defi2011 octobre | Coeur en émoi

Archive pour octobre 2011

Quand la vague s’emporte et emporte
dans sa colère naissante, les traces
de cette ultime passion déjà morte
les vents la dispersent et l’efface…
 
L’amertume dans mon cœur est si forte
que la rancœur ne trouve pas sa place
Les regrets s’en vont par la petite porte
Mon cœur gémit dans sa douleur hélas…
 
Les souvenirs envahissent mon esprit
 
Les images troubles défilent côte à côte
en brouillant ma sérénité puis s’entassent
dans le grimoire de l’oubli qui les escamote
par enchantement de ses tours de passe-passe
 
Je subis le flux de ces rêves de toutes sortes
dans les bribes de ses souvenirs si fugaces
Mon esprit s’agrippe en vain puis se lasse
de cette indifférence algide qu’il supporte

 
Au jeu de l’amour, on est toujours surpris
 
Les pluies arrivent et mouillent les mottes
de cette nature blessée que le vent agace
La terre meurtrie tressaille et sursaute
quand le soc acéré,  a remué sa surface
 
Heureuses semailles que le limon réconforte
de ces profondes entrailles maudites et tenaces
graines stériles que la folie du  vent transporte
vers les lointaines contrées du froid et de la glace
 
Tel est le triste destin de ce noble cœur épris

 
 

Vu 12872 fois par 2940 visiteurs

Innocence !
Un Belge dit à un de ses amis :
– Ils se moquent vraiment du monde à Air France ! L’autre jour j’ai pris un de leurs avions et j’étais assis à côté d’une jeune femme avec son bébé. A un moment donné, l’hôtesse est venue et lui a dit:
– « Madame, votre bébé est tout mouillé, je vais vous le changer… »
Quand elle l’a ramené, je n’ai rien dit mais j’avais tout de suite vu que c’était le même bébé !
 
Caustique
Un type souffre d’une particularité pas très ragoûtante : il pue des pieds de façon épouvantable. Il a beau se laver à la soude caustique, se désodoriser à la Javel, se couper les ongles au fer à souder, rien n’y fait : il a une infection ! Alors il n’a pas beaucoup de chance avec les filles.
Pas loin de là, il y a une fille qui pourrait lui plaire. Elle, son problème, c’est son haleine nauséabonde ! Elle se brosse les dents avec de la paille de fer, se les passe au savon noir, se fait des bains de bouche avec le numéro 5 de Chanel mais impossible de se débarrasser de ses maudits relents d’égout !
Un jour d’hiver, la chance leur sourit :
Enrhumés l’un et l’autre, ils se rencontrent et c’est l’amour fou. Ils prennent l’avion et vont se marier à Las
Vegas. Nuit de noces, tralala…
Le lendemain, parmi les vêtements épars, ils s’avouent tout
Elle :
– « Chéri, il faut que je t’avoue quelque chose de pas très glorieux… »
– « Ne dis rien ma chérie, j’ai deviné, tu as avalé mes chaussettes ! »
 
Histoires de femmes !
Les inventions de l’homme, ont été perverties par la femme…

L’homme a découvert les armes, il a inventé : la chasse.
La femme a découvert la chasse, elle a inventé…les fourrures !

L’homme a découvert les couleurs, il a inventé : la peinture.
La femme a découvert la peinture, elle a inventé…le maquillage !

L’homme a découvert les mots, il a inventé : la conversation.
La Femme a découvert la conversation, elle a inventé…le bavardage !

L’homme a découvert le jeu, il a inventé : les cartes.
La Femme a découvert les cartes, elle a inventé…la sorcellerie !

L’homme a découvert l’agriculture, il a inventé : la nourriture.
La Femme a découvert la nourriture, elle a inventé…le régime !

L’homme a découvert l’amitié, il a inventé : l’amour.
La Femme a découvert l’amour, elle a inventé : le mariage !

