defigoutdemiel | Coeur en émoi

Archives d’un auteur

Ma vie, c’est comme un doux nuage à l’horizon de tes printemps !

Je suis le zéphyr de tes espérances et la brise matinale de tes espoirs…

Je suis le sourire radieux sur les cimes hautaines et la caresse du vent sur ta chevelure si soyeuse…

Je suis cette chaleur réconfortante contre laquelle se blottirait le petit oisillon apeuré sur les sentiers d’un hiver rigoureux…

Je suis cette lueur sur les rivages d’une mer apaisée où les mouettes viennent jouer avec nonchalance…

Tu es cette fabuleuse sirène sous les flots des océans qui fait chavirer les navires et les cœurs des hommes subjugués par l’ivresse de ton charme enivrant…

Tu es la délicatesse de cette fleur qui étale ses pétales dans la floraison des saisons…

Tu es la femme et le baume de toutes les blessures que ton sourire narquois guérit…

Tu es ce songe mirifique qui séduit les cœurs désespérés dans la moiteur d’une longue nuit hivernale…

Donne-moi ta main !

Viens, allons ensemble vers l’île des mille promesses !
L’île des illusions perdues, le refuge des amours naissantes…

Viens…

 

 

Vu 37147 fois par 8685 visiteurs

يَا مَعْشَرَ الْجِنِّ وَالإِنسِ أَلَمْ يَأْتِكُمْ رُسُلٌ مِّنكُمْ يَقُصُّونَ عَلَيْكُمْ آيَاتِي وَيُنذِرُونَكُمْ لِقَاء يَوْمِكُمْ هَـذَا قَالُواْ شَهِدْنَا عَلَى أَنفُسِنَا وَغَرَّتْهُمُ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا وَشَهِدُواْ عَلَى أَنفُسِهِمْ أَنَّهُمْ كَانُواْ كَافِرِينَ

 

===>Traduction

 

« Ô communauté des djinns et des humains, ne vous est-il pas venu des messagers, choisis parmi vous, qui vous ont raconté Mes signes et averti de la rencontre de ce jour? Ils diront : « Nous témoignons contre nous-mêmes. » La vie présente les a trompés; et ils ont témoigné contre eux-mêmes qu’en (vérité) ils étaient mécréants. »

 
(Sourate EL ANÂME  Verset 130)

 

 **************

 

 

 

Pour commencer, voyons de près la biographie de Rachid Boudjedra sur Wikipédia d’après Jean Déjeux.

 

Qui est Jean Déjeux ?

 

Jean Déjeux né en 1921 est mort le 17 octobre 1993 à Paris. Membre des Pères blancs, il est l’auteur d’études sur la littérature française au Maghreb.

 

Écoutons-le :

Voilà, ce qu’il dit à propos de Rachid Boudjedra…

 

 » Il est né le 05 septembre 1941 (73 ans) à Aïn Beïda (Constantinois) et y passe sa jeunesse. Issu d’une famille bourgeoise, il commence ses études à Constantine et les poursuit à Tunis. Dés 1959, il prend le maquis. Blessé, il voyage dans les pays de l’Est, puis l’Espagne, où il est représentant du FLN. En 1962, après l’Indépendance, il rentre au pays natal et devient un étudiant syndicaliste. Il entreprend alors des études de philosophie à Alger et à Paris. Il obtient une licence de philosophie à La Sorbonne en 1965 et achève son cursus en présentant un mémoire sur Louis-Ferdinand Céline. Il se marie avec une Française. Il se destine à l’enseignement (Blida) mais en 1965, après la prise du pouvoir par Boumédiene, il quitte l’Algérie. Interdit de séjour pendant plusieurs années, car il faisait l’objet d’une condamnation à mort par fatwa (?). Il vivra d’abord en France de 1969 à 1972 puis au Maroc où il enseignera à Rabat jusqu’en 1975.

 

En 1977, il devient conseiller pour le ministère de l’Information et de la Culture.
Il participe à la rubrique culturelle de la revue hebdomadaire Révolution africaine.
Il est membre de la ligue des droits de l’homme.
En 1981, il est nommé lecteur à la SNED et enseigne à l’IEP d’Alger.

 

 

boudjedra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poète, essayiste, romancier, auteur de théâtre, il compte à son actif une vaste bibliographie. »

 

Analysons les quelques incongruités de cette biographie promotionnelle !

 

Tout d’abord, il est remarquable de constater que Rachid Boudjedra tente coûte que coûte de s’identifier à Louis-Ferdinand Céline !

 

1/Dans son roman « La répudiation » lui, c’est Rachid le narrateur et elle, c’est Céline – le prénom de la mère de Louis-Ferdinand – qui devient l’allocutaire de son récit !
2/ Dès 1959, il prend le maquis (donc, il n’avait que 18 ans !)
– Comme Céline, à 18 ans sous les drapeaux !
3/ Il est blessé…
– Comme Céline – blessé dans une bataille près de la ville belge d’Ypres, et est démobilisé en 1915.
4/ Il voyage dans les pays de l’Est, puis l’Espagne, où il est représentant du FLN (?)
– Céline participe par la suite à plusieurs missions à but médical dans les régions du monde les plus pauvres, comme en Afrique, en 1926.
5/Il rentre au pays natal et devient un étudiant syndicaliste.
– Sur les traces de Céline considéré comme « anarchiste » !
6/ Dans « l’escargot entêté » il utilise des mots « scientifiques » !
– comme Céline qui était médecin !
7/ après la prise du pouvoir par Boumédiene, il quitte l’Algérie. Interdit de séjour pendant plusieurs années, car il faisait l’objet d’une condamnation à mort par fatwa. (?) Relevons l’amalgame ?! Le mot « Fetwa » est strictement lié au domaine religieux ?!
– Impensable durant le pouvoir de Boumédiene !!! (1965-1978)
8/ En 1977, il devient conseiller pour le ministère de l’Information et de la Culture.
(Il participe à la rubrique culturelle de la revue hebdomadaire Révolution africaine.)
(Il est membre de la ligue des droits de l’homme.)
– Comment était-ce possible ? Boudjedra était interdit de séjour pendant plusieurs années et en 1977, Boumédiene était TOUJOURS au pouvoir puisque décédé le 27 décembre 1978 !?
9/Il a écrit 29 romans…
– Tout comme Céline !

 

 

Voyons maintenant de plus près, l’autobiographie de Rachid Boudjedra !
(Mes remarques sont entre parenthèses.)

 

Écoutons-le  :

 

Il est né en 1941.

« D’abord l’école coranique à quatre ans. (1945)

Ensuite l’école primaire française à partir de six ans. Doublée d’un cursus d’arabe. (1947)

– C’est-à-dire que j’allais à l’école arabe le soir, à la sortie de l’école française. Cela me faisait une quinzaine d’heures à l’école par jour. Il faudrait rappeler que l’arabe n’était pas enseigné à l’école,pendant la colonisation française. Il y avait des écoles privées qui fonctionnaient le soir, qui étaient d’ailleurs gratuites mais financées par les dons des citoyens et des bénévoles. Cet apprentissage double se faisait à Aïn Beïda, dans le village où je suis né.

Ensuite, mon père m’a envoyé au lycée à Tunis. (1952)

– J’ai été élève du collège Sadiki. Rien que pour faire des études où l’arabe était enseigné au même titre que le français. C’était un enseignement bilingue et élitiste. Tous les cours étaient doublés. Par exemple nous étudiions les maths en français et en arabe, les sciences naturelles aussi et ainsi de suite. Toutes les matières étaient enseignées obligatoirement dans les deux langues !

Après (07) années d’études à Tunis. (1959)
– Il avait 18 ans.

De 1959 à 1962…soit 03 années, aucune information dans cette autobiographie ! Rien…

En 1962, j’ai commencé à Alger des études de philosophie. J’ai été élève de l’école normale supérieure d’Alger et j’ai obtenu un D.E.S (en 1965 ?) et un D.E.A. de philosophie, à la Sorbonne. (en 1966 ?)

En 1966, j’ai commencé à enseigner la philosophie dans un lycée (de jeunes filles, à Blida)

Voilà c’est tout. »

 

C’est tout ! C’est vraiment impressionnant…

Cette biographie/garde-fou balaie toute autre « biographie » non conforme à celle-là !

Rachid Boudjedra est un écrivain talentueux qui a du métier.

Il remet continuellement son style d’écriture et assume…

« Il est vrai que l’héritage arabo-musulman, l’éducation que j’ai reçue et qui était très imprégnée de cet héritage et qui baignait sans cesse dans ce monde de signes cachés ou apparents, ont créé chez moi ce culte du signe. En effet, tout est signe dans notre civilisation arabo-musulmane. »

 

Cette déclaration est de Boudjedra.

 

Ce 03 juin 2015, Rachid Boudjedra versatile, affirme son athéisme en direct sur Echourouk TV et le 05 juin à Oran, Rachid Boudjedra le plus controversé des écrivains algérien, annonce: « Non, je ne suis pas athée. Je l’avais affirmé parce que la question de cette journaliste m’avait contrarié ».

 

Une véritable énigme, notre pygmalion national !

