir dans un peuple particulier, les fils d’Israël. Mais il (QSSSL) est plus qu’un prophète, puisqu’il a le statut d’envoyé.
6) Soit -Rasûl- (envoyé) cité 3 fois dans le Coran.
– Le Rasûl est plus qu’un prophète, il est un envoyé, qui a un message à délivrer, comme l’ange Gabriel.
Jésus (QSSSL) a transmis l’Evangile, il est donc rasûl, comme Moïse (QSSSL) qui a transmis la Torah ou Mohammad (QSSSL) qui a transmis le Saint Coran.
7) Soit -‘Abd Allah- (serviteur d’Allah) (QSSSL)
– Ce mot signifie et rappelle avant tout que Jésus (QSSSL) est une créature d’Allah soumise à Allah.
Cependant c’est un attribut de Jésus (QSSSL) très important, puisque cela en fait un des meilleurs musulmans.

==>Ibn Arabi dira de Jésus (QSSSL) qu’il est le sceau de la sainteté.
Du point de vue du dialogue, c’est certainement un attribut très important de Jésus (QSSSL), parce que ce terme a une signification forte en Islam, comme dans le Christianisme. Il faut cependant se rappeler la signification première qui est une négation de la divinité de Jésus. (QSSSL)

8) Soit -Rûh- (esprit venant de lui) SourateLes femmes– (S4-V171)
– Jésus (QSSSL) est un Esprit d’Allah (Rûh min Allah)

« O gens du Livre ! Ne sortez pas de la juste mesure dans votre religion et ne dites sur Allah que la vérité !
Le Messie, Jésus fils de Marie, n’est que l’Envoyé d’Allah, son Verbe qu’Il a jeté à Marie, et un Esprit [émanant] de Lui. Croyez en Allah et en Ses Messagers et ne dites point: « Trois! » Cessez ! C’est préférable pour vous. Allah n’est qu’une divinité unique. A Lui ne plaise d’avoir un enfant ! A Lui ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre.
Et Allah suffit comme protecteur (wakîl) »

Le verset suivant nous met en garde de faire de ce titre, une interprétation trop chrétienne. Comme nous l’avons vu plus haut, ce titre vient du fait que Jésus (QSSSL) est né du souffle divin insufflé en Marie 

« Et [fais mention de] celle restée vierge en sorte que Nous soufflâmes en elle de Notre esprit et que Nous fîmes d’elle et de son fils (QSSSL) un signe pour le monde. » (S21-V91)

Pour accomplir sa mission, Jésus (QSSSL) a été fortifié par l’Esprit Saint (Rûh al qudus)(S5-V110)

Autres titre de Jésus dans le Saint Coran

Ibn Maryam (fils de Marie) 33 fois dont 16 avec (‘Îsâ)
Min al-muqarrabîn (parmi les proches) (S3-V45)
wajîh (digne de considération) (S3-V45)
Mubârak (béni) (S19-V31)
Qawl al-haqq (parole de vérité) (S19-V34)

DANS LA TRADITION MUSULMANE

On trouve dans la tradition un certain nombre de hadith (« propos, faits et gestes » attribués au Messager d’Allah Mohammed (QSSSL) qui constituent la tradition musulmane, la sunna) concernant Jésus(QSSSL) ou Marie (QSSSE) qui permettent de voir comment la tradition situe Jésus (QSSSL) par rapport à l’Envoyé d’Allah Mohammad. (QSSSL)

Voici El Bukhâri (mort en 870/ h.256) le plus important des traditionnistes.

La nature de Jésus

==> »D’après Sa’îd-ben-al-Mosayyab, Abou Horaïra a dit :
J’ai entendu l’envoyé d’Allah(QSSSL) s’exprimer ainsi :  » Il ne nait pas un seul fils d’Adam, sans qu’un démon ne le touche au moment de sa naissance. celui que le démon touche ainsi pousse un cri. Il n’y a eu d’exeption que pour Marie (QSSSE) et son fils »(QSSSL). (El-Bokhâri, Les traditions islamiques, Maisonneuve, Paris 1984 – tomeII, Livre 60, ch 44)
==>D’après ‘Obâda, l’Envoyé d’Allah (QSSSL) a dit: « quiconque témoignera qu’il n’y a pas de divinité en dehors d’Allah l’unique, n’ayant pas d’associés et que Mohammed (QSSSL) est son adorateur et son envoyé que Jésus (QSSSL) est l’adorateur d’Allah, son envoyé, son verbe jeté dans le sein de Marie (QSSSE) et une émanation d’Allah que le paradis est une vérité que l’enfer est une vérité, Allah le fera entrer dans le paradis quelles qu’aient été ses oeuvres.”
(Ibid. ch 47)

