defialmée | Coeur en émoi

Articles avec le tag ‘almée’

Jolies demoiselles !
Avez-vous vu ma bien-aimée ?
C’est la plus belle de toutes les belles !
La sihouette gracile de son corps d’almée
obnubile
l’oracle, le tribun et le débile !

La mèche rebelle
de mon hétaïre aux yeux de jais
ma muse, mon égérie
recouvre ses cils
et l’incarnat
de ses joues garances
où se perd l’esprit
dans l’éclat satin
de ses prunelles !

La rosée du matin
embrase le ciel
qui s’épanche
des effluves de sa grâce
éternelle !

Oh, ma douce colombe !
Je vole sur les ailes
du destin
qui m’emporte vers elle !
Je sens déjà d’instinct
la délicatesse
de son néroli
suave caresse
dans la saveur
d’une flaveur
romantique
romance d’un amour fidèle !

Oh, ma passion !
Oh, ma tourterelle !
Je me délecte
de tes lèvres vermeilles
douce merveille
d’un fol amour sans pareil
désir ardent
sous les caresses d’un regard
qui lambine
au hasard
au-delà des contours
de ton corps de gamine
et de cette tendre chaleur féminine
qui s’éveille…
Oh, ma tendre ritournelle !

Sur les voluptés de tes rivages
où la narcose d’un sommeil
idyllique m’appelle
je me réveille de
tes orages
sous l’ombrage
de ta félinité !
Oh, ma douce colombe !
Tu es vraiment la plus belle !

Vu 10911 fois par 3180 visiteurs

 
 
J’entends crépiter au loin le feu de l’amour
une larme se noya dans l’oeil d’Harmonia
J’enfourchai une étoile en défiant le jour
que l’aube de son échancrure dorée renia.
 
Les chants de mon odalisque si déroutants
se mêlaient au doux nectar de l’ivresse
d’un coeur éperdu par un amour envoûtant
qu’une naïade consolait avec délicatesse.
 
Je criai au ciel l’ardeur de notre passion
et je pris au temps une part de son éternité
Un fol espoir dissipa ma peur de sa compassion
Cythère mon refuge, mes craintes et ma vérité.
 
Douces pensées qui s’égrènent dans le vide
Amour frivole, gai, insouciant et folâtre
Viens réchauffer le désir d’un coeur avide
Mon almée, ma colombe au teint d’albâtre.  
 
Le bruissement du sable chaud gémissait
sous les douces ondulations de son corps
en de fines perles dorées qui frémissaient
sur les frissons de nos douloureux remords.
 
 

Vu 10560 fois par 2697 visiteurs

Si la triste lune voulait bien s’éclipser
Ta beauté ma muse, lui fait un peu d’ombre
Ses larmes d’argent, dans le ciel, déversées
inondent le jardin des Hespérides et l’encombrent !


Sous son dais de brocart, semé de tourmaline
bercée par la flûte, sous les princières aigrettes
Ma muse observe amusée, la grâce enjouée et féline
de la danse sensuelle de l’almée, et ses pirouettes !


Tu es le doux rayonnement de ma lumière !
Tu es la noble clarté, de mes prières !
Tu es la plus douce, de toutes les créatures !


La marjolaine, l’amaryllis et L’aster
saluent ton charme et ta grâce princière !
Les comètes et les étoiles sont ta parure !

Vu 19461 fois par 3734 visiteurs

Au fil des jours
août 2018
D L M M J V S
« Mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Articles récents
Slideshow
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52