L’homme a découvert la femme, il a inventé : le sexe.
La Femme a découvert le sexe, elle a inventé…la migraine !

L’homme a découvert le change, il a inventé : l’argent.
La Femme a découvert l’argent, elle a inventé…la faillite !
 
Ah, les femmes !
Entre 16-19 ans, la femme est comme l’Afrique :
– Chaude et inexplorée.
Entre 20-35 ans, la femme est comme l’Asie :
– Mystérieuse et exotique.
Entre 36-45 ans, la femme est comme l’Amérique :
– Déjà bien connue mais encore belle et très généreuse.
Entre 46-55, la femme est comme l’Europe :
– Traversée de long en large, fatiguée avec des endroits intéressants.
Entre 56 ans-70, la femme est comme l’Australie :
– Tout le monde sait où c’est mais personne n’y va !
 
Encore les femmes !
une femme de 20 ans est comme un ballon de rugby, 30 hommes lui courent après !
une femme de 30 ans est comme un ballon de foot, 22 hommes lui courent après !
une femme de 40 ans est comme un ballon de basket, 10 hommes lui courent après !
une femme de 50 ans est comme une balle de base-ball, 1 homme lui court après !
une femme de 60 ans est comme une balle de tennis, chaque homme la renvoie à l’autre !
une femme de 70 ans est comme une balle de golf, on l’envoie au trou !
 
Toujours les femmes…
Agée de 08 ans, vous l’emmenez au lit et lui racontez une histoire.
Agée de 18 ans, vous lui racontez une histoire et l’emmenez au lit.
Agée de 28 ans, pas besoin d’histoire pour l’emmener au lit.
Agée de 38 ans, elle vous raconte une histoire et vous emmène au lit.
Agée de 48 ans, elle vous raconte une histoire pour éviter d’aller au lit.
Agée de 58 ans, vous restez au lit pour éviter son histoire.
Agée de 68 ans, si vous l’emmenez au lit, ce sera toute une histoire !
Agée de 78 ans, quelle histoire ? Quel lit ? Qui êtes-vous ?

Vu 20194 fois par 4003 visiteurs

Réflexion autour d’un film…
 
 
Titre original : Se7en
Réalisateur : David Fincher
Année de production : 1995
Genre : Policier, Thriller
Durée : 2h 10min
 

 
 
Synopsis
Un peu âgé, l’inspecteur Somerset, part en retraite…
Cependant un criminel peu ordinaire (John Doe) décide de nettoyer la ville de tous les maux sociaux qui la rongent ! Il commet sept meurtres basés sur les sept péchés capitaux : la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère. Aidé par son nouveau remplaçant (Mills), le vieux flic essaye d’élucider cette série de meurtres assez particuliers…
 
Acteurs
Détective David Mills (Brad Pitt)
L’inspecteur William Somerset (Morgan Freeman)
Tracy Mills (Gwyneth Paltrow) : La femme de David.
John Doe (Kevin Spacey) : le criminel.
 
Mon avis personnel
Un très bon thriller avec un excellent casting et un scénario très appréciable.
Les acteurs sont bons, l’histoire est palpitante…
 
La trame

1er crime :  la gourmandise

Le premier meurtre du film est lié au péché de la gourmandise.
Un homme obèse est retrouvé mort la tête dans une assiette de spaghettis. Le meurtrier le fera manger à outrance puis il lui assènera un coup de pied qui lui fera exploser le foie, l’estomac et la rate ! Le péché de la gourmandise représente l’excès superflu alors que d’autres meurent de faim !

2e crime : l’avarice

Le péché d’avarice est la cause du deuxième meurtre.
Un riche avocat cupide qui défend des meurtriers, des pédophiles et des dealers pour de l’argent, est retrouvé mort avec les poignées d’amour tailladées ! Le tueur lui fait choisir une partie de son corps qu’il trancherait ensuite lui-même. Cet avocat devait donc choisir une partie de son corps à sacrifier…un choix extrêmement difficile !