 

Bibliographie:

 

Analysons quelques extraits :

1/ La répudiation (1969) de Rachid Boudjedra

« Ma (mère) était donc répudiée. Longues déambulations agressives à travers la maison. Lourde métamorphose. Elle rêvait peut-être de papillons chuintants et de phosphorescence pénétrante. La rupture avec le père était totale: il ne venait plus à la maison. Mutations intégrales. Transformations inadéquates. Le sang lui battait dans le bout des doigts. L’ovulation, chaque mois, se dégonflait lamentablement, comme une bulle crapaudine sur ces nénuphars en papier que nous rapportions des kermesses des écoles françaises. Si Zoubir, lui, pensait déjà à prendre une deuxième femme ! Halètements vertigineux des sourdes résonances. Toutes les nuits à franchir, et la solitude ! Mes tantes épiaient ma mère; et profondément visitées, elles soupiraient d’aise, en se retournant dans leurs lits, pour mieux suggérer les jouissances abondantes. Les vaches ! Je voyais Ma se mordre les lèvres et se tordre le corps. Elle se taisait. Dans le noir, je faisais semblant de dormir. Depuis le départ du père, j’avais pris sa place dans l’énorme alcôve. J’avais dix ans et comprenais beaucoup de choses. »

Boudjedra avait dix ans et relate ainsi ses aversions, ses refoulements et ses douloureux ressentis. Ses mots sont insoutenables pour un lecteur musulman de culture arabo-musulmane ! Il met à nu l’intimité de « sa mère » et extrapole de sa vision détraquée, les instincts féminins de sa mère dans un langage délirant et exaspérant !
Presque de l’inceste…

–  » Longues déambulations agressives à travers la maison. Lourde métamorphose. Elle rêvait peut-être de papillons chuintants et de phosphorescence pénétrante. »
-« Le sang lui battait dans le bout des doigts. »
-« L’ovulation, chaque mois, se dégonflait lamentablement, comme une bulle crapaudine… »
-« Halètements vertigineux des sourdes résonances. »
-« Mes tantes épiaient ma mère; et profondément visitées, elles soupiraient d’aise, en se retournant dans leurs lits, pour mieux suggérer les jouissances abondantes. »
-« Je voyais Ma (mère) se mordre les lèvres et se tordre le corps. »
-« Dans le noir, je faisais semblant de dormir. »
(dans le NOIR…Comment pouvait-il VOIR sa mère se mordre les lèvres ?!)

 

===> Un autre énergumène de même acabit : Amin Zaoui  (un obsédé sexuel !)

 

Analysons un extrait très significatif de son roman :  » Festin de mensonges »

 

« J’aime faire l’amour avec des femmes mûres. Cela doit me venir de ma tante, la sœur jumelle de ma mère, qui m’a dépucelé.

Dans la grange où nous nous retrouvions, elle criait fort le nom d’Allah au moment de jouir.
Ensuite j’ai connu d’autres femmes. Toutes m’ont apporté des choses. L’alcool, le tabac, les livres des roumis.
En plus du sexe. Je crois que je les aimais autant qu’il est possible d’aimer Allah lui-même.
Mais ce n’était pas du goût de tous. L’Algérie venait d’obtenir l’indépendance et arrivés d’Égypte ou de Palestine, les Frères musulmans devenaient de plus en plus influents. Un jour il faudrait que je m’amende. »

 

– C’est de l’inceste ! (sa tante maternelle qui l’a dépucelé !)
– Elle criait le Nom d’Allah au moment de JOUIR ! Remarquez l’outrage : (Allah et le sexe !)
– « Je crois que je les aimais autant qu’il est possible d’aimer Allah lui-même. » (un sacrilège dans la bouche d’un apostat)
– …/…et arrivés d’Égypte ou de Palestine, les Frères musulmans devenaient de plus en plus influents. (affirmation d’un hérétique, dangereusement tendancieuse…)

 

===> Amin Zaoui est né le 25 novembre 1956 à Bab El Assa (Tlemcen)

 

Il cite :

– Son dépucelage (par sa TANTE Maternelle !)
Ses rapports sexuels avec sa tante dans la grange !
– D’autres femmes (?), l’alcool, le tabac…
Amin Zaoui relate des fragments de son enfance. (07 ans)

L’Algérie venait d’obtenir l’indépendance…(05 juillet 0962)
Ses allégations ne prêtant pas à équivoque, nous sommes tenus de considérer toutes ces dépravations comme se situant entre 1956 et 1962 ?! Amin Zaoui avait juste 07 ans ?!

Amin Zaoui est le symbole de la débauche et de la luxure…

 

Il est nommé en 2002 directeur général de la Bibliothèque Nationale et…limogé en 2008 par la ministre de la culture Khalida Toumi qui le renvoie ainsi sur le dépotoir de ses origines !

 

 

« Quand je m’examine, je m’inquiète. Quand je me compare, je me rassure. »
( Charles Maurice de TALLEYRAND )

2/Timimoun de Rachid Boudjedra

L’ALCOOLISME
« Mais le pire c’est la vodka. Elle m’a donné ce cou de poulet déplumé qui semble toujours nager dans le col de mes chemises; ces yeux brouillés aux paupières lourdes et sans cils. Ma pomme d’Adam a l’air de tourner sur elle-même, tel un gros bouton en carton-pâte amidonné. Toujours aussi cette allure de vieille tortue (…) ».
Il répare son minibus (« Extravagance ») : « Une manière d’occuper le temps pour ne pas boire et pour plaire à Sarah qui n’a pas l’air de se rendre compte de l’effet désastreux que produit le manque d’alcool sur mon organisme imbibé depuis l’âge de 1’âge de 16 ans. La passion du désert vint plus tard. »

 

On a l’impression ici, que Boudjedra pro domo, fait son propre portrait en se comparant à un escargot. En se ridiculisant, il évite de donner ainsi aux autres l’occasion de le ridiculiser…

« Elle m’a donné ce cou de poulet déplumé qui semble toujours nager dans le col de mes chemises; ces yeux brouillés aux paupières lourdes et sans cils. Ma pomme d’Adam a l’air de tourner sur elle-même, tel un gros bouton en carton-pâte amidonné. Toujours aussi cette allure de vieille tortue… »

 

LE SEXE
Je dis comme ça : prends une bière toi aussi… prends une 33 Lux… ça vaut toutes les femmes du monde… je n’ai jamais rien compris au sexe ni aux phantasmes lubriques et libidineux des hommes… mon propre sexe me dégoûte… c’est quelque chose de bizarre une excroissance mobile… immobile… c’est mou c’est dur ridicule bistré… avec un œil torve…franchement non alors un sexe de femme un vagin merci..
[…] Je dis encore : je n’ai jamais rien compris à cette affaire de sexe… celui de l’homme une chose bistrée qui me fait penser à un viscère marron desséché froissé… ça me donne la nausée et puis ces couilles rosâtres, bistrées qui pendouillent tu trouves pas ça moche de montrer ça à une femme à ta place j’aurais honte pauvres femmes il faut dire qu’elles ne sont pas plus gâtées que nous…

===> Le déni du sexe et cette perversité latente remontent à sa plus tendre (?) enfance. Boudjedra accuse justement « le sexe » d’être la cause première des malheurs de sa mère (Répudiation) qu’il ne semble pas contester. Ce sont les conséquences de cette répudiation qui font mal unilatéralement puisque Si Zoubir (on ressent une certaine ironie à l’égard de ce père ) qui pense déjà à une seconde épouse !
 
===> La femme « répudiée »  ne peut se remarier !

Le mari lui, peut prendre quatre épouses en même temps…

Boudjedra ne manque pas une occasion de se moquer de son “microgénitomorphisme” ! Serait-il asexuel comme son maître Céline qu’il adule à la déraison ?
(Louis-Ferdinand Céline, « d’un Château l’autre »)
(Paris: Editions Gallimard, 1957)

 

Céline

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3/ L’ escargot entêté (1977)

La folie prend plusieurs visages dans l’ œuvre de Boudjedra. Ainsi dans L’ Escargot entêté elle est de type névrotique et atteint un commis de l’ État au service de la dératisation qui a pour mission d’assainir la ville. L’ extermination des rats qu’il veut mener d’une manière scientifique (« abandonner les anticoagulants et utiliser un mélange de poisons rapides et des poisons fumigènes. Je connais la recette. Cette fois-ci j’emploie les grands moyens. D’un côté une addition d’alphachloralose, de strychnine et de phosphore de zinc, de l’ ANTU, de composé 1080e de sulfate de thallium. De l’ autre, une addition fumigène de bromure méthylique, d’acide cyanhydrique, de monoxyde de carbone et de cyanure de calcium pulvérisé…

On peut aussi comparer Rachid Boudjedra, toute proportion gardée à l’écrivain marocain Driss Cheraïbi né le 15 juillet 1926 et mort le 01 avril 2007 à Crest (France). Driss décrit dans son livre « Passé simple », (1954) sa révolte contre les abus de pouvoir de la grande bourgeoisie marocaine, incarnés par son père «le Seigneur» !

Rachid Boudjedra est un solitaire qui retrouve ses repères dans les mots ! L’écriture pour lui, est une thérapie. Il trouve son refuge dans cette liberté de s’exprimer sans tabous ni limites ni pudeur. C’est le moyen le plus sûr pour lui, de clamer haut et fort toute sa rancœur, ses peurs et ses fantasmes les plus fous.

 

Jamel Eddine Bencheikh définit quant à lui l’écriture comme étant par définition l’expression d’une solitude. L’écriture dit-il, est le geste que fait un écrivain pour sortir de sa solitude […] L’écriture peut être le geste désespéré pour retrouver les autres. » (Interview.Sindbad, no 8,15,janvier 1983)

 

L’usage que fait Boudjedra de son vécu dans les textes est double puisqu’il oscillera entre le vécu et l’expérience similaire à travers l’intertextualité des autres ! Il rejette d’une chiquenaude tous les tabous et se noie dans ses obsessions sexuelles !
Il vit de ses refoulements…

Pour Boudjedra, l’Islam est un écueil à ses fantasmes…
Il essaye (comme tant d’autres, avant lui) de pousser la femme à se débarrasser de toutes ces recommandations religieuses héritées d’une société musulmane juger répressive pour…retrouver son indépendance et vivre hors de la domination patriarcale. Elle pourra alors s’épanouir à l’image de sa modernité radicale issu de son occident décadent ! Mettant en avant sa revendication d’une modernité éculée, il se pose en pourfendeur de ce qui est reconnu et établi, comme la tradition et les coutumes dans la société musulmane, la jugeant rétrograde en partant de son propre vécu ! (c’est à dire : la polygamie de son père, la répudiation de sa mère et son aversion du sang des menstrues ! (A Huit ans, découverte derrière la porte de la cuisine de chiffons imbibés de sang noirâtre…) « Timimoun »

 

Partant de la notion de propriété intellectuelle comme héritage culturel, Boudjedra s’engouffre avec détermination dans le gouffre de la littérature subversive sous couvert de l’intertextualité universelle open source !