Le Messager d’Allah dit avoir rencontré Jésus lors de son voyage ascensionnel

==> »Il a dit : « la nuit où l’on me fit faire le voyage, je vis Moïse(QSSSL), c’était un homme brun, de haute taille, crépu, on aurait dit d’un Chanouïte; je vis Jésus(QSSSL), c’était un homme de taille et de complexion moyennes, d’une couleur entre le rouge et le blanc, et aux cheveux lisses… » (Ibid. livre 59, ch7, 16)
==> »Abdallah ben ‘Omar rapporte que l’envoyé d’Allah (QSSSL) a dit : « une nuit que j’étais auprès de la Ka’ba, je vis un homme brun comme un des plus beau homme brun que tu n’aies jamais vus. il avait une chevelure comme la plus belle des chevelures que tu n’aies jamais vue, cette chevelure était flottante et était encore ruisselante d’eau. Appuyé sur deux hommes, il faisait le tour du temple. Comme je demandais qui était cette personne, on me répondit : « c’est le Messie(QSSSL), fils de Marie »(QSSSE)… (Ibid. tomeIV, livre77, Ch 68, 3)

Le Jour de la résurrection, les créatures désemparées vont voir Adam, Noé, Abraham, Moïse, et Jésus pour leur demander d’intercéder auprès d’Allah mais TOUS refusent et les renvoient vers Mohammed, le Messager d’Allah (QSS Sur Eux)

==>…[Moïse(QSSSL) dit] « Adressez vous à un autre que moi, allez trouver Jésus. » (QSSSL)
Ils iront trouver Jésus (QSSSL)et Lui diront : « O Jésus(QSSSL), tu es un envoyé d’Allah. Il a envoyé son verbe dans Marie(QSSSE). Tu es l’esprit d’Allah et tout enfant, dès le berceau, tu parlais aux hommes. Intercède en notre faveur auprès du seigneur ! Ne vois-tu pas dans quel état nous sommes ? Le Seigneur, répondra Jésus (QSSSL) est aujourd’hui dans une colère telle qu’il n’en a
jamais eu de pareille auparavant et qu’il n’en aura plus jamais de semblable à l’avenir. Il ne parlera pas de faute commise par lui et ajoutera : « c’est moi, moi, moi (qui aurait besoin d’un intercesseur). Adressez-vous à un autre que moi, allez trouver Mohammed »(QSSSL)… (Ibid, tome III, livre 65, ch5,1 cf aussi 65, 2, 1)

La tradition nous donne une connaissance un peu plus précise de Jésus (QSSSL) que le Coran. par rapport à la somme de hadith existant, ceux consacrés à Jésus sont peu nombreux. Comme le Coran, ils reconnaissent l’importance de Jésus (QSSSL), mais rappellent que celui-ci passe après Muhammad (QSSSL) et qu’il n’est pas et ne peut pas être le fils d’ALLAH.

La conception de Jésus

==>L’humilité de Jésus(QSSSL)

Il ira jusqu’à ordonner à sa communauté que si quelqu’un est frappé sur la joue, il tende l’autre à celui qui l’a frappé, et ne se révolte jamais contre lui, ni ne cherche vengeance. Ceci, Jésus  (QSSSL) le tient du côté de sa mère, car c’est à la femme de se soumettre tout naturellement. Son pouvoir vivifiant et guérissant par contre, lui parvint de la Volonté d’Allah. C’est pour cela que Jésus (QSSSL) put vivifier les morts.

==>Jésus sceau de la sainteté universelle

Il apparaît avec le forme d’Adam, relativement à son mode de génération, puisqu’il n’est pas engendré de père humain. Quand il descendra sur la terre à la fin des temps, Il recevra le sceau de la lus grande sainteté depuis Adam jusqu’à son règne. Il brisera la croix et tuera le porc. Il devra en outre rendre hommage à Mohammad le dernier des Messagers d’Allah (QSSSL) ! Allah ne scelle la sainteté universelle en toute communauté que par un envoyé qui suit la loi de Mohammad(QSSSL). (L’Islam) Et ainsi Jésus (QSSSL) aura le sceau du cycle du royaume et le sceau de la sainteté universelle. » (Ibid., p.181)

Épilogue

Voici la fin de la Sourate 05 (El Ma’ida) Le Festin

Du verset 109 au verset 120 relatifs à Jésus(QSSSL) fils de Marie.(QSSSE)