3e crime : la paresse

Le troisième meurtre représente la paresse.
Un homme allongé sur un lit pendant un an sans rien faire ! Le tueur l’avait attaché afin qu’il dorme. Il lui administrait des antibiotiques afin de le maintenir en vie. La paresse peut pousser les gens à ne rien faire de bon leurs vies durant.
La victime avait de sérieux ennuis avec la justice. (Il était pédophile, ne travaillait pas et vendait de la drogue pour gagner sa vie) Le tueur a donc voulu le punir de n’avoir rien fait de bon durant toute son existence !

4e crime : la luxure

Le quatrième meurtre du film est relatif à la luxure.
Une prostituée attachée à un lit qu’un client pénètre avec un godemichet surmonté d’une lame de couteau sous la menace du criminel. La luxure, c’est le plaisir sexuel dans la débauche pour de l’argent facile ! Cette prostituée risquait en outre de transmettre des maladies.

5e crime : l’orgueil

Le cinquième meurtre symbolise le péché d’orgueil.
Une femme voulait à tout prix être la plus belle…Le tueur l’a lacérée et lui a coupé le nez ! Il lui a placé un téléphone dans une main et une boite de somnifères dans l’autre. Elle pouvait soit appeler les secours ou se suicider ! L’orgueil consiste, à toujours se considérer au dessus des autres ! Cette femme a préféré la mort plutôt que de vivre handicapée.

6e crime : l’envie

Le sixième meurtre est lié au péché d’envie.
Jonathan Doe le tueur, envie l’inspecteur Mills et sa femme. Il essaye de s’approprier sa vie et celle de sa femme. S’étant rendu coupable du péché d’envie, il s’arrange alors pour se faire abattre par l’inspecteur Mills. Il se punit ainsi du péché qu’il vient de commettre !
L’envie peut pousser à commettre des actes répréhensibles.

7e crime : la colère

Le septième meurtre du péché de la colère boucle la série des sept péchés capitaux.
L’inspecteur Mills complètement désespéré par la mort de sa femme que John Doe venait d’assassiner, apprend aussi par la bouche du tueur que sa femme était enceinte…
Fou furieux, il le tue froidement de plusieurs balles achevant contre son gré la série de meurtres liés aux sept péchés capitaux ! Jonathan Doe devient alors la victime du péché de la colère.
 
 
Quelques remarques en conclusion.
 
Deux mondes différents se côtoient comme le jour et la nuit !
Le Bien et le Mal…
Le monde de la légalité et le royaume des ténèbres…
La démocratie et l’anarchie !
 
Les représentants de l’Ordre créent le désordre :
 
===> Le FBI « espionnait » à leur insu, tous ceux qui consultaient à la bibliothèque, des livres relatifs à des sujets sensibles…

===> Mills est entré « illégalement » dans le domicile de John Doe alors que Somerset s’y opposait puisqu’ils n’avaient pas un mandat de perquisition !
 
Le représentant de l’Ordre piégé :
 
Mills, l’inspecteur de police chargé d’appliquer la LOI se retrouve devant un grand dilemme ! Celui qui avait TUE sa femme et son bébé continue de le narguer juste là, devant lui ! Que faire ? Mills est à la fois la victime et à la fois le juge. Qui l’emportera ? Sa conscience professionnelle ou ses sentiments personnels ? Il ne peut supporter davantage les sarcasmes du tueur devant lui et l’assassine froidement de plusieurs balles ! Il s’est fait justice lui-même.
Mills vient d’emprunter malgré lui, le même chemin que le tueur…
 
SUBLATA CAUSA, TOLLITUR EFFECTUS

 
Crimes à Syrte
 
L’état major de l’OTAN savait que le guide libyen Mouamar El Qadhafi se trouvait à Syrte. Il ne pouvait ignorer l’endroit où il pouvait se cacher ! Impossible…
Le CNT libyen le savait aussi…
Et dire que ceux qui composent en grande partie ce CNT, ont été tirés de l’anonymat grâce justement à El Qadhafi qui les a mis sous les feux de la rampe ! Quelle ingratitude !