A bout de souffle et d’inspiration, Boudjedra se replie sur l’intratextualité (avec « Macération » – 1984) à l’instar de Alain Robbe-Grillet précurseur du genre avec « Topologie d’une cité fantôme – 1976) puis s’identifiant dans la forme, à Claude Simon et se confond à lui dans une étonnante mimesis textuelle et symbolique.
Pour le fond, Faulkner sera pour lui l’alter égo qui donnera à tous ses refoulements l’univers narratif de son destin personnel. Dans le cheminement de sa chronologie causale des évènements passés, Boudjedra extériorise ses vieux démons, les imputant à la société patriarcale qu’il juge assez archaïque et contre laquelle il déverse toute son animosité et son fiel.

 

 

C’est à travers le fil de ses réminiscences que se déroule dans un dynamisme scripturaire le flot de ses souvenirs personnels ignoblement agressifs !

 

 

 

 

Vu 56946 fois par 11112 visiteurs

INTRODUCTION

 

Le FLN déclencha la lutte de libération, le 1er novembre 1954. L’ALN instituée pour mener à bien cette tâche ardue, mit tout en œuvre pour concrétiser cette noble action révolutionnaire. Le FLN regroupait bien sûr, toutes les sensibilités sans ostrascisme et s’opposait résolument au colonialisme français.

Dès l’indépendance en 1962, les algériens ébahis par l’ivresse de cette libération tant attendue, suivait docilement le cours des évènements sans trop rechigner…

La facture était trop lourde ! Une grave agitation au sommet, allait bousculer la quiétude des algériens, lorsque en 1965 un coup d’état militaire, les précipita dans un népotisme généralisé qui aboutira à un despotisme stalinien !

L’équation était facile :

  • Le FLN historique est utilisé pour juguler toute action politique non conforme à la vision des potentats au pouvoir.
  • L’ALN devenue ANP, est elle aussi prise en otage pour défendre et servir les intérêts du système mis en place par cette oligarchie issue du putsch militaire.
  • Le MALG devient la Sécurité Militaire (SM) pour étouffer toute velléité de dissidents potentiels ou opposants politiques.

Ainsi :

  • Le secrétaire général du FLN coordonne tout le programme politique du parti.
  • Le ministre de la défense utilise ses structures militaires pour le maintien du système.
  • Le directeur du DRS réprime toute contestation.

Depuis lors, se targuant d’une légitimité historique, les décideurs » et leur commanditaire ont mis sous leur emprise, la destinée de plusieurs générations d’algériens même si la plupart d’entre-elles n’ont jamais connu le colonialisme français !

 

L’IMPLOSION

Après octobre 1988, le FLN implosa et presque toutes les tendances politiques en son sein, se regroupèrent en formations politiques dans le camp de l’opposition dès octobre 1988 !

Il y eu une myriade de partis politiques. Du microscopique au poids lourd. Tous les sigles pavoisaient et rivalisaient à qui mieux mieux ! C’était la foire aux idées. Des plus saugrenues aux plus farfelues…

Tous les partis en lice gesticulaient pour plaire au maître de céans ! L’enjeu est considérable.

  • Des locaux dans chaque wilaya pour les plus entreprenants d’entre-eux !
  • Des subsides pour le financement des activités du parti.
  • Des facilités d’accès aux média « lourds » comme la TV et les quotidiens nationaux.
  • Une importante représentativité dans les grandes institutions étatiques et/ou élues.

L’essentiel, c’est d’être là, coûte que coûte…

Petit parti deviendra grand !

Le système bien au courant de la cupidité des uns et de l’ambition des autres n’hésite pas, en légalisant ces partis à mettre en place devant chaque parti, son alter égo de même tendance !

– Le FLN et le RND
– Le FIS (dissout le 04 mars 1992), le HMS et Ennahda
– Le FFS et le RCD
– Le PT, PTS et (PCA-ORP) PAGS puis MDS

Plusieurs partis n’ont pas pu obtenir leurs agrément pour des raisons très politiquement correctes. D’autres par contre, obédience oblige, eurent les faveurs du pouvoir en place en profitant de ses largesses ! Le pouvoir navigue en solo mais pour mieux berner les incrédules, il a mis en place une démocratie de façade. Ainsi il veut donner l’impression d’une direction collégiale.

L’opposition donc de facto est factice. Elle est grassement rétribuée en retour.

Ce pouvoir réel et puissant redistribue, les quotes-parts puisées dans les ressources de l’état et se charge des nominations aux plus hautes fonctions pour les postes déterminants. Les petits partis algériens ont tous ou presque disparu, de la scène politique.

 

L’OPPOSITION LÉGALE

Ce sont tous les partis agréés par le ministère de l’intérieur. Ils sont plus de vingt (20) partis juridiquement agréés, conformément à la loi sur les associations à caractère politique. L’état a la mainmise sur tous les acteurs de la scène politique.

Ils sont contrôlés et mis au pas…

Les réticents sont systématiquement mis hors d’état de nuire. Le pouvoir en place nomme aux postes stratégiques tous ses affidés.

Toutes les élections sont triées, sélectionnées et manipulées…
Le système est cloisonné. Le sérail est bien gardé !
Les institutions sont hermétiques.
La presse est servile (elle conforte l’idéologie du pouvoir) :

  • Aucun « titre » n’est indépendant.
  • Aucune objectivité.
  • Aucun respect du pluralisme.

Les CLANDESTINS

D’autres se croyants plus fins et plus aguerris aux sournoiseries claniques, surfent sous l’œil vigilant du DRS en s’exhibant à travers les réseaux sociaux, comme étant les représentants dûment mandatés pour parler au nom du peuple algérien ! Des sigles foisonnent par-ci et par-là pour impressionner la galerie et surtout pour se placer à l’avant-garde d’une probable vacance ou pour être propulsé à la une des manchettes. L’ambition, encore elle ! La démesure l’emporte parfois sur certains comportement puisque certains vont jusqu’à se donner une biographie historique…usurpée !

Nos enfants ne connaissent même pas certains héros de la grandiose révolution de novembre 1954 !

Des opportunistes mus par la cupidité et profitant de l’incrédulité notoire de notre jeunesse, se posent en révolutionnaires attitrés en venant pompeusement déclamer leurs sacrifices passés et leurs abnégations pour la patrie. Ces charlatans en titre, n’hésitent pas, à travers les réseaux sociaux surtout, à pérorer de tout et de rien. Ils ne donnent à personne l’occasion de répondre à leur prétendue vision des choses de la vie !

Le docteur Maiz chirurgien de son état est le porte parole du CCD !

C’est quoi, ce CCD ? C’est le « Congrès pour le Changement Démocratique » !
Une sorte d’organe consultatif.

Globalement, il dépend du FCN (Front du Changement National) qui tient un journal en ligne – le Quotidien d’Algérie – (une tribune berbériste (avec la naïveté bienveillante du Dr Sidhoum) et que les démagogues du Matin-Dz pour donner le change, l’accusent d’être « Islamiste » ?!) c’est donc à travers ce site qu’il a vu le jour…

Monsieur Maiz un socialiste de culture laïque(1), s’est déplacé à Aïn Salah avec quelques membres sur proposition du CCD.

Il est sur toutes les photos en gros plan ! Un véritable bain de foules. C’est donc Aïn Salah qui lui fait honneur, pas le contraire ! Sur sa page « Facebook » une trentaine de photos accentuent encore cette idée du « Zaïm » si chère à Ben Bella (Rahimahou Allah) !

Cependant « la marche des chômeurs » à Ouargla n’a pas eu les honneurs de notre docteur…

A propos de sigle, c’est à la mode. Constatez par vous-même :

  • CCD (Congrès pour le Changement Démocratique) porte parole : Dr Maiz
  • MCLD (Mouvement citoyen pour les libertés et le développement) porte parole : Mr Ali BRAHIMI
  • CNLTD (Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique) avec: Abderrezak Mokri (MSP), Mohcène Belabbas (RCD) et Sofiane Djilali (Jil Jadid)
  • ISCO (Instance de Concertation et de suivi de l’Opposition algérienne)
  • CNDDC (Coordination nationale pour la défense des droits des chômeurs) porte parole Aibek Abdelmakel
  •  ACA  (Action citoyenne pour l’Algérie) porte parole : Hocine Redjala
  • CCRNA (Collectif Citoyen pour la Réédification de la Nation Algérienne) porte parole : le général Yala Mohand Tahar.

La plupart sont agréés en tant qu’instances de partis qui activent en toute légalité !

Le CCD n’existe que sur du papier et il a l’ambition de vouloir provoquer le changement par des moyens pacifiques !

Le Dr Maïz compare le 12/03/2015, son CCD au CNLTD qui regroupe soit dit en passant : cinq partis politiques (MSP, RCD, Jil Jadid, El Adala et Ennahda) sans compter l’adhésion de Messieurs Ali Benflis, Mouloud Hamrouche et de Ahmed Benbitour !

1/Écoutons-le : (tous ses textes ont été copiés tels quels de sa page Facebook)

Début:

« A une question qui m’a été posée par un responsable sur ce qui différencie la CNLTD du CCD auquel j’appartiens sur la question du changement , voici ce qu’a été ma réponse:

Au sein du CCD nous considérons que le système dans sa globalité agit comme un cancer qui s’est développé sur un organisme (la société) qu’il a affaibli appauvri et corrompu . Il ne s’agit donc pas pour nous de sauver « ce qu’il y a de santé » (il n y en a pas) dans cette tumeur , il s’agit de la supprimer et , ce faisant , de sauver l’organe . Et aussi de fortifier , de purifier l’organe dont la faiblesse et les excès ont rendu possible l’apparition de la tumeur . Il n y a rien a sauver de ce système (on ne sauve pas une maladie , on sauve l’organe malade en éliminant la maladie ). Mais en même temps , il y a bien des choses a corriger dans l’organisme social dont les tares ont permis l’irruption d’un tel mal . Au CNLTD on considère qu’il est possible de guérir le mal en s’accommodant de la tumeur , c’est a dire qu’il est possible d’appeler a un changement dans ce système qui a été et est la cause principale de tous les maux de la société et du pays !

une même revendication certes et qui est le changement , mais deux visions et deux démarches diamétralement opposées !

l’une conciliatrice avec le système pour un partage du pouvoir qui est celle de la CNLTD ; l’autre radicale (qui ne veut pas dire extrémiste) et qui est l’édification d’un véritable Etat de droit , de justice et de dignité ! »
Fin

A l’instar du FLN Historique, le CCD a choisi le regroupement de plusieurs sensibilités mais à l’image du Ennahda de DjabAllah qui préfère surtout des militants technocrates ! (Le Ghachi, c’est pour les urnes !)

