defi2014 novembre | Coeur en émoi

Archive pour novembre 2014

 

Quand j’étais petit, en bas âge
je ne savais rien de cette vie
Je ne pensais qu’au doux sevrage
et à tout ce qui me faisait envie

 

Puis, j’ai appris le babillage
les gestes et mimiques utiles
Je souriais à mon entourage
avec mon ingénuité puérile

 

Enfin, je titubais avec courage
devant mes parents émerveillés
et vint le temps du verrouillage
J’étais alors très bien surveillé

 

Je grandis, j’étais bien sage
et je regardais autour de moi
en visitant tous mes parages
je surpris mon coeur en émoi

 

j’ai appris le doux langage…

 

Mon adolescence fut un mirage
et c’est alors que je l’ai connue
elle a pris mon coeur en otage
puis j’ai basculé dans l’inconnu

 

J’ai dû alors tourner la page
pour apprendre à la connaître
son charme et son joli visage
ont réussi à me faire renaître

 

Il me fallait apprendre l’usage
des mots doux qui lui plaisaient
ma poésie ainsi que l’hommage
de ma tendresse et mes baisers

 

De fleur en fleur par mes butinages
cela devait bien sûr arriver un jour
je fus pris comme l’oiseau en cage
dans les filets d’un terrible amour

 

J’ai appris le vrai langage…

 

 

Vu 34411 fois par 10611 visiteurs

« En politique, il faut suivre le droit chemin : on est sûr de n’y rencontrer personne.»

(Otto Von Bismarck)
Certains individus sont si imbus de leurs personnes et infatués d’eux-mêmes que la prétention, le mépris, la vanité et l’arrogance sont devenus pour eux, une seconde nature…

Leur Savoir, leur Avoir, leur Miroir et leur Pouvoir ont fini par façonner une partie de leurs personnalités dans ce qui les caractérise le plus : leur égocentrisme !

 

Il n’y a aucune limite à leur soif du pouvoir !

Ils finissent tous, dans la démesure et l’exacerbation psychotique…
Finalement, ils finissent tous par disparaître dans les oubliettes de la honte.

De Caligula à Néron en passant par Gengis Khan, Attila, Qarun (Coré, Qora’h), Nemrod et Pharaon !

Des renégats et des psychopathes dont l’ivresse du pouvoir a brouillé les sens et la raison et qui furent exterminés par un châtiment divin des plus exemplaires…

 

Une très grande richesse conduit aux grandes extravagances !

 

Cumuler un « Avoir » sans conscience mène à la Cupidité !
Etaler son « Savoir » sans connaissance dénote d’une grande absurdité !
Vivre devant son « Miroir » sans décence équivaut à une banale stupidité !
L’attrait du « Pouvoir » sans compétence découle d’une morbide avidité !

 

Peut-il y avoir des exceptions à la règle ?

Oui !

– Le faste et la richesse du Roi Salomon (Souleimen – Qsssl) n’avaient aucune commune mesure !
– Le Savoir d’El Khidr était hors du commun !
– La beauté légendaire de Joseph (Youssouf – Qsssl) était hors du commun des mortels !
– Le Roi/Prophète Salomon (Qsssl) était éminemment puissant mais pieux, intègre et modeste !

 

Tous ces hommes avaient scrupuleusement suivi, les décrets divins et avaient un grand respect pour les

limites imparties par Allah, le Créateur de toute chose…fusse-t-elle infiniment infime !

 

Le coeur est le véritable dépositaire de toutes les richesses temporelles…

 

Décrier un système politique et s’y accrocher ardûment traduit une grande hypocrisie !

Abu Dher El Ghifari (Qu’Allah L’agrée) défendait âprement certaines idées relatives au renoncement d’ici-bas (superflu, jouissances…) et les appliquait mordicus comme modus vivendi !

Louisa Hanoun notre trotskiste bien éclairée, clignote à gauche mais tourne toujours à droite…
Regardez son train de vie ! Elle dit une chose et fait son contraire…

Ceux qui font de la politique, recherchent le pouvoir ! Celui-ci mène directement…à l’argent !
Ceux qui ont de l’argent sont sollicités par ceux qui ont le pouvoir !

