defi2011 novembre | Coeur en émoi

Archive pour novembre 2011

Ohhhh !

Ouuups…

Ahhhh !

Sauve qui peut !

Vu 5424 fois par 2198 visiteurs

Dans mon cœur, je sens la présence de ton désir
Les souvenirs défilent. La douceur de ton visage
sur mon visage me rassure.Dans l’alcôve du plaisir
Ton corps en délire, frissonne sous les bocages.

Ta peau basanée réchauffe mes sens sous narcose
Dans le bosquet, sous les feuilles des branchages
les senteurs de la primevère et du cyclamen rose
se mêlent au souffle du réséda, délice du pâturage

Le froufrou du vent agite tes cheveux décoiffés
donnant le vertige à mon corps sous le feuillage
Ton sourire éclaire mes sens de désir assoiffés
Le cœur frémit face à la noblesse de ton lignage

Dans les buissons, de son perchoir, la fauvette
fredonne la sérénade de l’amour avec son ramage
le serin effrayé, l’imite en quittant sa cachette
La mésange bleue se pavane en montrant son plumage

Viens mon avette, près des genêts et des cytises
goûtons à ces moments idylliques par le butinage
sur les corolles des jolies fleurs bien soumises
à l’ivresse de l’amour qui lui rend ses hommages

Vu 3425 fois par 1376 visiteurs

Toi seule, peux apaiser mes douleurs !
Si mon corps se consume
de tes flammes,
dans les flots de ta passion,
je l’éteindrais de mes larmes !
Mais de grâce,
épargne mon coeur…
car, c’est là que se trouve ta place !

Oh, fol amour
qui nous emporte !
Je ne sais rien faire, sinon t’aimer…
avec fougue et obstination !
Mais, hélas
je sais que le bonheur
est souvent fragile et fugace !

Toi, seule peux guérir mes blessures !
Et cet ardent désir
qui déchire mes entrailles !
Mon corps se disloque, se fissure
et résiste vaille que vaille !
Je voudrais périr
dans ta douceur qui me rassure
et ressusciter dans ton sourire…

Viens réchauffer mon corps
Libère-le !
Laisse moi mourir
dans l’émeraude de tes yeux !
Tu es mon ciel et mon décor !
Impétueuse passion
dans un cœur meurtri !
Ecoute-le gémir…
Ecoute-le,
dans les frissons
du temps qui passe…

Vu 3418 fois par 1404 visiteurs

Oh ! Jolie créature !
Rebelle
immature
beauté angélique !
Dans la fière allure
de tes ailes
au souffle romantique
dans l’azur de ton ciel
chaste et pudique
je m’aventure…

Ton monde irréel
est un mirage
limpide et pur
où je me délecte
Oh ! ma belle
dans la douceur
du magique breuvage
de ton sourire
rayon de lumière
qui inonde mon coeur
délire
spectaculaire
dans les vagues torpeurs
d’un orage sans éclairs !

Tu es la joie
de mon entourage
et la clarté
de mes nuits sombres
et taciturnes
sans nuages !

Tu es l’étoile
dans la constellation
de mon bonheur
et le doux zéphir
dans l’immensité
de ma consolation !

Tu es ma sirène
adulée
dans les profondeurs
de mes océans
romantiques…
Tu es la rengaine
de ma romance
dans ces moments
de douleurs
qui s’enchainent
dans la rancoeur
muette de mes sentiments
idylliques !

Tu es l’arc-en-ciel
dans le silence
de mes soirées pluvieuses
et la douce lumière
dans la pénombre
de mes pensées oniriques !

Tu es le souffle
qui m’emporte
dans l’effluve des sens
et l’elixir de mes maux !

Tu es la panacée
de mes vieux rêves
d’antant…
Intelligente créature
dans le rêve
de mes amours
dans un cœur
folâtre
éperdu
dans les folies d’un espace
retors
sans remords
Mais, je t’aime
pardi
à la folie !

Vu 3156 fois par 1296 visiteurs

 
Je voudrais pour toi, construire sur la plage
sous les regards des barques près du petit port
un palais de rêve avec de si jolis coquillages
où le murmure des vagues caressera ton corps
 
Les mouettes dociles, iront au gré du zéphir
célébrer le printemps de notre amour naissant
L’albatros indolent regardera le temps s’enfuir
sur les lueurs opales d’un couchant rougissant
 
La mer éblouie par la splendeur de ton visage
est bercée par ton chant à l’ombre du gourbet
Le ressac sur les galets polis près du rivage
traçait sur l’écume le fil de tes pas embourbés
 
La dune évasive regarde cette immense étendue d’eau
La lune rieuse de son flot argenté dissipe ton ennui
La passion vers son île, nous emporte sur son radeau
Douce effusion complice, dès la tombée de la nuit…
 
Nous irons dans la féérie des profondeurs abyssales
loin des regards envieux, dans cette eau cristalline
Au rythme de la clepsydre s’écoule l’éternité virginale
où nous goûterons à la frénésie de cette union divine…
 
Sur les ailes de mon inspiration de l’aurore vermeille
embaumée du parfum de rosée dans les mystères du bonheur
Tu es le délice des sens, ma sublime image et ma merveille
Les étoiles jouent sur les flots de tes jolis yeux rieurs.
 