Que se passera-t-il, s’il réussit son coup d’état chirurgical sans douleur, sans pleurs et arrive au pouvoir ?

 

Qui prendra les rênes ?

– Les islamistes ?

– Les conservateurs ?

– Les berbéro-communistes ?

– Les affairistes ?

 

Que va faire le CCD face à tous ces partis qui militent en Algérie depuis des lustres légalement et pacifiquement pour arriver au pouvoir ? N’oublions pas qu’ils sont déjà aux premières loges !!!

Les légalistes:

– Conservateurs (FLN, RND, FNA, MPA, MJD, MEN, PRA…)

– Islamistes (FIS, HMS, ENNAHDA, MRN, EL ISLAH,WAFA…)

– Berbéro-communistes (MDS, FFS, RCD, PT, PTS…)

 

Quelle sera la réaction de l’ANP ?
Comment réagira l’opposition armée, face à un éventuel changement salutaire ?

 

Le FLN Historique avait utilisé cette stratégie, pour des raisons très historiques. Il n’avait pas l’embarras du choix.

Pour lui, une seule priorité : l’indépendance de l’Algérie!

 

FALSIFICATION

Faut-il encore rappeler qu’en Algérie, il y a une opposition armée que personne ne peut éluder…

Il y a ensuite une opposition légale qui essaye de retrouver ses repères mais…elle est toutefois légale !

– C’est le cas du FFS créé en 1963 Aït Ahmed…et les autres !

– PCA, ORP, PAGS, Ettahadi, MDS – Bachir Hadj-Ali (25/01/1966) El Hachemi Chérif, Larbi Bouhali, Sadek Hadjeres…

– PST Chawki Salhi (Trotskiste)

– PT Louisa Hanoun

– MDSL, PLD Moulay Chentouf…

– MDRA Krim Belkacem (1967) Slimane Amirat…

– MDA (1982) Ahmed Ben Bella.

Il y a enfin une pseudo-opposition qui fait feu de tout bois…sans convaincre personne.

Sur sa page ‘Facebook » le Dr Maiz affirme qu’il est né le 10 juin 1955. C’est l’année où le jeune Slimane AMIRAT, avait rejoint les rangs de l’ALN ! Monsieur Maïz a donc 60 ans à ce jour…

maiz_naissance

===>Pourtant quelque chose me turlupine !

Le Dr Maïz est nommément désigné sur les pages suivantes comme étant l’un des membres fondateurs du MDRA avec Krim Belkacem ?!

Krim Belkacem a été assassiné le 18 ocrobre 1.9.7.0 à Francfurt ! Le Dr Maiz, avait 15 ans !

Il n’a donc JAMAIS connu ou côtoyé Krim Belkacem, (Allah YArhamou) mais en bon paternaliste démagogue, il entretient  mine de rien, l’amalgame de la perfidie…

Le Dr Maïz n’a JAMAIS démenti cette affirmation ! Pourquoi ?

Qui ne dit MOT consent ! Le Dr Maiz n’ignore pas que TOUS CEUX qui pourraient le démasquer (les Historiques) sont décédés ! (Allah Yarhamh’oum)

Boumédienne, Ben Bella, Ben Tobal, Boussof, BenKhedda, Ali Kafi, Boudiaf, Krim Belkacem, Amirat…

Les autres, soit ils ne savent pas ce qui se trame ou bien ils sont consentants par idéologie berbériste ! Tous ceux qui savent et se taisent, essayent de faire du Dr Maiz une figure historique (même usurpée ?!) Sur son piédestal, monsieur fait le fier pour mieux berner les hésitants et consolider cette ignoble supercherie historique. La rumeur fera le reste…

voir (Sreenshots)

maiz00

Maiz02

maiz14

maiz03

Pour rappel, le MDRA a été créé le 18 actobre 1967 !

Comment le Dr Maïz né le 10 juin 1955 pouvait-il être MEMBRE FONDATEUR du MDRA alors qu’il n’avait que 12 ans…?!

 

CE N’EST PAS POSSIBLE !!!

Il ne devient secrétaire général de ce parti qu’à partir de 1989 jusqu’à 1992…année du pluralisme politique ! Le MDRA n’a été officiellement agréé que le 19 janvier 1990, sous la houlette de Slimane Amirat.(Rahimahou Allah)

Commémorant ce 22 octobre 2013, le 43e anniversaire de l’assassinat du «lion des djebels», un vibrant hommage a été rendu à Krim Belkacem, par plusieurs moudjahidine qui sont venus notamment de Tizi Ouzou, d’Aït Yahia Moussa localité natale du martyr, de Draâ Ben Khedda, de Tadmaït, ainsi que de la capitale, Alger.

Le Dr Maïz, en tant que membre fondateur supposé du MDRA, aurait dû normalement assister à un pareil évènement ! Ce n’était pas le cas…

Ecoutons l’indignation de monsieur Brahim Ould Mohamed un ancien du MDRA et proche compagnon de Krim Belkacem (Le lion des Djebels (Rahimahou Allah) :
« Au lancement du MDRA, beaucoup de gens qui avaient promis de marcher et se disaient être bras droit de Krim, l’ont par la suite trahi après avoir acquis un nom grâce à Krim »
 
Quelle clairvoyance ! Merci monsieur Brahim Ould Mohamed…
 

2/Monsieur Maïz en date du 06/09/2011, nous parle d’une future révolution pacifique, en Algérie(2):
Début :

LA REVOLUTION DANS LA PAIX !
« A tous ceux qui sont entrain d’appeler a la révolte au lieu de la révolution , a la désobéissance au lieu de la mobilisation , l’anarchie au lieu de la discipline , a la destruction au lieu de la construction , a la rébellion au lieu de la discipline dans l’engagement sachez que le peuple Algérien ne suivra plus les sirènes et les discours enchanteurs et enflammés de personnes quelque soit leur engagement et qui se la coulent douces dans les capitales occidentales ou ailleurs !
nous sommes engagés pour le changement , un changement radical ; mais avec des moyens pacifiques avec le souci de préserver notre peuple et notre pays ! on ne veut plus de drames , de disparus , de mutilés de terrorisés , de massacrés , d’assassinés ! nous voulons et nous œuvrons pour une révolution tranquille et pacifique ! cela a besoin de temps , le temps de l’union des forces du changement , le temps de la prise de conscience collective pour le changement , le temps du rassemblement et de la mobilisation; nous sommes loin de ceux qui veulent tout et maintenant ceux la sont mus par d’autres intérêts que celui du bien être de ce peuple ; le pouvoir rien que le pouvoir qui les intéresse! qu’ils viennent , qu’ils descendent dans l’arène comme ceux qui n’y sont jamais descendus et ont fini par pactiser avec les fauves en prônant les discours de ces opposants !
Non et non ! nous militons pour le changement mais pas pour n’importe quel changement ! nous militons pour le changement de système , de ses hommes et de ses méthodes pour l’instauration d’une Algérie démocratique, celle du mérite , de la liberté sous toutes ses formes , une Algérie de l’espoir et de la justice , de l’honneur et du respect ainsi que de la dignité ! elle se fera mais elle se fera dans l’ordre et dans la paix !

Tel est notre engagement au sein du Congrès pour le Changement Democratique CCD(3)
Fin…

Ma réponse, sur la page d’un ami…

Monsieur Maiz, on ne peut l’ignorer. Cependant, cette idée d’opposer la sérénité à la folie destructrice d’un pouvoir qui a déjà montré son outrecuidance et sa bestialité envers tous ceux qui essayeront ne serait-ce que de s’opposer à lui, est une fiction !

Pour une action politique, vous n’êtes pas sans savoir que son terrain de prédilection, c’est la création d’un parti politique par les voies réglementaires et légales ?! Or, il apparait nettement dans vos déclarations, que c’est le dernier de vos soucis…

En Algérie, plusieurs partis politiques agréés par le pouvoir (obédience oblige) et une multitude d’associations caritatives ou autres, activent sur le patinoire de l’humiliation et de la soumission ! D’autres partis suspectées de crédibilité, attendent gentiment un probable agrément. Vous, vous vous démarquez et vous filez le vent en poupe, croyant par là, arriver à vos fins ?

Par ailleurs, serait-il impudent de vous demander :
– « Mais que voulez-vous ? »
===> »Le pouvoir monsieur, le pouvoir ! » Non pas, une part du pouvoir ! Mais TOUT le pouvoir…

Puis, faut-il encore insister : qui représentez-vous ? Si vous dites le « peuple » ! on est en droit de vous dire mais qui vous a autorisé à parler en son nom ?! Voyez-vous, ce pouvoir a usurpé son poste de « décideur » par la force des armes et au nom d’une légitimité historique juste pour se maintenir à la tête du pays ! Croyez-vous qu’il restera les bras croisés devant vos gesticulations oratoires (c’est bien de ça qu’il s’agit, non ?)
Monsieur Maiz, croyez-vous sincèrement en utilisant la politique de l’autruche, pouvoir mettre un terme à la barbarie de cette impitoyable dictature ? Vous connaissez mieux que moi, la réponse !

Beaucoup d’enjeux sont en ligne…

Ce qui a été pris par la force ne le sera repris que par la force !

Pour certains, la force, c’est la puissance ou l’action militaire ! Pourtant l’Irak et la Libye ont été affaiblis par une action économique…

Tous les partis politiques en Algérie sont soumis au régime militaire maffieux ! Sans exception…aucune !

