defi2014 février | Coeur en émoi

Archive pour février 2014

« Le plus précieux dans la création picturale, c’est la couleur et la texture. Elles constituent l’essence picturale que le sujet a toujours tuée. » (Kasimir Malévitch)

 

Kasimir Severinovitch Malevitch est Né le 23 février 1878 à Kiev (Ukraine)

 

malevitch

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

Grand maître de l’art abstrait, Malevitch est le précurseur du courant suprématiste. A partir d’une abstraction absolue, sa peinture est libérée de toute représentation puisque dépouillée de tout ce qui pourrait être son essence même ! De son univers absolu et mystique, il s’intéresse au « zéro des formes » une théorie qu’il développe dans le Manifeste du Suprématisme paru en 1915.

 

A l’instar de Chagall, de Picasso, Braque, Matisse ou Duchamp, Malevitch découvre les impressionnistes avec Chtchoukine et Morozov ! Les œuvres de Monet, de Cézanne, de Van Gogh et de Gauguin lui offrent une vision enfin lucide de la matérialité de la peinture. Il évite les symbolistes et s’intéresse aux fauves, aux cubistes et aux futuristes !

Après de brillantes études aux Beaux-Arts de Kiev, il rencontre en 1895, les peintres Larionov et Gontcharova,(fauvisme, cubisme, futurisme) qui auront une influence bien déterminante sur ses premières œuvres.

 

bucheron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Le Bûcheron, 1912)

 

Ici, le bûcheron ne fait qu’un, avec la forêt et les troncs d’arbres coupés…

Ses préférences vont plutôt vers les purs rapports de couleurs non naturalistes. Rien pour Malevitch ne doit être instinctif ou inconscient. Il dédaigne la subjectivité.

 

 

Le Quadrangle, appelé aussi Carré noir sur fond blanc, est une huile sur toile peinte par Kasimir Malevitch en 1915.

 

carré noir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Quatrième Dimension

Le Suprématisme est une peinture libérée de toute représentation figurative, où l’image n’est plus que surface colorée. Elle n’est plus que sensation, pure sensibilité picturale et devient un art autonome, détaché de son environnement, de la réalité extérieure.

Pour les suprématistes, l’espace dépasse la représentation en trois dimensions et s’inspire des théories géométriques de la quatrième dimension. Cette forme d’espace est conçue de plusieurs couches de dimensions au travers desquelles les formes évoluent.

Dans l’œuvre de Malevitch, la quatrième dimension fusionne le temps et l’espace : ces deux éléments permettent aux formes d’évoluer librement. Les formes sont fixes dans les trois premières dimensions, mais elles se trouvent activées au travers de la quatrième dimension.

Le sujet d’une œuvre suprématiste est la capture d’un moment de l’évolution des formes dans les dimensions. Malevitch représente dans ses œuvres un univers infini en blanc dans lequel flottent, montent ou chutent des formes géométriques.

Malevitch a créé ce mouvement pour ne représenter que l’essentiel.
Cela passe par trois éléments :

La forme

Le Suprématisme privilégie trois formes :  le cercle, la croix et le carré.

Malevitch préfère ce dernier, car c’est une forme basique et universelle.

Les couleurs

Elles sont primaires et répondent à des exigences : le blanc pour le fond, car il fait rappelle l’infini, le noir pour le carré et le rouge pour les autres formes.

L’espace

Les suprématistes sont à la recherche d’une quatrième dimension.  Cette dernière est créée grâce aux couches de peinture superposées. Le Suprématisme laisse au spectateur la liberté de la découvrir.

Et si la peinture choisissait de ne plus montrer la réalité ? De ne rien montrer d’autre que la peinture elle-même ? Le sujet ne serait que formes, lignes et couleurs ! C’est donc cela :  l’Art pour l’Art ?

Beaucoup de peintres ont été influencés par Malevitch tels que Piet Mondrian, Mark Rothko, Yves Klein et bien d’autres…

C’est à partir de 1970 que de nombreuses rétrospectives à travers le monde ont consacré Kasimir Malevitch comme l’un des maîtres de l’art abstrait.