Pourquoi avoir laissé un secteur stratégique sous le contrôle des miliciens ?
Leurs réactions étaient-elles prévisibles ? Assurément !
Tous ceux qui avaient appréhendé El Qadhafi, son fils, son ministre de la défense et les autres, avaient peut être de très bonnes raisons d’être là, aux premières loges ?

Peut-on combattre la tyrannie et utiliser les mêmes moyens que le tyran ?
Peut-on combattre pour la liberté et la refuser en même temps à ceux que l’on combat ?

Les commanditaires de ces crimes savaient ce qui allait arriver, en les livrant ainsi à la vindicte populaire. Quelle humiliation ! Un meurtre prémédité…
Une exécution extra-judiciaire programmée !
Les morts ne parlent pas…
A qui pouvait profiter le crime ?
Les chantres de la démocratie qui étaient censés appliquer la loi, venaient de commettre l’irréparable ! L’histoire se chargera de les juger…

Qu’en pensez-vous ?
 
 

Vu 29338 fois par 4218 visiteurs

Pourquoi est-ce une folie
que de dire
ma…minette
à celle qui s’entête
à jouer
il faut l’avouer
les troubles fêtes ?

Pourquoi est-ce une folie
que de dire
ma…jolie
avec goût
avec douceur
à ce coeur
qui me rejette ?

Pourquoi est-ce une folie
que de dire
ma…sibylle
à toi mon idylle
précoce
printemps, de nôces
imparfaites ?

Pourquoi est-ce une folie
que de dire
ma…muse
à toi qui s’amuse
à lanciner
un tantinet
des clopinettes ?

Pourquoi est-ce une folie
que de dire
ma…complice
à la joie de mes prémices
désavouées
que je veux nouer
à la bonne franquette ?

Pourquoi est-ce une folie
que de dire
ma…mystérieuse
à toi, ma badineuse
enjouée aux éclats
ma butineuse
sous ma houlette ?

Pourquoi est-ce une folie
que de dire
mon…inspiratrice
à toi, mon caprice
révélatrice
de mes instincts
en miettes ?

Vu 9891 fois par 2644 visiteurs

 

Le regard, c’est le miroir de l’âme…
Les yeux ne mentent jamais. Les yeux expriment les sentiments les plus profonds bien plus subtils que les mots. On peut jouer avec les mots et leur faire dire ce que l’on ne veut pas dire ! Le regard trahit notre véritable nature…
 
Les indiens d’Amérique ont pour principe de regarder leurs interlocuteurs bien en face et droit dans les yeux ! Ils scrutent votre conscience…
Dans un duel digne du fabuleux Far West, le regard de l’autre est révélateur !
 
Le pouvoir du regard
Le regard peut vous accrocher même si la personne n’est pas forcément « une beauté » dans le genre. Croiser le regard d’une personne peut nous donner une idée, un indice…
Le coup de foudre passe par le regard. C’est Cupidon…
Le regard peut dévoiler, ce que le cœur garde jalousement caché ! Avec un seul regard, une fille peut vous mettre mal à l’aise ! On succombe facilement au charme d’une personne à cause d’un regard « fatal ». Et c’est le Grand amour !
 
La magie du regard
Le regard est le reflet de nos sentiments. Les yeux, ne sont-ils pas les entremetteurs du pêché ?  « L’amour naît d’un regard » a dit Virgile !
 