 

Vu 21627 fois par 3891 visiteurs

Le soleil pleure timidement sa douce nuit
qui s’envole tristement seule à tire d’aile
offusqué, le jour crie sa peine et s’ennuie
désespéré de voir ainsi partir sa belle !

La lumière du jour s’étend heureuse
inondant les champs et les alentours
La nature s’éveille, timide et frileuse
au son de ses premiers chants d’amour

La nuit s’est échappée avec le soir
dans la complicité de son vaste espace
Le ciel s’est noyé dans sa robe noire
en regardant inquiet, le temps qui passe !

Les fleurs s’élancent et l’herbe humide
s’agite sous la férule de ses vermisseaux
généreuse, elle offre à ses hôtes avides
un festin à l’ombre de ses arbrisseaux

Les oiseaux chantent la joie du soleil levant
la nature radieuse de son joli arc-en-ciel
fredonne sa douce mélodie portée par le vent
En l’honneur de cette abondance providentielle

L’amour s’épanouit pour son tout premier baptême
les jolies fleurs et toutes les couleurs à l’unisson
chantent le bonheur de tous ces coeurs qui s’aiment
et s’affolent dans une farandole qui donne le frisson.

Vu 3434 fois par 1443 visiteurs

La mission apologétique du Messager d’Allah

Les premiers adeptes
Le Messager d’Allah commença son prosélytisme avec les membres de sa famille et ses intimes.
– La première femme à embrasser l’islam fut son épouse Khadidja.
– Le premier enfant fut son cousin Ali.
– Le premier esclave libéré fut Zayd.
– Le premier homme libre à embrasser l’islam, était Abou Bakr Essediq.

Premières prédications publiques
Puis le Messager d’Allah dénonça ouvertement l’idolâtrie.
Qoreïch réalisa qu’il attirait de plus en plus de fidèles parmi les pauvres ce qui représentait une menace à ses croyances et à sa prospérité.  Une guerre ouverte, ne pouvait pas servir ses intérêts. L’unité du clan était primordiale. Ils décidèrent d’attendre le moment propice. De toute façon, le clan Hashim, s’opposerait à toute velléité agressive…

1/La guerre psychologique
Les polythéistes de Qoreïch utilisèrent la moquerie, la raillerie et la dérision pour essayer de dissuader les plus faibles.  Son oncle Abou Talib lui conseilla alors de laisser tomber son prêche afin de ne pas compromettre sa sécurité et celle de son clan mais Mohammed lui dit :
« Ô mon oncle, je jure par Allah que même s’ils déposaient le soleil dans ma main droite et la lune dans main gauche pour me faire renoncer à cette affaire, je n’y renoncerais jamais, jusqu’à ce que Allah la fasse triompher ou que j’y perde la vie. »

La tension augmenta dans la cité…

2/La persécution des plus pauvres.  
Les quatre premières années, les convertis provenaient surtout de milieux pauvres et étaient incapables de se défendre.

Le refuge abyssin
Le Messager d’Allah invita tous ceux qui le pouvaient à émigrer en Abyssinie. (Éthiopie) Le chrétien Négus était un roi juste et pieux.

Cette alliance avec une puissance étrangère irrita davantage Qoreïch. Ils demandèrent au Négus d’extrader ces musulmans.

Adorant le même Dieu que les musulmans, le Négus ne put retenir ses larmes, en écoutant la récitation de quelques versets du Coran relatifs à la vierge Marie. Il dit :
« En vérité, cela provient de la même source que ce que Jésus a apporté. »

===> Après les persécutions et l’exil forcé,  Qoreïch proposa au Messager d’Allah un deal.

3/La corruption
Le Messager d’Allah
devait disaient-ils inclure leurs divinités dans sa nouvelle religion et ainsi leur permettre à tous de se convertir ! Eux en retour, feraient de Lui un roi, s’il consentait à ménager un peu leurs idoles.

4/Le blocus économique
Devant l’obstination du Messager d’Allah, l’oligarchie mecquoise décida d’imposer un blocus économique des plus sévères contre tout le clan des Hashim. Ce boycott dura trois ans.