Le docteur Salaheddine est un ami que je respecte beaucoup malgré le différend qui nous a opposé à cause de (Sait TOUT) qu’il défend même s’il a tort ! Cependant ma conviction intime est que ce régime honni n’abdiquera pas politiquement ! Jamais…

Le maintien de ce pouvoir est assuré par les militaires qui l’utilisent comme paravent !

Ce pouvoir n’est pas bicéphale…

En Algérie, les militaires sont les vrais décideurs et personne d’autres hormis les vrais commanditaires qui se trouvent en France ! Ces gens là, pour donner une image acceptable d’une démocratie de façade, sont prêts à toutes les concessions mais pas au prix du pouvoir ! Il y a des lignes à ne pas franchir…
Tant que vous amusez la galerie, faites-le avec la bénédiction des pouvoirs publics. A la moindre incartade, vous assumerez et vous ne trouverez personne pour vous secourir…

Je ne vous apprends rien monsieur Maiz, vous qui êtiez en 1967(?) avec Krim Belkacem(4), le colonel Amar Ouamrane et le colonel Mohand Oulhadj, Slimane Amirat(5) au sein du M.D.R.A

Le pacifisme politique demande une implication à tous les niveaux de la vie communautaire et une solidarité sans faille sur le terrain pas à l’ombre et être de toutes les manifestations PACIFIQUES !
Participer ACTIVEMENT à toutes les actions sur le terrain malgré toutes les dérives possibles. Le pouvoir à presque tous les moyens pour infiltrer et « casser » toute initiative qui mettrait en péril sa cohésion et sa pérennité !

L’administration est aux ordres et la presse est à ses pieds !

La lutte doit impérativement être de tous les fronts et à tous les niveaux ! Le choix des hommes doit être rigoureux ! Pourquoi s’encombrer de gens qui détaleront au moindre pétard ?

Un changement, quel qu’il soit, doit être réfléchi et pondéré…

2/Un autre écrit du Dr Mohamed Maiz : 02 avril 2012 (page Facebook)
Début:

DE LA MEDIOCRITE DE NOS GOUVERNANTS !
Contredisez sainement un homme supérieur , il accueillera votre contradiction , mais il l’intégrera dans l’édifice de sa pensée personnelle , il se sentira non pas réfuté , mais complété par votre critique . Agissez de même avec un homme médiocre , un homme en série (suivez mon regard) ou bien il sera fermé sans recours a vos meilleurs arguments , ou bien il les approuvera, mais sans les assimiler , sans les accorder a son opinion antérieure , il ne s’inquiétera pas du « trou » que vous aurez creusé en lui. Le malheur de cette espèce d’hommes qui pullulent chez nos gouvernants , c’est de tolérer en eux une opinion a l’état de corps étranger, de n’avoir nulle besoin de cohérence et de synthèse intérieures . Ils se suffisent a leur médiocrité dans un système qui ne tolère aucune réflexion ni pensée autre que la sienne. Tandis que l’homme supérieur, (entendez: LUI ?! Quelle modestie !) par sa culture, son indépendance et sa dignité, s’acharne a transformer les contradictoires en complémentaires, (?)le médiocre les accueille en lui en tant que contradictoires,et cela sans même avoir conscience de l’absurdité de son attitude ! (Pauvre plèbe !)

Fin…

===> Cette affirmation est le propre de votre pensée. Moi, je l’ai apprise à mes dépens, sur les colonnes du Quotidien d’Algérie. (N’est-ce pas Dr Salaheddine ?) Un site où les berbéristes font de la récupération politique…et où la censure a de beaux jours devant elle ! Une tribune où le tribalisme et le régionalisme prospèrent…le ton est celui d’un démiurge qui « Sait TOUT » sur l’histoire de notre pauvre Algérie ! Tout avis contradictoire vous renvoie à une rebuffade. Monsieur « Sait TOUT » connait TOUS les anciens moudjahidine puisqu’ils sont TOUS de son village – dixit (« Sait TOUT »)

On a cette désagréable impression que c’est la wilaya 03 qui nous a débarrassé du colonialisme français ! Inutile de débattre, il « Sait TOUT » vous en mettra plein les yeux et les oreilles ! Vous aurez droit aux Ali Zammoum, et ses compagnons D.Timsit, A.Fadhel et Kateb Yacine(?) par un invité de marque : le colonel El Hadjen ! Puis plus loin, il vous assène ses propres vérités d’acteur en première ligne sur les champs de batailles sans dates ni repères(?) :

Le colonel El Hadjen très content lui aussi des hommes qu’il venait de rencontrer, me fit cette remarque deux jours après à Mechtras : « Ali Zammoum, Krim, Benbella, Ait Ahmed, Khider, Boudiaf et tes amis d’Alger (Rien que ça ?) sont de grands patriotes, des nationalistes auxquels on ne peut rien reprocher,sauf le fait qu’ils sont orgueilleux, exigeants et rancuniers à l’extrême. Dans de telles conditions, on ne peut pas faire de la politique et conquérir le pouvoir.»

Je reprends à mon compte, ce jugement péremptoire d’un lecteur de LQA (28/03/2015) parmi tant d’autres: Il est évident que cet excité de (Sait TOUT) a des accointances au sein de LAQ !
Début :

« Je vous cite : « Boussof, Bentobal, Mahmoud Cherif, Boukharouba, Krim, le commandant Slimane, Mohammedi Said, Amirouche…etc… etc.. sont de grands patriotes mais très limités intellectuellement et culturellement. »

Ok donc pour vous tous ses grands hommes sont des tarés et des bouchés intellectuellement et culturellement et vous, vous êtes un génie ! C’est honteux de parler d’histoire de la révolution et de ses hommes comme vous le faîtes !

Mais non de Dieu , pour qui vous vous prenez ? Un super intellectuel, un super cultivé un super historien, un super idéologue, un super sociologue , un super spécialiste de l’histoire de l’Algérie, un super spécialiste de la naissance et de la vie du pouvoir algérien, un super ceci ou cela etc… etc…

On veut bien savoir? YA KHO !

Pour l’instant , vous n’avez écrit aucun livre sur l’Algérie ou autre , n’est-ce pas ???!!! Donc , on attend votre premier livre (..sur l’Algérie etc…) et après on parlera avec vous !

Il faut arrêter de parler comme çà de tout et de n’importe quoi d’une manière incohérente sur l’Algérie et ses hommes ! Un peu de respect pour la science de l’histoire ! On peut certes discuter et débattre à notre niveau sur LQA de notre pays, mais sans trop de prétention s’il vous plait !

NB: vous dîtes trop de fausses vérités historiques ou autres et vous faîtes trop souvent trop de raccourcis …historiques !!
Fin…

Voilà, on ferme cette parenthèse sur les prétentions de ce Messaliste né en 1962(6) et qui a le toupet de remettre sans cesse, en cause notre grandiose révolution ?! Il n’a même pas participer à la guerre de libération et il se permet de porter un jugement d’intention à tous ces braves combattants de la lutte armée ?!

Pour finir, je ne permettrais jamais à un usurpateur(7) qui se pose en militant d’un parti qu’il n’a connu qu’à l’âge de 34 ans de venir prétendre me représenter d’une quelconque façon !(8) Ce laïc imbu de lui-même et berbériste de surcroît, déteste l’Islam et les musulmans…

Remarquez le ton acerbe qu’il utilise pour dénoncer la mort des mécréants, journalistes à Charlie Hebdo…

(8 janvier 2015)
Début:

Ce que je vais dire va certainement déplaire a certains de mes compatriotes voire même certains de mes amis , mais je ne pratiquerais pas l’hypocrisie dans ce qu’il y a de plus noble et qui est la vie .

J’ai toujours dénoncé et je dénoncerais toujours ces actes criminels et barbares perpétrés pas ceux qui ont perdu leur part d’humanité pour ne laisser vivre et extérioriser que leur part d’animalité en donnant la mort a autrui (9) , en se drapant de religion ou de défense des préceptes religieux ; ces gens la n’ont rien de religieux , quelque soit la religion qu’ils prétendent défendre ; je crois que le consensus sur cela est sans équivoque ; la ou je ne suis pas d’accord avec ce que je lis dans certaines contributions et analyses c’est quand beaucoup vont jusqu’à presque reprocher la compassion , la solidarité avec le peuple français dans sa terrible épreuve , dans sa douleur .(10)

Oui le monde s’est indigné pour 12 vies humaines happées par la barbarie , parce que les français , peuple , Etat , gouvernement, partis , associations etc s’est levé comme un seul homme pour dénoncer cet acte criminel, pour crier son indignation et son dégoût contre ces faiseurs de morts et aussi parce que la vie du français est pour eux ce qu’il y a de plus cher , parce que l’Etat français protège son citoyen et le défend ou qu’il soit .

Nous avons subit des milliers de « Charlie Hebdo », il n’ y’a jamais eu autant de mobilisation , d’indignation que dans le » Charlie Hebdo Français « , parce que nous sommes divisés même dans la mort , même la plus abjecte , la plus horrible qui est celle d’enfourner un bébé de 06 mois que j’ai vu de mes propres yeux ! Non , ni le peuple ,ni l’Etat Algérien , ni les partis , ni les associations n’ont eu ce sursaut de dignité pour se mobiliser contre la barbarie qui a sévit et qui continue de sévir dans mon pays !

Alors oui je dis au peuple Français Bravo pour ce que vous faites ! je ne rentre pas dans les suppositions politico mediatiques , je reste dans cet aspect de la dénonciation de l’acte , de la tuerie , de la barbarie !
– Fin…

Monsieur nourrit à la mamelle de la laïcité glapit et s’insurge, devant cette « odieuse barbarie » et ne s’indigne guère devant l’offense faite à tous les musulmans en la personne du Messager d’Allah le Très Haut. Ces mécréants méritaient une mort des plus atroces ! Qu’Allah leur réserve les supplices les plus horribles ! Que la géhenne les engloutisse ! Le Messager d’Allah Notre Seigneur Mohammed – Que le Salut Soit Sur Lui – (Tiens, vous portez son prénom ?) a dit dans un hadith certifié :
 
« El Mar’ou Ma3a Men Ahab » (c’est à dire dans l’au delà !)