Le regard dans le Coran
Sourate La Lumière 24 :
« Dis aux croyants de retenir un peu de leurs regards et de préserver leurs parties génitales (leur chasteté), cela est plus pur pour eux. Allah connait parfaitement ce qu’ils font »  Verset 30
 
=== > Pour les croyantes voir le Verset 31Sourate  » La lumière » No 24
 
Les yeux et les lèvres
En parfaite symbiose, les uns confirment ce que les autres expriment !
– Des yeux rieurs avec un sourire
– Des yeux dubitatifs avec une moue
– Des yeux menaçants avec un rictus
– Des yeux inquiets avec une grimace
 
Expressions dans le regard
Le regard peut être :

– Méprisant

– Hautain

– Distant

– Inquisiteur

– Fuyant

– Malicieux

– Pervers

– Doux

– Terne

– Vide

– Absent

– Sournois

– Froid (glacial)

– Dominateur

– Provocateur

– Réservé

– Timide

– Effarouché

– Menaçant

– Triste…
 
Quelques regards d’acteurs célèbres
– Lee Van Cliff  (regard sournois)
– Clint Eastwood (regard inquisiteur)
– Henry Sylva (regard cruel)
 
Citations célèbres
Dans un film de Marcel Carné, « le Quai des Brumes » sorti le 18 mai 1938, Jean Gabin dit à Michèle Morgan : « T’as de beaux yeux, tu sais ! »  Elle lui réplique alors :« Embrasse moi ! »
 
Louis Aragon dans son célèbre recueil :
« les Yeux d’Elsa » (née Triolet)
 
Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire
J’ai vu tous les soleils y venir se mirer
S’y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire
 

 

Prière de préciser la source en mettant un lien vers le site de l’auteur « goutdemiel » Merci !

Vu 18402 fois par 3792 visiteurs

Je suis le serf et le roi !
Je ne suis pas ce que tu crois !
Je suis le chaud et le froid !
Je ne suis pas ce que tu vois !
Je suis la raison et le droit !
Je suis le sépulcre et la croix !
Je suis la justice et la loi !
Je suis la tristesse et la joie !
Je suis la sagesse et la foi !
Je suis la longotte et la soie !
Je suis la soupente et le toit !
Je suis le chasseur et la proie !
 
Toi, mon Artémis ,
loin de tes filets factices
dans le dédale de tes sentiments confus…
Je me perds devant ton sourire sournois !
Toi, mon Isis !
de ton doux langage
en herbe
et ton verbiage
acerbe…
Je me noie !
 
Je suis Minos
le légendaire roi de la sagesse !
Je suis Ploutos
le garant de toutes les richesses !
Pour toi, ma Daphné
je ne suis pas Apollon !
Némésis,
Je refuse ton héliée !
Non, je ne suis pas Orion !
 
Je suis pylade !
Je suis honnête et bon !
J’ai des qualités et des défauts…
Je suis le vrai et le faux !
Je ne suis pas moche…
Je ne suis pas beau !
Je ne suis pas Adonis !
mais j’ai le cœur d’Adonis…
 
Je ne suis pas un Don quichotte
ni un hidalgo !
Je ne suis pas Vulcain !
Je ne suis plus un enfant !
J’ai un cœur
et des sentiments…
Je suis simplement
moi, un humain !

Vu 11377 fois par 2658 visiteurs

Écrit le 23 septembre 2011, cet exposé sur les bienfaits de la lecture de sourate El Kahf chaque vendredi, m’avait poussé à approfondir un peu plus le sujet…
Évoquer Sourate El Kahf, c’est déjà parler du Massih Edadjel ! Or, l’histoire de ce charlatan est intimement liée à celle de Jésus fils de marie (Que le Salut Soit Sur Eux) le Vrai Messie ! Cependant, le véritable contexte de cette vénérable sourate, c’est le Jour de la résurrection ! Il y a donc comme un goût d’inachevé dans mon récit puisqu’il manque un élément essentiel dans la chronologie des faits relatifs aux grands signes précurseurs de l’apocalypse !