109. Il (Allah) dira à Jésus(QSSSL), fils de Marie (QSSSE) : « Souviens-toi des bienfaits que j’ai répandus sur toi et sur ta mère lorsque je t’ai fortifié par l’esprit de la sainteté, afin que tu parles aux hommes, enfant au berceau et à l’âge plus avancé. »
110. Je t’ai enseigné l’Écriture, la Sagesse, le Pentateuque et l’Évangile ; tu formas de boue la figure d’un oiseau par ma permission ; ton souffle l’anima par ma permission ; tu guéris un aveugle de naissance et un lépreux par ma permission ; tu fis sortir les morts de leurs tombeaux par ma permission. Je détournai de toi les mains des juifs. Au milieu des miracles que tu fis éclater à leurs yeux, les incrédules d’entre eux s’écriaient : Tout ceci n’est que de la magie !
111. Lorsque j’ai dit aux apôtres : Croyez en moi et en mon envoyé, ils répondirent : Nous croyons et tu es témoin que nous sommes soumis à Allah.
112. 0 Jésus(QSSSL), fils de Marie, dirent les apôtres, ton Seigneur peut-il nous faire descendre des cieux une table toute servie ? Craignez le Seigneur, leur répondit Jésus (QSSSL), si vous êtes fidèles.
113. Nous désirons, dirent-ils, nous y asseoir et y manger ; alors nos cœurs seront tranquilles, nous saurons que tu nous a prêché la vérité, et nous rendrons témoignage en ta faveur.
114. Jésus(QSSSL), fils de Marie, adressa cette prière : « Allah, notre Seigneur, fais-nous descendre une table du ciel ; qu’elle soit un festin pour le premier et le dernier d’entre nous, et un signe de ta puissance. Nourris-nous. Tu es le plus libéral des dispensateurs.
115. Le Seigneur dit alors : Je vous la ferai descendre ; mais malheur à celui qui, après ce miracle, sera incrédule ; je préparerai pour lui un châtiment le plus terrible qui fût jamais préparé pour une créature.
116. Allah dit alors à Jésus (QSSSL) : As-tu jamais dit aux hommes : Prenez pour dieux moi et ma mère plutôt que Allah l’unique ? – Loin de ta gloire ce blasphème. Comment aurais-je pu dire ce qui n’est pas vrai ?
Si je l’avais dit, ne l’aurais-tu pas su ? Tu sais ce qui est en moi et moi j’ignore ce qui est en TOI car toi seul connais les secrets.
117. Je ne leur ai dit que ce que tu m’as ordonné de leur dire : Adorez Allah mon Seigneur et le vôtre. Tant que je demeurais sur la terre, je pouvais témoigner contre eux et lorsque tu as accompli mes jours, tu avais les yeux sur eux et tu vois clairement toutes choses.
118. Si tu les punis, tu en as le droit car ils sont tes esclaves et si tu leur pardonnes, tu en est le maître car tu es puissant et sage.
119. Le Seigneur dira alors : Ce jour-ci est un jour où les justes profiteront de leur justice ; les jardins arrosés par des fleuves seront leur séjour éternel. Allah sera satisfait d’eux, et ils seront satisfaits d’Allah. C’est un bonheur immense.
120. A Allah appartient la souveraineté des cieux et de la terre, de tout ce qu’ils contiennent. Il est tout-puissant.

Enfin des versets relatifs à tous ceux qui attribuent à Allah un enfant !?
Sourate Marie (S19- de 88 à 98)

88. Et ils ont dit: «Le Tout Miséricordieux S’est attribué un enfant !»
89. Vous avancez certes là une chose abominable !
90. Peu s’en faut que les cieux ne s’entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent…
91. du fait qu’ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux !
92. alors qu’il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d’avoir un enfant !
93. Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront auprès du Tout Miséricordieux, [sans exception] en serviteurs.
94. Il les a certes dénombrés et bien comptés.
95. Et au Jour de la Résurrection, chacun d’eux se rendra seul auprès de Lui.
96. A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son Amour.
97. Nous l’avons rendu (le Coran) facile [à comprendre] en ta langue, afin que tu annonces par lui la bonne nouvelle aux gens pieux et que tu avertisses un peuple irréductible.
98. Que de générations avant eux avons-Nous fait périr ! En retrouves-tu un seul individu ? ou leur entends-tu le moindre chuchotement ?

Les chrétiens affirment que Jésus (QSSSL) est le fils de Dieu !

– Marie étant la mère de Jésus (qui est le FILS supposé de DIEU)
– Nous sommes tous fils de Dieu !
==> Marie étant fille de Dieu, devient donc sœur de Jésus…et en même temps sa mère !

