defi2010 août | Coeur en émoi

Archive pour août 2010

Tel quel, Word­press est déjà plu­tôt “propre” pour le réfé­ren­cement !  Il est tou­jours pos­sible d’améliorer ses capa­ci­tés de réfé­ren­ce­ment. Amé­lio­rer les capa­ci­tés de réfé­ren­ce­ment de votre Word­press devrait être votre pre­mière pré­oc­cu­pa­tion que vous uti­li­siez Word­press ou non, car cela aug­men­tera vos chances d’être lu par le plus grand nombre. Afin de vous aider pour que votre blog Word­press soit opti­misé pour le réfé­ren­ce­ment

lisez cet article en suivant ce lien :

<a href= »http://www.insidedaweb.com/wordpress-seo/referencement-wordpress-seo/guide-complet-pour-optimiser-votre-referencement-sous-wordpress/« 

Vu 6914 fois par 2147 visiteurs

Un homme très pauvre vivait avec son épouse.

Un jour, son épouse qui avait de très longs et beaux cheveux, lui

demanda de lui acheter un peigne car elle ne parvenait pas à les coiffer.

L’homme, très désolé, lui dit qu’il n’avait même pas

assez d’argent pour réparer le bracelet de sa montre qu’il venait

de casser. Émue elle aussi, elle n’insista pas…

L’homme alla à son travail en passant chez l’horloger.

Il lui revendit sa montre abîmée à bas prix et s’en alla

acheter un peigne pour son épouse.

Le soir, il revint à la maison, le peigne dans la main,

prêt à l’offrir à sa femme. Il fut très surpris lorsqu’il vit que son

épouse s’était coupée les cheveux très courts… comment disait-il ?

Le sourire aux lèvres, elle lui dit :

– ” Je les ai vendus et regarde ce que je viens d’acheter

en lui montrant le nouveau bracelet pour montre qu’elle tenait à la main ! “

– “Ô, disait-il en lui montrant le peigne !”

Des larmes coulèrent simultanément de leurs yeux,

non pas pour l’inutilité de leur acte, mais pour la réciprocité de leur amour…..

Vu 12083 fois par 3109 visiteurs

1/Il faut crier…à temps !

Tous les passagers d’un avion étaient à bord, prêts à décoller, mais le pilote et le copilote manquaient. Arrive le pilote, il traverse l’avion avec des lunettes noires et une canne blanche. Les passagers inquiets, commencent à rire nerveusement et à faire des commentaires du genre :

-” pas possible,  ça doit être une blague ! ”

Quand enfin, arrive le copilote avec un chien d’aveugle.
Les passagers commencent à s’inquiéter sérieusement…
mais trop tard, les moteurs s’allument et l’avion prend la piste.
Tout le monde aux hublots, pour voir comment ils vont décoller !
Ils sont muets d’angoisse ! L’avion prend de plus en plus de vitesse et ne décolle pas, le bout de la piste n’est plus qu’à quelques mètres et les passagers poussent tous ensemble un immense cri… de désespoir !!!

les roues se détachent du sol à quelques millimètres du bout de la piste.

Dans le poste de pilotage, le pilote commente au copilote :

– ” Tu vas voir qu’un de ces jours on va se casser la gueule parce que ces imbéciles ne vont pas crier à temps ! ”

2/Perles de fonctionnaires.

– L’enquête a démontré que l’incendie avait été allumé à l’aide d’un feu…
– Merci de venir avec votre médecin traitant pour qu’il choisisse une seule des maladies que vous avez !
– Dans ce conflit, le rôle des forces de l’ordure a été déterminant…
– C’est alors que le suspect a eu l’audace de s’endormir pendant que nous l’interrogions !
– L’homme sortit de son pantalon un engin avec lequel il frappa violemment l’inspecteur à la bouche…
– Le garçon de café était une femme…
– L’homme a refusé de reconnaître qu’il nous avait menti en affirmant qu’il était mort !
– Le prévenu a attendu d’avoir fini son repas pour commencer une grève de la faim !
– L’homme attendait l’autobus d’un œil suspect…
– Les trois africains, tous des noirs, soupçonnés d’avoir trempé dans l’affaire ont été blanchis par l’enquête qui a suivi !
– Face à face avec son adversaire, l’homme le prit en traître par derrière…
– Le suspect nous a alors menacés en fronçant les sourcils…
– L’homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme sans parvenir à s’y introduire…
– Seule l’autopsie pourra dire si l’homme est encore vivant…
– Non seulement la mère n’est pas morte comme le prétendent ses enfants, mais il a même été prouvé qu’elle est en vie !
– L’homme s’est pendu après s’être tranché la gorge !
– Dès que l’homme fut abattu, nous avons pu procéder à son interrogatoire !
– Le défunt confirma que son meurtrier avait bien agi seul !
– Malgré son mariage et ses quatre enfants, l’homme vivait comme un veuf éploré…
– Grièvement blessé, la vitrine s’effondra en morceaux…
– La mer était sa terre natale…
– Le trio des voleurs était composé de quatre hommes d’origine africaine…
– Le suspect étant sans domicile fixe, les policiers purent le cueillir quand il sortit enfin de chez lui !
– L’homme qui avait dérobé les miches s’en prit ensuite à celles de la boulangère…
– La femme a vraisemblablement été étranglée par son assassin…
– L’assassinat avait donc bien le crime pour seule et unique raison !
-Le policier put frapper son agresseur à la tête sans difficulté, son arme étant parfaitement réglementaire !
– L’homme ne semblait pas avoir prévu son meurtre avec préméditation…
– Un violent coup sur la tête semblait indiquer une mort naturelle…
– Après identification, le corps fut rendu à sa famille dont personne n’a pu retrouver la trace !