Premières alliances
– Le premier serment d’Aqaba
Premier ambassadeur à Yathrib (Médine) Mous’ab ibn ‘Omayr.
– Le deuxième serment d’Aqaba
El ansars jurèrent de le défendre comme s’ils devaient défendre leur propre vie, celles de leurs épouses et de leurs enfants. « C’est  le Serment de la guerre »

L’émigration vers Médine (L’Hégire)
Les ansars invitèrent le Messager d’Allah à venir s’installer à Yathrib (Médine), c’est la Hidjra ! Les musulmans sortirent discrètement de la Mecque et entreprirent le voyage jusqu’à Yathrib.

Confiscations des biens de tous les émigrés
Qoreich s’empresse de confisquer et de saisir tous les biens des musulmans qui avaient émigrer à Médine avec le Messager d’Allah et les a déchus de tous leurs droits…

5/Les coalisés lancent un appel au meurtre
La mort d’Abou Talib a fragilisé la position sociale du Messager d’Allah.Qoreïch décida finalement de supprimer Mohammed.

6/Le lynchage
De jeunes hommes, choisis parmi différents clans, devaient lui porter chacun un coup mortel. Ainsi, son sang se retrouverait sur chacun d’entre eux. Le clan des Hashim ne pourrait exiger le prix du sang de toutes les tribus incriminées ni les combattre.

Cette façon d’agir il y a plus de quatorze siècles était sans précédent !

Certains affirment qu’au 18eme siècle, aux Etats-Unis le juge de paix William Lynch, pas très convaincu de la justice de l’époque, décida d’utiliser une autre forme plus expéditive ! On arrête le suspect, un procès sommaire et une « exécution collective » en bonne et due forme ! Vite et bien…

===> De son nom, serait né le mot lynchage concernant « le meurtre collectif » mais Qoreich sous l’inspiration diabolique de Abou Djahl, l’avait bel et bien devancé de plusieurs siècles déjà…

Vu 32625 fois par 4653 visiteurs

– F

1958-1963
 

Fête chez les Pharmaciens (de Bouafroune à Berrouaghia)
1958-1961 : Ferhat Abbas (pharmacien)
1961-1962 : Benyoucef  Benkhedda (pharmacien)
 

Farandole...festive !
1962 : Abderrahmane Farès (Notaire)
1962 : Ferhat Abbas
1962-1963 : Ferhat Abbas

 

– B

1963-1992

 

Baroudeurs et Flingueurs !
1963-1965 : Ahmed Ben Bella
1965-1978 :  Houari Boumédiène
1978-1979 :  Rabah Bitat
1979-1992 :   Chadli Bendjedid
1992 :   Abdelmalek Benhabylès
1992 :      Mohamed Boudiaf

 

– Alphabet en Folie…

1992-1994

 

Chez les Affreux (Tontons Macoutes)

–  Kafi

–  Haroun

 Nezzar

 

– Z

1994-1999

 

Zone Zéro…(Eradicateur Zélé)
–  Liamine Zéroual

 

– B

depuis 1999

 

Barbouzes  et Brigandage(Case départ)
–  Abdelaziz Bouteflika

Vu 3484 fois par 1421 visiteurs


Question ?

J’ai par mégarde,  pris des photos d’un paysage en rafales. ( mauvais réglage de l’appareil, par exemple ) Je me retrouve maintenant avec une multitude de photos identiques en petit format. Comment regrouper tous ça pour en faire une grande photo ?
Comment faire pour isoler une petite photo et la convertir ?

Réponse
Pour isoler une photo d’une mosaïque, on va utiliser PhotoDeluxe 1.0 (Adobe)

– Lancez le programme.

1/Cliquez sur : Parcours guidé.
2/Cliquez sur : Retouche photo.
3/Cliquez sur : Dimensions/Orientation.

1 ==> Ouvrir un fichier ( répertoire et photo ) Une par Une !
2 ==> Ne nous intéresse pas…
3 ==> Appuyez sur « Recadrage » et sélectionnez une photo
4 ==> Appuyez sur « Dimensions de la photo » et choisissez la Largeur en « pixels »

==> 640 par exemple et la « hauteur » suivra automatiquement ! (l’image sera centrée)
==> Avec 1276 pixels, la photo sera plein écran !

5 ==> Appuyez sur  » Fin  »

==> Cliquez sur ‘Fichier’ puis sur  » Exportation «  enfin sur  » Format « 
==> Choisissez « 
Jpeg » ( si vous le désirez ou autre ! ) L’option par défaut est *.PDD
==> Donnez un nom à votre photo et cliquez trois (03) fois sur OK

6 ==> Fermez la photo qui se trouve devant vous

==> Le programme vous demande de l’enregistrer ! Cliquez sur« Non« 

Passez à la suivante !

Ps: vous avez la possibilité de modifier la couleur, la saturation, le contraste. (voir les icônes inhérentes)

==> Pour ma part, j’ai laissé telle quelle et le résultat est très satisfaisant !

Vu 13342 fois par 2728 visiteurs

Au fil des jours
novembre 2011
D L M M J V S
« Oct   Déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Articles récents
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52