==>Rappel

– Seuls les morts peuvent être ressuscités !
– Jésus n’ayant été ni tué ni crucifié, ne sera pas donc ressuscité !
– Le Coran refuse un Christ crucifié, comme il refuse un Christ ressuscité.
– Pour lui, Jésus n’est qu’un prophète tout simplement.

Vu 15860 fois par 3626 visiteurs

J’aime beaucoup les États Unis d’Amérique !
C’est un grand pays, un continent. Vous rêvez de…rêver ?

Ben, l’Amérique est là pour vous charmer ! Vous ne serez pas déçus !
De Végas à Los Angeles, vous ne fermerez pas vos yeux ébahis…
Puis il y a Hollywood ! Qui n’a pas entendu parler de  » Hollywood ? » Impensable !
Hollywood a réussi le pari fou de façonner les américains à son image ! Oui, tous les américains vivent comme au cinéma ! Ils sont capables de vous présenter les scénarios les plus inattendus…les plus fous et vous n’y verrez que du feu ! Ils sont très forts ces amerloques. En un mot, ils ont les moyens de leurs politiques !

Beaucoup de gens pensent que les évènements du 11 septembre ne sont qu’une véritable mise en scène obéissant à un stratagème perfide, élaboré juste pour diaboliser les musulmans dans le monde entier ! Sur un autre plan, l’alunissage de 1969 serait une supercherie flagrante montée de toutes pièces pour montrer la supériorité du nouveau monde par rapport aux Russes !

Hier, le président Obama confiait à la presse qu’il avait donné l’ordre à un commando américain de procéder à la neutralisation définitive de Oussama Ben Laden ! Sensationnel
Il faut bien préciser par ailleurs, que les élections présidentielles sont pour 2012 !
Empêtré dans le bourbier afghan, en butte à de sérieux problèmes économiques et pris à partie par les républicains qui essayent de malmener sa généalogie d’africain présumé, le président Obama devait trouver la parade pour galvaniser ses troupes !

Ben Laden qui sert les desseins occultes de ceux qui l’ont imaginé, meurt une fois en 2007 selon Benazir Buttho, revient à la vie pour finir dans les profondeurs abbyssales !

Hier justement, Kadhafi vient de perdre, lors d’un violent bombardement de l’OTAN contre El Azizia, son jeune fils Seif El Arab ainsi que trois de ses petits enfants !
Il fallait trouver un scoop qui frappera l’imagination des gens et occultera cette abominable tuerie !

Au fait, pourquoi n’ont-ils pas envoyé ce Super commando pour éliminer Kadhafi ?

En regardant les informations à la télévision, je vis Ben Laden accroupi tenant en joue une cible imaginaire avec sa kalachnikov ! J’avais remarqué alors qu’il était gaucher !
Puis, les images déferlant, une autre apparition du chef d’El Qaïda me fit sursauter quand je le vis debout, s’adressant à un auditoire, un micro dans la main…droite !

Bien entendu, il portait une montre au poignet…droit !

Ce fameux commando qui arrive subrepticement à s’introduire dans un pays étranger (le Pakistan) et en 40 mn chrono, élimine Ben Laden (on se demande où était donc passée sa garde rapprochée et tous ceux qui devaient donner l’alerte en cas de danger ? ) Rien !
Personne n’a rien su, personne n’a rien vu ! Aucune perte pour les américains !
Un vrai western sans John Waine ! Quel dommage…
Pour corser le tout, il n’y a pas de trace du cadavre ! Oui, vous avez bien lu, pas de cadavre ! Comment cela est-ce possible ? Ah, on ne vous a rien dit ? C’est pour ça !
Ils sont fortiches ces amerloques ! On vous l’avez bien dit !
Ils ont balancé sa dépouille dans la flotte…

Faut-il rappeler qu’après sa noyade dans la mer rouge, Pharaon fut rejeté par une vague devant les yeux incrédules des juifs afin de lever toute équivoque ! Le voici, bel et bien  » mort » !

Sourate 10, YUNUS (JONAS) – 109 versets.

90. Et Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d’Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimité. Puis, quand la noyade l’eut atteint. il dit : « Je crois qu’il n’y a d’autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d’Israël. Et je suis nombre des soumis ».

91. [Allah dit]: Maintenant? Alors qu’auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs!

92. Nous allons aujourd’hui épargner ton corps , afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d’avertissements).

Les photos montages prouvent une fois encore que les américains continuent de rêver en nous faisant…rêver à leurs manières !
Pourtant les deux enfants de Sadam ont bel et bien été exposés aux caméras du monde entier ! Beaucoup de choses restent encore à dire…et à découvrir !

