defihaleine | Coeur en émoi

Articles avec le tag ‘haleine’

Le langage des odeurs corporelles

Aussi paradoxale que cela puisse paraître, les odeurs corporelles humaines sont primordiales. Leur but ? Elles sont là, pour attirer ou repousser autrui mais tout se passe dans notre subconscient…
Quand on est en sécurité, notre corps dégage des odeurs apaisantes.
Devant un grave danger, nos effluves sont très particulières.
Les relents naturels de notre corps, se concentrent essentiellement au creux de l’aisselle et au niveau des pieds ! Dans l’intimité, on les trouve sur le pubis, les testicules, l’anus, les seins et les parties intimes de la femme. Elle sont la manifestation émotionnelle de notre profonde intimité.
Dans la vie d’un couple, elles servent de repère.
C’est en quelque sorte notre « code animal » !

1/Par quoi les odeurs corporelles sont-elles provoquées ?
Les glandes apocrines produisent la fragrance de notre corps et délimitent l’intimité de notre personne. Le chien reconnait son maître et ses familiers à leurs propres odeurs personnelles en agitant frénétiquement sa queue, pour exprimer sa grande joie ! A l’inverse, quand il sent des odeurs inconnues, il est en état d’alerte caractérisée et aboie sans cesse en direction de l’intrus…
L’homme a un sens olfactif peu développé.
Doué d’une intelligence exceptionnelle, l’être humain s’est démarqué de toutes les autres créatures, en adoptant des comportements contraires au règne animal et conformes à sa perception très pointue de la modernité ! L’homme sensé, l’homme penseur a développé des règles précises dans le domaine de l’hygiène corporelle par la transformation radicale de son mode de vie. L’être humain n’aime pas les odeurs désagréables. Elles lui rappellent ses origines. En transformant son environnement et en détruisant ses propres odeurs naturelles, l’homme s’est employé sciemment a tuer son passé animal ! Il a inventé le déodorant et le désodorisant…

2/Les odeurs
Les cils olfactifs sont de petits récepteurs qui permettent à l' »épithélium olfactif » de transmettre au cerveau des signaux capables de reconnaître les odeurs. L’homme est capable de définir quelques milliers d’odeurs différentes.
Les odeurs peuvent être classées sous formes de :
– Parfum, émanation, fragrance, effluve, arôme, remugle, relent ou senteur…
Une odeur peut être : agréable, nauséabonde, inodore ou nocive…

3/Caractéristiques des odeurs
Une odeur est caractérisée par :
– Sa force.
– La variation de son intensité.
– Sa qualité.
– Sa classification avec à un autre objet odorant de même type.

4/Peut-on mesurer les odeurs ?
En parfumerie, un « Nez » est chargé de la préparation des mélanges d’essences nécessaire à la création d’un parfum. Un nez artificiel est un appareil constitué de capteurs sensibles à tel ou tel composé chimique. On le désigne par le terme d’olfactomètre ou nez électronique. Les olfactomètres actuels n’offrent bien sûr pas les qualités du nez humain.

– On mange avec son nez ?
Avant le goût et la saveur, il y a l’odorat ! Nous mangeons à l’odeur…
– Peut-on avoir des problèmes avec l’odorat ? Oui !
L’anosmie est la perte complète du sens de l’odorat.
L’hyposmie est l’altération partielle de sens de l’odorat.
La parosmie provoque l’incapacité de reconnaître certaines odeurs.
Ces maladies entraînent une perte quantitative de l’odorat.

5/D’où proviennent ces odeurs ?
Contrairement à une croyance répandue, la transpiration est inodore.
Elle a pour but de régulariser la température du corps. Seule, une infime partie du corps dégage une odeur, qui devient encore plus prononcée quand les sécrétions sont colonisées par des bactéries. Les glandes apocrines n’apparaissant qu’à la puberté, On ne transpire donc qu’à l’âge adulte.
Les autres types d’odeurs corporelles gênantes sont produites par des bactéries et des champignons ou par la peau elle-même. Ce sont des odeurs « primaires » (aisselles, pieds) contrairement à celles provoquées par une maladie ! Il y a aussi des odeurs « secondaires » causées par un agent externe (Ail, oignon, cigarette, alcool, tabac à chiquer) qui donnent une mauvaise haleine. (haleine fétide)

         

Des chaussures fabriquées à base de résine synthétique ou plastique, peuvent après utilisation prolongée, dégager une horrible puanteur insoutenable !

La transpiration peut augmenter :
– Pendant les grandes chaleur ou sécheresse.
– Dans les Hammams (bains maures ou sauna)
– Dans des bains de sable (à Bou saâda) contre les rhumatismes.
– Dans les endroits bondés de personnes. (transport en commun)

6/Les odeurs  et la communication, chez l’animal
A l’instar des animaux, l’odorat a un rôle privilégié dans notre vie sexuelle ! Il est l’inhibiteur de notre instinct animal et stimule nos désirs érotiques.