===> Si tu aimes Le Messager d’Allah Notre Seigneur Mohammed – Que le Salut Soit Sur Lui – alors, tu seras avec LUI au Paradis !

===> Tu es Charlie et…tu aimes Charlie alors tu seras en ENFER avec ton ami Charlie !!!

Pour nous les « barbares », (tiens, cela me rappelle quelque chose ?!) quand on porte atteinte à notre religion, on tire sans sommation sans demander l’avis de quiconque ! Nous respectons toutes les religions contrairement aux hypocrites et aux tartuffes qui ne ratent aucune occasion pour venir effrontément nous agresser jusque dans nos villes et villages. Le temps de la soumission est révolue !

**********************

NOTES

(1) http://www.michel-tabanou.net/2014/05/mon-ami-le-professeur-mohamed-maiz.html
(2) Sur sa page Facebook. (sans possibilité de commenter)
– Krim Belkacem le 18 octobre 1970, Tansouet le 20 septembre 1970 et Tarbouche Mourad en 1972, alors que la dernière n’a pas eu lieu sur Slimane Amirat qui a été mis au 4e sous-sol à Sidi El Houari. (Oran)
(3) Toutes les libertés ! Quelles libertés ? La laïcité ? Pas un mot sur l’Islam ?!
(4) Il participe à la création d’un nouveau mouvement d’opposition, le MDRA, mouvement qui verra le jour le 18 octobre 1967.
(5) Le MDRA est alors officiellement agréé le 19 janvier 1990 avec Slimane Amirat comme président.
(6) Comment cet individu né en 1962 peut-il être messaliste à cet âge ?

Said Radjef (le messaliste qui sait TOUT) est né en 1962 à draa el mizane.

Lien : http://radjef-said.skyrock.com/ 50 ans au 16/09/2012.
===> né en 1962 !

Analysons son commentaire, publié par Said Radjef lui-même sur LQA (Le quotidien D’Algérie) du 06/09/2014.

« Les derniers moments avant l’assassinat de Krim Belkacem » par BERNARD GOLAY

Commentaire de Said Radjef :

a) Militant en herbe, naïf, candide et vaniteux, j’ai décidé de surprendre Ali Zammoum et ses compagnons D Timsit, A Fadhel et Kateb Yacine par un invité de marque : le colonel El Hadjen »

C’est juste pour nous montrer le type de relation qu’il a !

===> compléments d’informations par mes soins :

– Zammoum est né le 20 octobre 1933/2004 à Boghni, dans la région de Tizi Ouzou.
– Daniel Timsit est un militant algérien du FLN, né le 16 décembre 1928 à Alger et mort le 2 août 2002 à Paris.

Pourquoi a-t-il mis D. au lieu de Daniel ?

– Abdallah Fadel (75 ans) né en 1930 dcd 11 novembre 2005 à Annaba.
– Kateb Yacine né le 2 août 1929 à Constantine, en Algérie et mort le 28 octobre 1989 à Grenoble, en France.
– Lt colonel El Hadjen EFOR Blida (Aucune information précise sauf qu’il était Lieutenant Colonel)

Puis il enchaine : (toujours par commentaire)

b) « Le colonel El Hadjen très content lui aussi des hommes qu’il venait de rencontrer, me fit cette remarque deux jours après à Mechtras : « Ali Zammoum, Krim, Benbella, Ait Ahmed, Khider, Boudiaf et tes amis d’Alger sont de grands patriotes, des nationalistes auxquels on ne peut rien reprocher, sauf le fait qu’ils sont orgueilleux, exigeants et rancuniers à l’extrême. Dans de telles conditions, on ne peut pas faire de la politique et conquérir le pouvoir. »
===> Ce minable, insulte nos martyrs par la bouche du Lt Colonel Hadjen décédé ! (prosopopée)
===> Remarquez cette expression insidieusement ostentatoire !!! « TES AMIS d’Alger… »

 

– « Ali Zammoum, Krim, Benbella, Ait Ahmed, Khider, Boudiaf et tes amis d’Alger sont de grands patriotes… »

===> Regardons de près, SES (supposés) AMIS d’Alger !

– Krim Belkacem né le 15 décembre 1922 à Oued Ksari en Kabylie (Algérie), et mort assassiné à Francfort le 18 octobre 1970.
– Mohamed Khider né le 13 mars 1912 à Alger. (Algérie) Mort assassiné le 4 janvier 1967 en Espagne.
===> Krim Belkacem est assassiné en 1.9.7.0 Said Radjef (né en 1962) AVAIT 08 ans ?!
===> Mohamed Khider est assassiné en 1.9.6.7 Said Radjef (né en 1962) AVAIT 05 ans ?!

On peut aussi DIRE sans crainte que Monsieur KHIDER était encore vivant durant cette période (vérité de Lapalice) puisque le Lt Colonel El Hadjen venait de lui parler ? (cela s’est donc passé AVANT 1967 ?! (date de l’assassinat de Khider) – Said Radjef avait moins de 05 ans ?! – Hihihi..

Comment pouvait-il être lié à ces DEUX géants de la révolution alors qu’il portait encore la culotte ?!

Un malade sans conscience et qui ne recule devant rien…
———————
(7) Membres fondateurs du MDRA : les colonels Amar Ouamrane et Mohand Oulhadj, Mohamed Zamoum (dit Si Salah), Saïd Babouche, Mohamed Hamouche, (dit Moh-Touil) Brahim Ould-Mohamed, Tansouet, Tarbouche Mourad, Djouab Abdelmadjid et Slimane Amirat, ancien compagnon et co-fondateur avec Belkacem Krim du MDRA.
(8) Dr Maiz ex secrétaire général à 34 ans (1989-1992) du MDRA (Mouvement démocratique pour le renouveau algérien), parti créé par Krim et dissout par le pouvoir algérien durant les années 90.
(9) Où étiez-vous, lors des crimes génocidaires :
– en Irak ?
– à Ghaza ?
– au Mali ?
– en Syrie ?
– en Egypte où le frères musulmans se sont faits massacrer par Sissi le criminel ?
(10) Milatou El Kofri Wahida ! Vous pleurez vos frères. Vous le montrez ostensiblement pour plaire à vos maîtres !

 

ADDENDUM

 

LE Dr MAIZ  est passé SUR MON SITE, le 03/04/2015…(10 h 35mn)

Il a ensuite EFFACE SA « DATE DE NAISSANCE »  sur son site !

Tout cela pour BERNER encore plus, TOUS CEUX QUI CROIENT QU’IL EST « MEMBRE FONDATEUR » du M.D.R.A !!!  Quel toupet !!!

 

Cependant, IL A OUBLIE D’EFFACER CECI :

 

Maiz_naissance

Le ridicule ne TUE point de nos jours…

La médiocrité a encore de très beaux jours devant elle !

 

Il a même plagié mon article  » L’alphabet de la gouvernance en Algérie » !

Lien: http://goutdemiel.com/?cat=9&paged=3

Voir sur sa page en date du 04/04/2015 !?

 

C’est sur la page de notre illustre docteur que la flagornerie a trouvé son bonheur…

 

EUREKA !

 

Le Dr Maiz vient de trouver la solution (ou quelqu’un lui a soufflé à l’oreille !)

Il vient de me bloquer sur sa page fessebook ! Quel génie…

Il s’est débarrassé de moi ! Il a la paix. Pour combien de temps ?

D’autres viendront…

Tôt ou tard, le stratagème sera éventré !

 

Ps définitif: (dossier clos)

Je ne connaissais pas ce Dr Maiz jusqu’au jour où je découvris le pot aux roses…

Je n’ai RIEN contre lui en tant que personne mais je n’aime pas ce personnage qui fait tout pour se faire passer pour ce QU’IL N’EST PAS (MEMBRE FONDATEUR du MDRA)

 

J’ai contacté certains de ses amis. Quelques-uns étaient quelque peu, surpris…d’autres se sont carrément dérobés ! Comment un supposé « intellectuel » du genre technocrate puisse-t-il se complaire dans la politique de l’autruche ? Acculé, il n’assume pas ! 

 

 

Vu 55592 fois par 11260 visiteurs

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

82Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: «Nous sommes chrétiens». C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.

 83Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Moḥammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu’ils ont reconnu la vérité. Ils disent: «Ô notre Seigneur ! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran).

SOURATE 5
EL-MĀÏDAH (LA TABLE SERVIE)

 

Peut-on dire que l’affaire du « Charlie Hebdo » n’est plus d’actualité puisque la grande mascarade vient de s’achever ? Non ! Assurément non !

Charlie Hebdo, n’est que l’arbre qui cache la forêt !

Puis il faut bien le souligner, de quel Charlie Hebdo faut-il parler ?
– Celui de la provocation outrageuse, du déni et des caricatures offensantes ?
– Ou celui de la compassion, véritable cheval de Troie de l’islamophobie, de la rancœur et de la haine ?

Le rôle de tout journal satirique et humoristique est la dérision ! Cependant, il y a une déontologie.
On ne peut impunément se moquer des croyances des gens sous couvert d’une tradition libertaire ?!
Qui a inventé le lèse-majesté ?

Chose remarquable et très significative, l’ancêtre de Charlie Hebdo, le magazine Hara-Kiri (entendez, « Qui Rit »), fut suspendu en 1961 sur injonction du général De Gaulle pour publication immorale et une deuxième fois en 1966…
Le 16 novembre 1970, retour de manivelle ! Le Hara-Kiri, se fait…Hara-Kiri en parodiant le deuil national du général De Gaulle le trouvant démesuré comparé à celui des victimes d’un tragique incendie dans un dancing ! C’est le très controversé ministre de l’intérieur français Raymond Marcellin qui le 17 novembre 1970 ordonna l’interdiction définitive de ce magazine. Comme quoi, on peut mourir de différentes manières. Quand une parution disparaît, la plupart du temps ses membres fondateurs refont surface, avec un autre titre plus laudateur en signe de pénitence !