Vu 20073 fois par 4291 visiteurs

 

« Bouteflika, Khadafi, Assad, Saleh et Moubarak… » totalisent à eux seuls 127 ans d’exercice du pouvoir ! Le vétéran Khadafi a pris le pouvoir en 1969, le plus jeune Assad, l’a hérité de son père en 2000.
Tous s’y accrochent pour la vie…


Moubarak a 82 ans. Assad lui est âgé de 46 ans.
Ils sont tous parvenus au pouvoir par des élections truquées ou par des coups d’état !
Aucune légitimité !

Balayé par une révolution populaire après 23 ans de pouvoir, Ben Ali est le premier président à jeter l’éponge, suivi de Moubarak…

En liste d’attente, les autres suivent avec attention les différentes péripéties qui secouent le monde arabe !

 

 

A qui le tour ?

 

Liste de quelques potentats célèbres…

 

Abdelaziz Bouteflika :

73 ans, élu en avril 1999. L’ancien ministre des Affaires étrangères sous Boumediene est revenu aux affaires après vingt ans d’une « traversée du désert » passée entre Genève, Dubaï, Paris et Alger. Adoubé par l’armée, il a été élu en 1999 puis réélu en 2004.

Alors que la constitution de son pays limitait l’exercice présidentiel à deux mandats, Bouteflika a imposé une révision de la loi fondamentale en novembre 2008 pour supprimer la limitation des mandats.
Il a été réélu en avril 2009 avec le score soviétique de 90,24 %.  Malade, Bouteflika
aspire sûrement à finir ses jours à la tête de l’Etat.
Son frère Saïd ne cache pas son ambition pour la relève…


Mohamed Hosni Said Moubarak :

82 ans, élu en octobre 1981. Vice-président du président Anouar Sadate, il lui succède le 14 octobre 1981, juste après son assassinat.
Moubarak est réélu régulièrement depuis lors en 1987, 1993, 1999 et en 2005, toujours
avec des scores fleuves (+ de 80%)
Son désir de voir son fils fils Gamal 46 ans, assurer sa succession tombe à l’eau à la suite de sa démission forcée !


Mouamar El Khadafi :

69 ans est un ancien capitaine autoproclamé colonel. Il s’est emparé du pouvoir le 1er septembre 1969, à l’âge 27 ans, par un coup d’État contre le roi Idriss Ier, qui se trouvait en Turquie pour soins médicaux.
Imprévisible, le guide de la Révolution libyenne a privatisé son pays pour le transformer
en propriété familiale. Il a dirigé son pays d’une main de fer. Il est considéré par les
occidentaux comme le responsable  de l’attentat de Lockerbie en 1988 et de l’attentat
contre le vol 772 Uta en 1989 qui ont coûté la vie à 440 civils dont 196 Américains et 57
Français.


Ali Abdallah Saleh :

69 ans, porté au pouvoir en juillet 1978 après le coup d’Etat qui s’est soldé par l’assassinat des présidents Ibrahim al-Hamdi et Ahmad al-Ghashmi.
C’est le premier président élu du pays en 1999 avec 96 % des voix.
Sept ans après, il est réélu le 22 septembre 2006 avec 77,2% des suffrages.
Chez la famille Abdallah, le pouvoir est une affaire de famille.
Son fils aîné Ahmed Ali Salah général de brigade, est le commandant de la Garde républicaine du pays et des forces spéciales. Il est l’émissaire de son père dans le monde arabe. Ses trois neveux s’occupent de la sécurité nationale, des forces centrales de sécurité et de la garde présidentielle. Quant à son demi-frère, il dirige tout simplement l’armée de l’air.


Bachar Al-Assad :

46 ans est élu à 97,62 % en juillet 2000.
Le cadet des dictateurs à vie est le fils cadet de l’ancien dictateur syrien Hafez Al-Assad. (1930-2000) Bachar Assad ne semblait pas voué à la politique. Son père pensait plutôt à son fils aîné, Bassel mais celui-ci meurt dans un accident de voiture en 1994.
Hafez Al-Assad fait appel à Bachar, fraichement diplômé en ophtalmologie à Londres.
Après une formation soutenue à l’académie militaire Homs, il devient colonel en 1999.
À la mort du dictateur en 2000, le parlement syrien amende la constitution pour abaisser

l’âge minimum du candidat à la présidentielle de 40 à 34 ans.
Bachar est promu deux jours plus tard général en chef des forces armées syriennes.
Le parlement le propose président le 25 juin 2000.
Il est reconduit après sa victoire avec 97,62% de voix lors d’un référendum présidentiel

organisé le 27 mai 2007.  Il est là pour…la vie !


Saddam Hussein :

Né en 1937 à Tikrit, au nord de Bagdad est marié et père de quatre enfants.