3/Apprendre le japonais.

– FRANCAIS   / JAPONAIS
– Slip (Homme) / Sakakiki
– Slip (Femme) / Sakafoufoun
– Slip (enfant)  / Sakakaka
– String           / Filakuku
– Soutien-gorge / Sakanéné
– Minijupe   / Oraduku
– Minijupe plus courte / Ylatouvu
– Minijupe provocante / Oraduku takataté
– Moto en panne / Yamamoto kadératé
– Moto accidentée / Takasé tamoto
– Inventeur du marteau / Ayaya Médoi
– Il fait froid ce matin / Sakaï sakaï !
– Femme enceinte / Ymatoumi
– Femme n’arrivant pas à être enceinte / Takékétaraté-takarataké
– Femme venant de faire l’amour / Ymaniké
– Femme poilue / Tétoufu
– Rhume / Nékicoul
– Cassoulet / Takapété
– Soixante-neuf / Kisuski
– Enlève tes chaussures / Takakitététong
– Où sont tes chaussures ? / Outamitétong ?
– Déshabille-toi entièrement / Takatoukité
– Prendre une photo / Yakapa bougé
– Devant la porte / Takasoné
– Amiral de la flotte / Ychi Duoduma
– Terrain glissant / Tadérapé téfoutu
– Ta femme te trompe / Tekoku
– Femme trompée / Imafé koku
– Ta femme t’a largué / Tanana takité
– Fonctionnaire mal noté / Imasaké
– Recours en notation rejeté / Tula danlku

Vu 3718 fois par 1616 visiteurs

Ah, si j’étais un tout petit oiseau
J’irais cueillir les plus belles fleurs
du monde que j’offrirais à ton coeur…

Ah, si je pouvais être un petit ange
je veillerais sagement sur ton sommeil
jusqu’au lever du roi soleil…

Ah, si j’étais une douce étoile
je dissiperais tous tes ennuis
en illuminant la douceur de tes nuits

Ah, si j’étais une jolie chanson
j’effacerais ta douleur et tes larmes
de ma mélodie au plus profond de ton âme

Ah, si j’étais une légère brise
je te couvrirais de mes douces caresses
de mon affection et de toute ma tendresse

Ah, si j’étais un gentil prince
je te mettrais dans un palais de rêves
le paradis enchanteur d’Adam et d’Eve

Ah, si j’étais un joli papillon
je viendrais me blottir sous ton toit
tu m’adopteras et je vivrais près de toi

Hélas, je ne suis qu’un simple mortel
enivré par le charme de ton cruel amour
qui finira bien par me sourire un jour

Vu 8935 fois par 2729 visiteurs

Premiers cris, premiers pleurs…
J’ai pleuré, tu as pleuré…
Ô mère !
J’ai trouvé ta bénédiction dans ton sourire
si radieux, si sublime…
Porte de toutes mes espérances
Ô mère !
Ton affection, ta tendresse, tes inquiétudes
et la douceur de tes caresses
O mère !

Ô source du paradis, Eden de notre enfance
Tu es le chant profond d’un amour maternel
Tu es la mémoire de notre tendre jouvence
et la mémorable image d’un souvenir éternel

Ô merveilleuse complice de nos jeux innocents
Tu jubilais dès que je balbutiai le mot “papa”
et tu couvais d’instinct notre premier frisson
Tu étais bien heureuse devant mes petits pas…

Sous tes ailes protectrices, j’ai grandi
et sous la vigilance de ton œil averti
j’ai franchi les limites de l’inconnu…
Ô ma tendre amie !

Pardonne ma fougue et mes emportements !
Laisse-moi sentir la douceur de ces mains
si rugueuses…

Pardonne mes oublis et mon insouciance
et mes colères sans lendemain
Ô douce mère…

Vu 8423 fois par 2412 visiteurs

Au fil des jours
août 2010
D L M M J V S
« Mar   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Articles récents
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52