Une semaine après, le Charlie Hebdo voit le jour…
Charlie, en référence à Charles…De Gaulle ! Une façon comme une autre de faire son mea Culpa !
Douze ans après, Charlie Hebdo disparait pour une longue durée…

Charlie Hebdo réapparait avec Philippe Val comme directeur de la publication et de la rédaction à partir de 1992. Philippe Val un sioniste convaincu, deviendra très vite le premier fossoyeur de cet hebdomadaire irrévérencieux qu’il quittera en mai 2009 ! Ses prises de position et sa polémique vis-à-vis de l’Islam et son soutien inconditionnel aux États-Unis et à Israël ne sont plus à démontrer. En 2006, il cosigne une pétition pour le droit au blasphème avec Ayaan Hirsi Ali, Chahla Chafiq-Beski, Caroline Fourest, Bernard-Henri Lévy, Irshad Manji, Maryam Namazie, Mehdi Mozaffari, Taslima Nasreen, Salman Rushdie, Antoine Sfeir, Ibn Warraq…

Philippe Val est un vif partisan du maintien de l’infâme loi dite Gayssot.

C’est sous sa responsabilité et avec son accord, que le 8 février 2006, Charlie Hebdo reprenait à son tour, la publication de la série des caricatures de Mohammed (le sceau des Messagers d’Allah) publiait par le journal danois « Jyllands-Posten », en ajoutant un dessin de Cabu en couverture ! C’est le même jour que Tewfik Allal un athée franco-algérien publie un communiqué dans Charlie Hebdo, favorable à ces mêmes caricatures offensantes !

Le ministre des Réformes Roberto Calderoli a démissionné samedi le 18 février 2006 du gouvernement italien, après avoir été accusé par la Libye d’offense à l’Islam mais Philippe Val l’initiateur du « manifeste des douze » lance un appel le 01 mars 2006, à la lutte contre l’islamisme intégriste et cela à l’instar de la publication du manifeste des libertés, le 17 février 2004 rédigé par le sieur Tewfik Allal et signé par des personnalités « de culture musulmane !?»
Le mercredi 15 mars de la même année, le ministre de la culture française organise une soirée apologétique et rend hommage aux dessinateurs de l’hebdo. Le ver était déjà dans la pomme…

Pourtant Philippe Val se fait tabasser à mort, en octobre 1995. Deux militants anti-IVG qui l’attendaient devant la Maison de la radio, se sont empressés de lui casser la mâchoire et plusieurs dents…
Une agression contre la liberté d’expression…sans incidence !

Faut-il rappeler que beaucoup d’intellectuels palestiniens ont été assassinés par le Kidon ! (Service d’action du Mossad) La liste est trop longue à énumérer…
Ghassan Kanafani et Naji Al-Ali pour ne citer que ceux-là !

1/Ghassan Kanafani est un écrivain, journaliste et activiste palestinien.
Il est né le 09 avril 1936 à Acra – Palestine occupée.
Ghassan est assassiné le 08 juillet 1972, dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth.(Liban)

2/Naji Al-Ali, est un caricaturiste palestinien. Sa famille s’est réfugiée en 1948 au camp libanais de Ain-El-Helweh. Né en 1938, il est assassiné le 29 août 1987 à Londres.(Royaume-Uni)

Personne n’a bougé le petit doigt. Pas une vague. Rien…

La France pays des libertés, n’appartient plus aux français…de souche !

La diaspora juive y a trouvé un terreau très fertile et des pro-sionistes très zélés à l’image de Manuel Valls qui était chargé (1997-2002) de la communication et de la presse au cabinet du premier ministre Jospin. Manuel Valls a été élu maire d’Evry en 2001. Il n’a jamais été pro-israélien à cette date !

Mais qu’est donc devenu l’olivier planté par Valls, à Evry le 12 avril 2008 en l’honneur de la Palestine ?

Marié depuis 2010 à la violoniste (j’allais dire : sionoliste) Anne Gravoin qui est de confession juive, il accède d’une manière fulgurante aux plus hauts postes de l’administration française ?! Deux ans après son mariage, il est ministre de l’Intérieur dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault (2012-2014). En signe d’allégeance à Israël, le 19 mars 2014 (Place du Trocadéro) Valls tient un discours virulent contre l’antisémitisme ! Douze jours après, (le 31 mars 2014) il est promu Premier ministre, succédant à Jean-Marc Ayrault ! Pas moins que ça. Il succédera vraisemblablement à François Hollande même si ce dernier a été assisté, dans sa course à la présidence, par deux personnalités influentes sur la scène internationale: Henri de Castries, patron du Bilderberg, et Larry Hochberg, président d’un lobby israélo-américain dénommé Elnet ! Néanmoins, Valls  un sioniste et franc-maçon a bel et bien été invité en 2008, à participer aux réunions Bilderberg pour poursuivre un endoctrinement et maintenir son allégeance aux sionistes ! Les deux conseillers de Hollande, Laurent Fabius et Pierre Moscovici sont deux juifs-sionistes avec le reste :

-Julien Dray
-Daniel Cohn-Bendit
-Elie Barnavi
-Bernard Henri-Levy
-Zeev Sternhell
-Avi Primor
-Etienne-Emile Baulieu
-Suzanne de Brunhoff
-Vincent PEILLON
-Nathalie Bensahel
-François Rebsamen
-Harlem Désir
-Cohn-Bendit
-Adeline Hazan
-Michèle Sabban
-Jean-Michel Casa…

Moins sioniste que moi…tu meurs !

Qui prouve que Manuel Valls alors ministre de l’intérieur, n’avait pas élaboré un fichier secret sur les musulmans de France comme l’avait fait André Tulard pour les juifs sous Vichy ?

Il suffit de citer quelque part, Israël, la Shoah ou tout simplement les juifs et…vous êtes taxés d’antisémites ?! Vous aurez sur le dos, une armada d’associations juives ou pro-sionistes qui activent librement en France. Liste non-exhaustive :

– Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF)
– Fédération des Sociétés Juives de France (FSJF)
– Association Humanitaire de la communauté Juive de France (OHR Hanna)
– Associations juive annuaire associations juive (Alloj)
– Association des Directeurs d’Ecoles Juives dE France (ADEJF)
– Fonds social juif unifié (FSJU)
– l’Alliance israélite universelle (AIU)
– Ligue de défense juive (LDJ)
– Mouvement de la jeunesse sioniste (Le Betard et sa branche étudiante, le Tagar)

Un arsenal juridique a déjà été mis en place pour museler toutes velléités !
Demandez à Robert Faurisson, Dieudonné (Mbala Mbala) ou Alain Soral ! Vous serez médusés…

Mais…POURQUOI donc, des pays si différents, éloignés les uns des autres par des milliers de kms, ont-ils adopté au fil des siècles, la même attitude « antisémite » vis à vis du « juif » errant ? En dépit des cultures et de l’environnement propre du pays hôte, ce petit »juif » errant si différent de ses coreligionnaires, présente lui aussi les mêmes tares héréditaires ! (Cupidité, fourberie, hypocrisie, usure, avarice, félonie…) Usurier de renommée mondiale et spécialiste de la manigance, il réussit à avoir la mainmise sur le pouvoir occulte et parvient grace à l’argent sale, à contrôler les centres de décisions à travers le monde…Rien ne lui échappe ! Les mass-média, le show biz, l’industrie cinématographique et musicale ! Il constitue dès lors un puissant lobby incontournable aux USA tel l’American Jewish Committee , ce comité juif américain qui est l’un des piliers du Lobby juif aux Etats-Unis, et l’une des organisations les plus attachées à faire régner son ordre sur le monde médiatique et qui bientôt étendra son hégémonie sur l’ensemble du plateau européen…et partant sur le reste du monde !

Écoutons plutôt, LAZARE Bernard qui dans la préface de son livre, s’interroge sur les causes de « l’antisémitisme » à travers le monde : l’Antisémitisme, son histoire et ses causes suivi de Contre l’antisémitisme.

« Je n’approuve pas l’antisémitisme, c’est une conception étroite, médiocre et incomplète, mais j’ai tenté de l’expliquer. Il n’était pas né sans causes, j’ai cherché ces causes. Ai-je réussi à les déterminer ? C’est à ceux qui liront ces pages d’en décider. Il m’a semblé qu’une opinion aussi universelle que l’antisémitisme, ayant fleuri dans tous les lieux et dans tous les temps, avant l’ère chrétienne et après, à Alexandrie, à Rome et à Antioche, en Arabie et en Perse, dans l’Europe du Moyen Âge et dans l’Europe moderne, en un mot, dans toutes les parties du monde où il y a eu et où il y a des Juifs, il m’a semblé qu’une telle opinion ne pouvait être le résultat d’une fantaisie et d’un caprice perpétuel, et qu’il devait y avoir à son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses. «  ( Préface )
LAZARE Bernard

Fourberies et stratégie du petit « juif »
C’est le petit « juif sans défense, c’est l’éternel persécuté. Il entretient le « mythe » de l’holocauste ( la shoah) devant ses « alliés » les mettant ainsi devant leurs mauvaises consciences et les force ainsi à assumer leurs responsabilités morales vis à vis de leur dette historique ! Il s’entoure de lois « scélérates » comme la « loi Gayssot » pour ne citer que la France ceci pour contrecarrer TOUS ceux qui s’opposent à ses perfides desseins ou osent remettre en question, l’idéologie sioniste et criminelle !

Dix-neuf historiens français avaient lancé un appel à l’abrogation d’un certain nombre de lois à commencer par la loi ant-irévisionniste du 13 juillet 1990, parue au Journal officiel de la République française le 14 juillet 1990 sous la signature de François Mitterrand, de Michel Rocard et de quelques autres ministres socialistes. Cette loi, qui n’est que la réplique d¹une loi israélienne de 1986, avait été demandée, dès le mois de mai 1986, par un certain nombre de personnalités françaises d’origine juive réunies à Paris autour du grand rabbin René-Samuel Sirat, de Pierre Vidal-Naquet et du défunt Georges Wellers. L’historien Jean-Pierre Azéma s’était associé à ces personnalités. Sur le plan politique et parlementaire, le véritable promoteur de la loi a été Laurent Fabius. Pour des nécessités d’ordre politique au sein de la majorité socialo-communiste, L.Fabius et les socialistes ont laissé au communiste Jean-Claude Gayssot la prérogative de soumettre au parlement sa proposition de loi contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie mais à la condition d’y ajouter une disposition anti-révisionniste rédigée par Laurent Fabius et ses amis.