Deux des ses fils avaient un rôle influent dans la vie politique irakienne.
Le premier, Oudaï, élu à la Chambre dans une circonscription de Bagdad était rédacteur en

chef du journal Babel, un des principaux quotidiens officiels, directeur de Shabab TV, la

télévision de la Jeunesse, président de l’Association irakien de photographes, directeur

du Comité olympique et de l’équipe nationale de football, de l’Union des jeunes et de l’

Union nationale des étudiants irakiens. Petit à petit, Qousaï, le fils cadet de Saddam, s’est vu désigné comme l’héritier, au dépends de son frère.
A l’âge de 25 ans il avait été chargé de la répression contre les Chiites, qui s’étaient

soulevés après que l’armée irakienne ait été chassé du Koweït. Après la tentative d’

assassinat qu’avait essuyé son frère en 1996, sa position d’héritier fut assurée.

Qoussaï dirigeait deux des plus importantes organisations irakiennes destinées à maintenir la domination du régime en place : le Conseil de sécurité nationale et le Comité spécial de sécurité. En 1997, il avait pris la tête des miliciens Fedayin, une unité paramilitaire créée par son frère. Qoussaï dirigeait également la garde républicaine. En mai 2001, il avait été nommé directeur adjoint des services militaires du parti Baath et commandant régional en chef. A la veille de l’attaque américaine en mars 2003, Qoussaï avait été chargé par Saddam du contrôle de quatre régions vitales, dont Bagdad et Tikrit. Les deux frères auraient été impliqués dans la lucrative contrebande de pétrole pendant l’embargo international.
Le 23 juillet 2003, Oudaï et Qoussaï, les deux fils de Saddam Hussein sont tués lors de

l’assaut de la résidence dans laquelle ils ont été localisés, aux environs la ville de Mossoul (nord de l’Irak).

 


 

François Duvalier – « Papa Doc » – ( 14/04  1907  – 21/04/ 1971)

Il fut Président d’Haïti de 1957 à 1964 soit durant une période de six (06) ans avec le soutien de l’armée et sur un programme populiste, utilisant une stratégie « pro-négritude » pour défier l’élite des mulâtres et faire appel à la majorité afro-haïtienne.
Puis de 1964 jusquà sa mort en 1971 (07 ans) il est « Président à vie » et applique un régime dictatorial. Son règne fut empreint de corruption et marqué par l’utilisation de milices privées, les tontons macoutes !
Après un coup d’état manqué à la mi-1958, l’armée est purgée et la Milice Volontaire pour la Sécurité Nationale (les Tontons macoutes) est créée. Son organisation s’inspirait des chemises noires de l’Italie fasciste.
En 1961, Duvalier réécrivit la constitution et organisa une élection à candidat unique avec 1,32 millions de voix pour lui (et 0 contre).
En 1966, il persuada le Vatican de le laisser nommer la hiérarchie catholique haïtienne. Perpétuant un nationalisme noir, cela lui permis également de renforcer son emprise sur l’île par le contrôle des institutions religieuses.
En 1970, François Duvalier malade, modifie la Constitution d’Haïti en faveur de la  succession de son fils : Jean-Claude Duvalier.
Après  13 ans de pouvoir absolu (1958-1971) le dictateur François Duvalier meurt et le lendemain, son fils Jean-Claude « Bébé doc » âgé de 19 ans, lui succéda avant d’être chassé par une révolte populaire. Le petit dictateur a régné de 1971 à 1986. Exilé en France, il projette de revenir au pouvoir grâce à des appuis extérieurs.


Rafik El Hariri est assassiné en 2005 au Liban et bien entendu, c’est son fils Saad Hariri qui lui succède…


Benazir Bhutto en 2007 a succédé à son père, le président Zulfikar Ali Bhutto à la mort

de celui-ci, et qui a été elle-même remplacée par son propre mari, l’actuel président du

Pakistan, Asif Ali Zardari, lorsqu’elle a été assassinée…en 2007 !


Karim Wade, fils du président sénégalais octogénaire Abdoulaye Wade, attend patiemment l’heure de la relève malgré l’opposition farouche de tous les Sénégalais.

 

Gnassingbé Eyadéma, ayant pris le pouvoir dans un sanglant coup d’Etat, règne sur le Togo depuis 38 ans !  En 2005, son fils Faure Gnassingbé lui succède à la tête de l’état…

 

Omar Bongo meurt en 2009 après 30 ans au pouvoir !
Son fils Ali Bongo le remplace comme président du Gabon…


Raul Castro succède à Fidel Castro qui lui a transmis les rênes du pouvoir.