Une ronde infernale…

 

 

 

 

 

Vu 33629 fois par 10430 visiteurs

 

Dans la tiédeur d’un soir crépusculaire,
d’une longue et morne journée d’automne,
des boeufs poudreux humant l’air,
tiraient la charrue d’un pas monotone !

Pliant sous le poids du joug qui les retient,
leurs mufles soufflant au vent et poussant le timon,
le soc sous leurs poids s’enfonce encore et revient,
pour tracer des sillons dans la chair humide du limon !

D’une main vigoureuse, tenant le manche,
le laboureur avance dans les mottes qu’il disperse !
Les courroies se tendent et la sangle penche,
sous le joug des boeufs qui la berce !

les boeufs frémissant, piétinent le sol !
Les enfants s’avancent, pour aider leur père !
ils détachent les courroies, sur la terre molle,
libérant le timon et le soc aiguisé de la terre !

Les boeufs avancent péniblement et leurs pattes
martèlent lourdement la grille de l’entrée.
Les enfants suivent leur père à la hâte,
et la glèbe gémit au loin, de son flanc éventré !

 

Vu 34637 fois par 10663 visiteurs

Je vois dans tes yeux noirs
l’espoir…
Je sens dans ton cœur
la peur…
et dans ton regard
hagard
cette lueur
qui s’efface…
Et ce sourire
malicieux, subtil
et fugace…

Ton doux parfum sublime
et tenace
s’insinue dans mon esprit
épris
par l’effluve du musc
de l’encens
et de la myrrhe…

Oniriques pensées
d’un rêve insensé
diffuses
dans mon cœur
en pleurs…

A toi ma nymphe et ma muse
que mon cœur
vient d’élire
laisse moi te dire
dans mes délires
sans anathèmes
tous mes je t’aime !

Vu 34664 fois par 10685 visiteurs

La nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents. (Confucius)

 

 

 

Les voies du seigneur sont impénétrables…

Nous subissons parfois les aléas de la vie et comme le roseau, nous plions sans rompre !

Comment peut-il en être autrement ? En allant à la rencontre du temps, inlassablement, le ressac de nos émotions nous renvoie vers de nouveaux horizons, vers de furtifs rivages où déferlent de lointaines images perdues dans les méandres de nos frileuses réminiscences…

 

On tient le coup, on renaît de nos cendres et la vie continue. Bon gré, mal gré.

 

Ce petit billet pour nos ami(e)s lecteurs et lectrices (les plus fidèles ?) me permet quand même de renouer un peu avec moi-même et de retrouver, cette volonté de communiquer avec les autres. Ce site est ma propriété personnelle corps et âme ! Contenu et contenant. Personne ne me paie et je n’ai jamais demandé à personne de le faire…

Pour moi, écrire est un plaisir que je veux partager avec tous ceux qui le désirent. Tout simplement. Mes amis de l’ombre : des amis furtifs…mais bien présents et que j’estime beaucoup !

 

Après l’épreuve du plagiat, je dus subir malgré moi, encore une fois, un autre défi…

 

Mon hébergeur avait oublié de m’aviser de l’échéance de mon abonnement et mon Nom de domaine (Goutdemiel.NET) se retrouva en Rédemption !

(Une période de grâce qui me permet de reprendre ce Nom, une fois le délai écoulé, avant qu’il ne retombe dans le domaine public donc à la portée de tous !) Entre temps, je pris un autre Nom de domaine, très proche du premier : Goutdemiel.COM ! Passer du .NET au .COM n’est pas une sinécure.

 

J’ai pu le faire !

 

A vrai dire, je n’ai aucune idée, durant toute cette absence forcée, de ce qui s’est réellement passée côté jardin ! J’aurais un réel plaisir à répondre à ceux et à celles qui auront l’aimable obligeance de me faire part de leurs points de vue…les commentaires sont faits pour ça !

 

Vu 43532 fois par 11179 visiteurs

Au fil des jours
novembre 2014
D L M M J V S
« Août   Déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Articles récents
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52