Il est indispensable dans :
– Relation de la mère avec son petit.
– Grâce à l’odeur, l’animal délimite son territoire.
– Certains animaux utilise une odeur repoussante pour dissuader les prédateurs. (putois)
– Chez les charognards (hyène, renards, vautours…) l’odeur est un indice très précieux pour localiser les restes d’un animal en putréfaction.
– Elle est aussi un moyen efficace pour détecter une fuite de gaz.
– Durant la période du rut, c’est encore l’odeur qui attire le mâle vers la femelle réceptive.

7/Les odeurs spécifiques
Il est remarquable de constater que chaque créature,  a une odeur spécifique ! Les animaux se distinguent les uns des autres grâce à leurs odeurs  caractéristiques et ils le savent tous ! La victime hume l’air pour détecter un éventuel danger à proximité et le prédateur se met toujours contre le vent pour tromper la vigilance de ses proies potentiels…

Les fruits portent en eux, le signe distinctif qui les différencie du reste…l’orange a une odeur différente de celle du citron et ainsi de suite ! Gloire à Allah, le Très Haut ! Rien n’est laissé au hasard. La nature est un ensemble où se côtoient les odeurs les plus fines, les plus discrètes et les plus romantiques !

8/L’odeur et…l’Islam !
En parlant d’odeurs, il serait intéressant de soulever ici, la singularité des odeurs en terre d’Islam et le raffinement des musulmans durant la noble période de nos preux prédécesseurs ! Les parfums, encens et onguents dans leurs diversités ramenés de lointaines contrées, étaient utilisés pour purifier l’âme par fumigation dans un rituel religieux de sacralisation ou simplement comme instrument de séduction.
De votre monde, j’ai un grand amour pour les femmes,(légales) pour la prière et pour les parfums disait le Messager d’Allah,Mohamed (QSSSL) qui aimait l’utilisation des parfums après chaque ablutions.
Il aimait principalement le musc.
Les parfums utilisés étaient constitués de principes naturels issus de plantes médicinales, des encens comme l’oliban (loubān), la myrrhe, le bois d’aloès (3oud) et de minéraux…
Il est strictement interdit aux musulmans de consommer de l’ail, des oignons ou poireaux la veille du vendredi ou en allant à la mosquée ! Il y a nuisance manifeste à l’encontre des anges et des croyants.

Le Messager d’Allah (que le Salut Soit sur Lui) a dit :
-«Que la femme qui touche à un parfum, n’assiste pas à la prière du Isha avec nous.» -Selon Muslim-
Il a aussi déconseillé à la femme de sortir parfumée.
-«Une femme qui se parfume pour sortir, passe près des gens qui sentiront alors l’odeur de son parfum donc elle commet l’adultère.»
Abou Hourayra rapporte ceci :
-«Une femme passa près de lui avec une odeur de parfum très forte !
Il lui dit :
– Ô esclave du Très Puissant, te rends-tu à la mosquée ?
– Oui, dit-elle !
– C’est pour cela, que tu t’es parfumée ?
– Oui, répondit-elle…
– Retourne chez toi et lave-toi ! J’ai entendu Le Messager d’Allah (Que le Salut d’Allah Soit Sur Lui) dire :
-«Aucune femme ne peut se rendre à la mosquée avec un parfum aussi fort avec l’intention d’avoir l’agrément d’Allah par ses prières. Elle doit retourner chez elle et se laver.»

Il est permis à la femme d’être coquette et séduisante pour son époux uniquement, en évitant d’être un objet de tentation ou de provocation par ses atours ou son parfum !

9/L’odeur et…la politique !
« Le bruit et l’odeur » est une expression extraite d’un discours de Jacques Chirac prononcé le 19 juin 1991. Il est connue comme « Le Discours d’Orléans » ! Chirac alors président du Rassemblement pour la République (le RPR) et maire de Paris, avait emboîté le pas à Le Pen, en ciblant clairement dans son discours, les contours de l’immigration française pour un éventuel recadrage politique.

Le bruit et l’odeur en question désignaient les désagréments supposément causés par les personnes immigrées en France. L’expression est restée célèbre, rappelée comme témoignage d’une conception raciste propre à l’extrême droite.

Voici un extrait du fameux discours :

«Notre problème, ce n’est pas les étrangers, c’est qu’il y a overdose. C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus d’étrangers qu’avant la guerre, mais ce n’est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d’avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d’avoir des musulmans et des Noirs […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d’or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! [applaudissements nourris] Si vous ajoutez à cela le bruit et l’odeur [rires nourris], eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction.