T. Obiang Nguema 32 ans au pouvoir. Guinée Equatoriale.
C’est l’un des chefs d’Etat les plus puissants d’Afrique.
En 1969, son oncle, Francisco Macías Nguema élu président de la République, lui offre le

poste de commandant de l’armée et des régions militaires de la capitale. L’année suivante, grâce à son oncle, il est promu au ministère de la Défense en tant que directeur général de l’approvisionnement et de la planification. En 1975, il prend la tête des forces armées puis est nommé vice-ministre des Forces armées populaires en 1979.

La même année,il…renverse son oncle, prend le pouvoir comme président du Conseil

militaire suprême, avant d’être nommé président de la République en 1982.

C’est ce qu’on appelle « mordre la main nourricière »


José Eduardo dos Santos 32 ans au pouvoir. Angola.
Né à Sambizanga (Luanda) le 28 août 1942, il exerce les fonctions de président de la

République depuis le 10 septembre 1979. Dos Santos succède par désignation au père de

l’indépendance angolaise Agostinho Neto, mort en 1979, et devient président du Mpla le 10 septembre 1979. Pendant plusieurs années, il combattra son rival de l’Unita, Jonas

Savimba. Après son assassinat en 2002, il règnera en maître absolu sur l’Angola.


Paul Barthélemy Biya’a Bi Mvondo, 29 ans au pouvoir. Cameroun.
Il est né le 13 février 1933 à Mvomeka’a.
C’est le second président de la République du Cameroun depuis le 6 novembre 1982.

Dès 1962, le président Ahmadou Ahidjo le désigne en qualité de chargé de mission à la

Présidence de la République dans le gouvernement.
En 1968, il est nommé ministre secrétaire général à la Présidence.
En 1975, il est Premier ministre d’Ahidjo puis devient président de la République le 6

novembre 1982 après la démission du président Ahidjo le 4 novembre 1982.


Robert Gabriel Mugabé 24 ans au pouvoir. Zimbabwe.
Il est né le 21 février 1924 en Rhodésie du Sud.
Après avoir été Premier ministre de 1980 à 1987, il est élu président de la République le

31 décembre 1987. En 1963, Mugabe, crée son propre parti, le Zimbabwe African National

Union (ZANU), avec le révérend Ndabaningi Sithole et l’avocat Herbert Chitepo.
En 2000, Robert Mugabe soumet à la population une nouvelle constitution incorporant

notamment une réforme agraire avec des expropriations sans compensation et, surtout, une amnistie permanente aux militaires et aux membres du gouvernement.
Les organisations internationales l’accusent de violation des droits de l’homme.


Blaise Compaoré, 24 ans au pouvoir. Burkina-Faso.
Ce militaire formé à l’Emia est né le 3 février 1951 à Ziniaré, un village au nord de

Ouagadougou. Il est le fondateur de l’actuel parti au pouvoir, le Congrès pour la

démocratie et le progrès. Son nom est régulièrement associé  au meurtre de Thomas

Sankara. Il a été élu président de la République en 1991, dans une élection qui a été

boycottée par l’opposition. il a été réélu en 1998, en 2005 et en 2010.
Il a pris le pouvoir le « Jeudi noir » 15 octobre 1987, lors d’un coup d’État sanglant au

cours duquel Sankara, son prédécesseur à la tête de l’État, a été tué. Compaoré a décrit

le meurtre de Sankara comme un « accident » !

Cependant, cette affirmation est largement contestée.


Omar Hassan El Béchir. 22 ans au pouvoir. Soudan.
Il  est né le 1er janvier 1944 à Hosh Bonnaga.
Il accède au grade de général dans les années 1980 et mène le coup d’État militaire de

1989 qui renverse le Premier ministre élu Sadeq al-Mahdi.
Tous les partis politiques ainsi que le Parlement sont dissous.

El-Béchir prend la tête du Conseil du commandement révolutionnaire pour le salut national nouvellement établi ainsi que les fonctions de chef de l’État, Premier ministre, chef des forces armées et ministre de la Défense avant de devenir officiellement président de la République le 16 octobre 1993. D’abord allié à l’islamiste Hassan al-Tourabi, el-Bechir le met à l’écart, avant de l’incarcérer en 1999.

 

Islom Abdug‘aniyevich Karimov. 21 ans au pouvoir. Ouzbékistan.
Il est né le 30 janvier 1938 à Samarcande.
C’est le président de la République d’Ouzbékistan depuis  le 24 mars 1990.
Il adhère en 1964 au Parti communiste de l’Union soviétique.
Les Ong présentes dans la région, ainsi que l’Onu dénoncent les tortures, le manque de

démocratie, la répression contre l’opposition politique et religieuse, le manque de

liberté de la presse en Ouzbékistan sous la coupe de Karimov.