Malevitch finit par abandonner le suprématisme pour se consacrer à la fin de sa vie au portrait (Autoportrait-1933) et au paysage…

Il meurt le 15 mai 1935 (56 ans) à Leningrad.

 

Quelques-unes de ses œuvres majeures

– Le Bûcheron (1912, Amsterdam, Stedelijk Museum)
– Un Anglais à Moscou (1914, Amsterdam, Stedelijk Museum)
– Carré noir sur fond blanc (1913, Saint-Pétersbourg, musée russe)
– Peinture suprématiste (1916, Amsterdam, Stedelijk Museum)
– Carré blanc sur fond blanc (1918, New York, MoMA)
– Pressentiment (1928-1932, Saint-Pétersbourg, musée russe)
– Autoportrait (1933, Saint-Pétersbourg, musée russe)
– Homme courant (1932-1934, Paris, musée national d’Art moderne) (Illus.)

 

les grandes étapes de l’histoire de la peinture et des mouvements picturaux à travers les époques ont commencé avec :

Le Gothique
La renaissance
Le Maniérisme
Le Caravagisme
Le Baroque
Le classicisme
Le rococo
Le néoclassicisme
Le romantisme
L’orientalisme
Les Préraphaélites
L’école de Barbizon
Le réalisme
L’impressionnisme
Le cubisme
Le fauvisme
Le futurisme
L’expressionnisme
La peinture métaphysique
Le surréalisme
Le suprématisme.

 

 

Vu 15301 fois par 4404 visiteurs

Si haut qu’on monte dans la vie, on finit toujours par des cendres. (Henri Rochefort)

 

Pionnier du graffiti, c’est un artiste américain né le 22 décembre 1960 à Brooklyn, d’un père haïtien et d’une mère d’origine portoricaine.

basquiat

Il fut tout d’abord encouragé par sa mère. Ses talents de dessinateur ont commencé par fleurir sur les murs et les wagons de métro de Manhattan, sous forme de graffs et de tags signés SAMO©. (Same Old Shit) Il abandonna ses études.
Pour gagner sa vie, il s’affaira à vendre des cartes postales et des tee-shirts peints à la main.Ses aphorismes signifiaient clairement sa volonté de rupture avec le consensus social. Il exposa pour la première fois, en juin 1980.

D’autres expositions suivirent, notamment avec  Keith HARING et Julian SCHNABEL de la  scène new yorkaise.Dès 1983, des expositions étaient consacrées à ses seules œuvres.

BASQUIAT attira l’attention d’Andy WARHOL célèbre peintre qui décéda en 1987. La consécration pourtant arriva le 10 Février 1985  lorsqu’il apparut sur la couverture du New York Times Magazine.

Et c’est son mécène Wahrol qui lui a permis d’amener l’art de rue dans les galeries. Cet artiste, aux prises avec les contradictions et les injustices du monde, a voulu reprendre le pouvoir par le savoir et par l’ironie en un foisonnement éclectique qui bat en brèche les frontières et les hiérarchies. Visionnaire, il a inventé une grille de lecture picturale de ce monde transfiguré dans des activités aussi diverses ! (peinture, graffiti, dessin)

 

Dessin_Basquiat

Il a laissé son art se développer hors des institutions dans la rue, en parallèle du mouvement hip-hop, qu’il a accompagné et quasiment illustré avec son ami Keith Haring. Il fut encensé par la critique internationale comme étant, le premier peintre moderne Noir des années 80. C’était le premier peintre noir à faire une carrière internationale.

Basquiat est en quelque sorte, un alchimiste de la poésie, de la libre musicalité des mots et de la vitalité dans le mouvement artistique du néo-expressionnisme.

Jean-Michel BASQUIAT  a joué lui-même  dans un film underground de 1981 intitulé « New York Beat Movie« , réalisé par Edo BERTOGLIO. Son ami, le peintre Julian SCHNABEL qui le côtoya à ses débuts,  lui a consacré un film, en 1996.

Il est mort à 27 ans d’une overdose d’héroïne, le 12 août 1988 à New York.

Vu 24748 fois par 5199 visiteurs

Au fil des jours
février 2014
D L M M J V S
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  
Articles récents
Slideshow
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52