Et ce n’est pas être raciste que de dire cela. Nous n’avons plus les moyens d’honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s’impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s’il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d’une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu’ils ne paient pas d’impôt ![…] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu’il y a un problème de l’immigration, et que si l’on ne le traite pas­ et, les socialistes étant ce qu’ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l’opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes. [Au sujet des épiciers de proximité] La plupart de ces gens-là sont des gens qui travaillent, des braves gens ; on est bien content de les avoir. Si on n’avait pas l’épicier kabyle au coin de la rue, ouvert de 07 heures du matin à minuit, combien de fois on n’aurait rien à bouffer le soir ? »

Vu 23383 fois par 5413 visiteurs

Innocence !
Un Belge dit à un de ses amis :
– Ils se moquent vraiment du monde à Air France ! L’autre jour j’ai pris un de leurs avions et j’étais assis à côté d’une jeune femme avec son bébé. A un moment donné, l’hôtesse est venue et lui a dit:
– « Madame, votre bébé est tout mouillé, je vais vous le changer… »
Quand elle l’a ramené, je n’ai rien dit mais j’avais tout de suite vu que c’était le même bébé !
 
Caustique
Un type souffre d’une particularité pas très ragoûtante : il pue des pieds de façon épouvantable. Il a beau se laver à la soude caustique, se désodoriser à la Javel, se couper les ongles au fer à souder, rien n’y fait : il a une infection ! Alors il n’a pas beaucoup de chance avec les filles.
Pas loin de là, il y a une fille qui pourrait lui plaire. Elle, son problème, c’est son haleine nauséabonde ! Elle se brosse les dents avec de la paille de fer, se les passe au savon noir, se fait des bains de bouche avec le numéro 5 de Chanel mais impossible de se débarrasser de ses maudits relents d’égout !
Un jour d’hiver, la chance leur sourit :
Enrhumés l’un et l’autre, ils se rencontrent et c’est l’amour fou. Ils prennent l’avion et vont se marier à Las
Vegas. Nuit de noces, tralala…
Le lendemain, parmi les vêtements épars, ils s’avouent tout
Elle :
– « Chéri, il faut que je t’avoue quelque chose de pas très glorieux… »
– « Ne dis rien ma chérie, j’ai deviné, tu as avalé mes chaussettes ! »
 
Histoires de femmes !
Les inventions de l’homme, ont été perverties par la femme…

L’homme a découvert les armes, il a inventé : la chasse.
La femme a découvert la chasse, elle a inventé…les fourrures !

L’homme a découvert les couleurs, il a inventé : la peinture.
La femme a découvert la peinture, elle a inventé…le maquillage !

L’homme a découvert les mots, il a inventé : la conversation.
La Femme a découvert la conversation, elle a inventé…le bavardage !

L’homme a découvert le jeu, il a inventé : les cartes.
La Femme a découvert les cartes, elle a inventé…la sorcellerie !

L’homme a découvert l’agriculture, il a inventé : la nourriture.
La Femme a découvert la nourriture, elle a inventé…le régime !

L’homme a découvert l’amitié, il a inventé : l’amour.
La Femme a découvert l’amour, elle a inventé : le mariage !

L’homme a découvert la femme, il a inventé : le sexe.
La Femme a découvert le sexe, elle a inventé…la migraine !

L’homme a découvert le change, il a inventé : l’argent.
La Femme a découvert l’argent, elle a inventé…la faillite !
 
Ah, les femmes !
Entre 16-19 ans, la femme est comme l’Afrique :
– Chaude et inexplorée.
Entre 20-35 ans, la femme est comme l’Asie :
– Mystérieuse et exotique.
Entre 36-45 ans, la femme est comme l’Amérique :
– Déjà bien connue mais encore belle et très généreuse.
Entre 46-55, la femme est comme l’Europe :
– Traversée de long en large, fatiguée avec des endroits intéressants.
Entre 56 ans-70, la femme est comme l’Australie :
– Tout le monde sait où c’est mais personne n’y va !
 
Encore les femmes !
une femme de 20 ans est comme un ballon de rugby, 30 hommes lui courent après !
une femme de 30 ans est comme un ballon de foot, 22 hommes lui courent après !
une femme de 40 ans est comme un ballon de basket, 10 hommes lui courent après !
une femme de 50 ans est comme une balle de base-ball, 1 homme lui court après !
une femme de 60 ans est comme une balle de tennis, chaque homme la renvoie à l’autre !
une femme de 70 ans est comme une balle de golf, on l’envoie au trou !
 
Toujours les femmes…
Agée de 08 ans, vous l’emmenez au lit et lui racontez une histoire.
Agée de 18 ans, vous lui racontez une histoire et l’emmenez au lit.
Agée de 28 ans, pas besoin d’histoire pour l’emmener au lit.
Agée de 38 ans, elle vous raconte une histoire et vous emmène au lit.
Agée de 48 ans, elle vous raconte une histoire pour éviter d’aller au lit.
Agée de 58 ans, vous restez au lit pour éviter son histoire.
Agée de 68 ans, si vous l’emmenez au lit, ce sera toute une histoire !
Agée de 78 ans, quelle histoire ? Quel lit ? Qui êtes-vous ?

Vu 21471 fois par 4260 visiteurs

Au fil des jours
décembre 2018
D L M M J V S
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Articles récents
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52