Meles Zenawi. 20 ans au pouvoir. Ethiopie.
C’est lui qui était le porte parole de l’Afrique au sommet de Copenhague sur le

changement climatique. Meles Legesse Zenawi est né  le 8 mai 1955 à Adoua.
Il est Premier ministre depuis le 23 août 1995.  Après la chute officielle du régime du

Derg le 28 mai 1991, il devient président du gouvernement de transition jusqu’au 22 août

1995. Sa présidence sera également marquée par la sécession de l’Érythrée après

référendum en 1993 et l’adoption d’une nouvelle Constitution en 1994.

L’Éthiopie devient officiellement la République fédérale démocratique d’Éthiopie.

 

Idriss Déby Itno. 20 ans au pouvoir. Tchad.
Il est né en 1952.
Le 7 juin 1982, Habré entre dans Ndjamena avec Déby à ses côtés, poussant le président

Goukouni Oueddei à s’exiler en Algérie. Promu Lieutenant-colonel, il se rend en France où

il suit les cours de l’École de guerre inter-armées.
De retour au Tchad, il est nommé conseiller d’Habré pour la défense et la sécurité.
Le 2 décembre 1990, avec l’appui de la France, il chasse du pouvoir son ancien compagnon

d’armes Hissène Habré après une période de lutte armée menée à partir du Soudan et le

remplace le 4 décembre avec le titre de président du Conseil d’État.
Il est ensuite désigné président de la République du Tchad le 28 février 1991 après

l’adoption de la Charte nationale.


Than Shwé. 19 ans au pouvoir. Birmanie.
Il est né à Kyaukse le 2 février 1933. Il  est le plus haut dirigeant de la junte du Myanmar (Birmanie). En 1960, il est promu capitaine. Après le coup d’État qui évince lepremier ministre ministre en 1962, il continue à monter dans les rangs : Il est lieutenant-colonel en 1972, colonel en 1978, commandant du district militaire du Sud-Ouest en 1983, vice-chef de l’état-major de l’armée, général de brigade et vice-ministre de la défense en 1985 et enfin général-major en 1986. Il obtient aussi un siège parmi les dirigeants du parti du comité central exécutif. Le 23 avril 1992, il succède au général Saw Maung comme président du Conseil d’État pour la restauration de la loi et de l’ordre.

Il a gardé la tête de cette institution au moment de sa seconde nomination en Conseil

d’État pour la paix et le développement en 1997.

Il a cumulé cette fonction avec le poste de Premier ministre jusqu’en 2003.

 

Issayas Afwerki. 18 ans au pouvoir. Erythrée.
Né le 2 février 1946 à Asmara (alors en Éthiopie), il est président de l’Érythrée depuis

son indépendance le 24 mai 1993. Issayas Afewerki est le secrétaire général du FPLE

depuis 1987. Lorsqu’en 1993, après près de trente ans de lutte, l’Érythrée devient

indépendante. Issayas Afewerki en devient président.


Aleksandre Lukashenko. 17 ans au pouvoir. Biélorussie.
Né le 30 août 1954, il est l’actuel président de Biélorussie.
Élu le 20 juillet 1994 et réélu en 2001 et 2006, il  est controversée en raison du manque

de liberté politique sous sa présidence. Ses détracteurs le qualifient d’autoritaire et

dictatorial.


Yahya Abdul-Azziz Jemus Junkung Jammeh. 17 ans au pouvoir. Gambie.
Il est né le 25 mai 1965 à Kanilai. Lieutenant de l’armée, il accède au pouvoir à la faveur d’un coup d’État le 22 juillet 1994, qui renverse Dawda Jawara.
Son pays, est devenu une plaque tournante du trafic de drogue en Afrique.
Le 15 mai 2008, Yahya Jammeh exige que tous les homosexuels quittent le pays.
Jammeh est classé comme un obstacle de la liberté de la presse par l’organisation

Reporters sans frontières, depuis la promulgation de deux lois restreignant en 2004 et

2005, cette liberté, ainsi que depuis l’assassinat (non élucidé) du journaliste Deyda

Hydara, un opposant à Jammeh, en décembre 2004.

 


Ces « fils de… » peuvent avoir des ambitions politiques légitimes dans un contexte démocratique. Cependant, ce qui est blâmable, c’est le népotisme, c’est-à-dire l’obtention d’un poste en fonction du nom de famille et du  parrainage…

 

 

Vu 37535 fois par 6241 visiteurs

Au fil des jours
août 2018
D L M M J V S
« Mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Articles récents
Slideshow
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52