Je voudrais apporter un point de vue PERSONNEL concernant la « bête » de la fin des temps.
Évidemment, ce dossier doit impérativement suivre la chronologie des faits afin de mieux situer les évènements dans leurs différentes péripéties.

Beaucoup de choses ont été rapportées au sujet de la bête ! Surtout des affabulations…
Je ne m’en suis tenu qu’à l’essentiel !

Pour en savoir davantage, relire l’article…

Vu 4957 fois par 1498 visiteurs

La pluie se déverse
de plus en plus fort
en averse
encore et…encore
sur l’aurore de ta jeunesse…
 
La pluie sème
les épis de l’amour
qui germent
toujours et…toujours
dans les cœurs qui s’aiment…
 
La pluie caresse
de ses fils dorés
les jolies tresses
de mon adorée…mon adorée
et adorable petite princesse…
 
La pluie s’arrête.
De ses doigts argentés
la nature en fête
se met à chanter…à chanter
la verdure qu’elle vient d’enfanter…
 
 

Vu 16548 fois par 3439 visiteurs

Ben, à défaut de…

 

Chacun pour soi ! Elle son fagot…lui son mégot !!!

 

Vous avez dit macho ? Quelle galanterie !

 

 

 

Vu 10677 fois par 2846 visiteurs

 
Il y a bien longtemps de cela…
 
 
– Allah créa l’âne et lui dit :
« Tu seras un âne, travaillant sans cesse et tu porteras de lourds chargements sur ton dos. Tu mangeras de l’herbe et tu manqueras d’intelligence ! Tu vivras 30 ans !« 
 
L’âne répondit :
« Vivre 30 ans comme cela, c’est trop long ! S’il te plaît, Seigneur, donne-moi 20 ans à vivre ! »
Et il en fut ainsi..
 
– Allah créa le chien et lui dit :
« Tu seras un chien, tu surveilleras ton maître et ce qui lui appartient. Tu seras son meilleur compagnon !
Tu mangeras les déchets de sa table et tu vivras 25 ans ! »
 
Le chien répondit :
–  » Vivre 25 ans comme un chien, c’est trop long ! S’il te plaît Seigneur ! Donne-moi seulement 15 ans à vivre ! « 
Et il en fut ainsi…
 
– Allah créa ensuite le singe et lui dit :
« Tu seras un singe. Tu sauteras d’arbre en arbre en faisant l’idiot ! Tu seras comique et tu vivras pendant 20 ans ! »
 
Le singe répondit :
–  » Faire l’idiot pendant 20 ans, c’est trop long ! pas plus de 10 ans s’il te plaît, Seigneur ! « 
Et il en fut ainsi…
 
– Allah créa l’homme et lui dit :
« Tu seras un homme, le seul être raisonnable sur terre. Tu te serviras de ton intelligence pour être le maître sur terre ! Tu domineras la terre et les espèces qui y vivent et tu vivras 30 ans ! »
 
L’homme répondit :
« Seulement 30 ans ??? C’est beaucoup trop peu pour en profiter !!! S’il te plaît, Seigneur ! Donne-moi les 10 ans que l’âne a refusé, les 15 ans du chien et les 10 ans du singe ! »
Et il en fut ainsi…
 
Aujourd’hui, l’homme vit 30 ans dominateur et heureux.
 
Il se marie et vit 10 ans comme un âne, travaillant dur et portant de lourdes charges sur ses épaules ! Puis viennent les enfants et l’homme passe 15 ans comme un chien, surveillant la maison et ses habitants et recevant ce que les autres n’ont pas voulu !
Enfin, la vieillesse arrive et il vit encore 10 ans comme un singe, faisant le clown pour amuser ses petits-enfants !
 
 
Ainsi, l’avait-il demandé !
 
 

Vu 14692 fois par 3281 visiteurs

Au fil des jours
octobre 2011
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Articles récents
Slideshow
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52