Cette loi est aujourd’hui connue sous les noms de « loi Gayssot » ou « loi Fabius-Gayssot » ou « loi Rocard-Gayssot ».

Loin de servir une idéologie, les révisionnistes s’astreignent simplement à la recherche méthodique de l’exactitude en matière d’histoire. Ils ne peuvent donc que se féliciter de ce que dix-neuf historiens français qui, pour leur grande majorité, sont de gauche et, pour certains d¹entre eux, ont une origine juive, se voient enfin contraints de réclamer l¹abrogation de « l¹atroce » loi Fabius-Gayssot (Yves Baudelot, avocat du Monde).

Encore une loi scélérate pour servir les desseins crapuleux des sionistes…français !

Bernard Cazeneuve socialiste radical, devient le 02 avril 2014, ministre de l’Intérieur au sein du gouvernement Valls le pro-sioniste. Très proche de Laurent Fabius, (un autre sioniste) il s’empresse 09 mois après sa nomination et suite à l’hystérie collective provoquée, d’introduire un amendement qui devra permettre à l’autorité administrative d’exiger des moteurs de recherche sur le net, de déréférencer des sites sans l’intervention du juge !

Une abominable atteinte aux libertés fondamentales du seul ressort de la justice et non de l’exécutif.

Ayant provoqué le « Grand Frisson » en profitant de la sensibilité des français et de leurs émotions, ils s’activèrent alors à mettre en place, un régime d’exception proche du totalitarisme stalinien en vue de concrétiser l’objectif planifié. Pour arriver à ses fins, ce gouvernement actuel n’hésite pas a inciter les citoyens à la délation. On n’est pas loin du pétainisme et…de l’inquisition !

Il est même fort probable que ce système de pogrom informatique soit étendu aux pays assujettis à la France ?! Ce qui est très remarquable à travers cette loi, c’est l’exclusion de tous ceux qui font l’apologie de la provocation religieuse et du blasphème organisé par les Femens, Charlie Hebdo ou ceux qui s’identifient à leurs démarches islamophobes…

Être juif, est-ce appartenir à une race ou est-ce tout simplement une religion ?

Ou les deux en même temps ?

Toutes les sectes dans le monde, ont un fondement juif ! Du veau d’or aux illuminatis, (ils ont apparemment été fondés en Bavière en 1770 par un certain Adam Weisshaupt, un étudiant du philosophe juif Mendelsohn, et soutenus par la famille Rothschild) et la franc-maçonnerie !

Le reste, c’est des enfants de chœur

Par quelles méthodes diaboliques, ce pouvoir occulte peut-il si facilement asservir et contrôler les gens ?

-Le contrôle total de tous les systèmes financiers, les emprunts et les prêts.
-Le contrôle des médias.
-Le contrôle des universités et l’ensemble du système éducatif.
-Liguer l’un contre l’autre, en utilisant une théorie élaborée par Hegel : Thèse contre antithèse – synthèse.
-L’insertion des populations immigrées dans les pays.
-L’utilisation d’hommes de paille à des postes importants.
-L’assassinat de leaders adversaires en simulant une mort naturelle.
-L’ingénierie sociale. Une racaille facilement manipulée est suffisante.
(Mélange de groupes de population ayant des valeurs morales qui laisse à désirer, de faibles traditions, un bas niveau d’éducation et une faible volonté collective constituent l’objectif. Ceux qui ont des aptitudes particulières peuvent être pris et formés pour servir les Illuminatis dans des tâches techniques, la sécurité, ou dans le cadre de la propagande.La classe moyenne deviendra ainsi excédentaire et sera réduite à une pauvreté relative.)
-Moquerie et soumission des mœurs de sociétés qui opposent de la résistance.
(Le contrôle des médias, des industries de la mode et des systèmes d’éducation sont des éléments essentiels de cette stratégie. Un « idiot utile » est beaucoup plus efficace qu’un partisan conscient. Par ces moyens de subversion, des sociétés et des nations sont conquises de l’intérieur)
-Une guerre économique implacable.
-Contrôle et exploitation des normes de santé publique.
-La diffamation.

 

Qu’à donc à gagner cette France encore colonialiste, en restant dans le giron du judaïsme mondial ?

 

Chirac

L’ancien  président français Jacques Chirac (7 mai 1995 – 16 mai 2007)

Valls antisémit

Valls et BHL ?!

 

 

Sarkosy     Hollande   Valls

 

Nicolas Sarkozy                       François Hollande                 Manuel Valls 1er ministre français

 

 

Dati

 

 Rachida Dati devant le mur des lamentations...

 

 

Bush jr

 

Georges Bush Jr (USA) shimon perès  et…Ehud Olmert

 

Clinton

 

Bill Clinton (USA)

 

obama

 

Barack Obama (last but not least)

 

Israël fait du rapt de ses soldats un casus belli !
Elle n’hésite pas avec l’accord tacite de toutes les forces du mal, à mettre à feu et à sang tout le proche Orient. C’est un devoir sacré pour cette entité sioniste que de préserver le moral de son armée et de sa population !

Charlie Habdo a-t-il été attaqué par des musulmans ou est-ce un coup tordu des services ?

Pourquoi verser dans la surenchère, en présentant les musulmans comme incapables d’appliquer la loi du talion ?

Voici donc une cohorte de charognards qui défilent, consternés que des agnelets aient pu commettre l’irréparable ? Des assassins et leurs affidés paradant dédaigneusement à Paris, en crachant ostensiblement à la face du monde libre, toute leur haine et leur rancœur. Toute la racaille affiliée au néo-colonialisme français est au rendez-vous ! Obédience oblige. Même Mahmoud Abbes (celui qui abaisse son froc…) est là ! Une véritable insulte à la mémoire de tous ceux qui ont été assassinés en Algérie, en Tunisie, au Maroc, au Mali, en Syrie, en Irak, au Liban, en Egypte, en Afghanistan, au Yémen, en Somalie, à Djibouti et en Palestine !

 

Sionistes

 Toutes les légendes en couleur sont de Goutdemiel ! (à part, celles de couleur blanche)

Que peut bien rapporter à la France, cette victoire à la Pyrrhus ?

 

La haine engendre toujours la violence et on ne récolte que ce que l’on sème…

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

110. Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.

111. Ils ne pourront jamais vous causer du tort seulement par nuisance et s’ils vous combattent, ils vous tourneront le dos et ils n’auront alors point de secours.

112. Où qu’ils se trouvent, ils sont frappés d’avilissement, à moins d’un secours providentiel d’Allah ou d’un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru la colère d’Allah, et les voilà frappés de malheur, pour n’avoir pas cru aux signes d’Allah, et assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé.

113. Mais ils ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d’Allah en se prosternant.

114. Ils croient en Allah et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien.

115. Et quelque bien qu’ils fassent, il ne leur sera pas dénié. Car Allah connaît bien les pieux.

 

SOURATE 3
AL-˒IMRĀN (LA FAMILLE D’IMRAN)

Versets : 110/115

 

 

Vu 43669 fois par 10937 visiteurs

Si tout le monde était serein !
Le monde aurait plus de coeur…

Si tout le monde plantait le même grain !
Le monde aurait la même sueur…

Si tout le monde mangeait à sa faim !
Le monde n’aurait plus peur…

Si tout le monde avait les mêmes soins !
Le monde serait sans douleur…

Si tout le monde aimait les gamins !
Le monde aurait moins de pleurs…

Si tout le monde prenait le même sein !
Le monde serait frère et soeur…

Si tout le monde avait les mêmes liens !
Le monde serait à la même heure…

Si tout le monde avait le même destin !
Le monde aurait la même humeur…

Si tout le monde vivait d’un rien !
Le monde aurait la même saveur…

Si tout le monde avait le même besoin !
Le monde aurait la même valeur…

Si tout le monde pouvait aller si loin !
Le monde aurait la même fureur…

Si tout le monde prenait le bon chemin !
Le monde ne serait pas ailleurs…

Si tout le monde était plein d’entrain !
Le monde serait innovateur…

Si tout le monde était musicien !
Le monde chanterait en choeur…

Si tout le monde était écrivain !
le monde serait grand lecteur…

Si tôt le monde aimait son voisin !
Le monde serait moins railleur…

Si le monde était un peu puritain !
Le monde aurait la même pudeur…

Si tout le monde vivait dans le même coin !
Le monde aurait la même lueur…

Si tout le monde était dans le même bain !
Le monde aurait la même odeur…

Si tout le monde avait le même jardin !
Le monde aurait les mêmes fleurs…

Si tout le monde avait le même teint !
Le monde aurait la même couleur…

Si tout le monde pensait à demain !
Le monde n’aurait plus cette laideur…

Si tout le monde était plus humain !
Le monde aurait plus de bonheur…

Si tout le monde se tenait par la main !
Le monde serait bien meilleur…

Mais hélas, le monde est si coquin
qu’il a déjà perdu son honneur…

 

 

Un monde meilleur

 

 

Vu 32758 fois par 10142 visiteurs

 

Quand j’étais petit, en bas âge
je ne savais rien de cette vie
Je ne pensais qu’au doux sevrage
et à tout ce qui me faisait envie

 

Puis, j’ai appris le babillage
les gestes et mimiques utiles
Je souriais à mon entourage
avec mon ingénuité puérile

 

Enfin, je titubais avec courage
devant mes parents émerveillés
et vint le temps du verrouillage
J’étais alors très bien surveillé

 

Je grandis, j’étais bien sage
et je regardais autour de moi
en visitant tous mes parages
je surpris mon coeur en émoi

 

j’ai appris le doux langage…

 

Mon adolescence fut un mirage
et c’est alors que je l’ai connue
elle a pris mon coeur en otage
puis j’ai basculé dans l’inconnu

 

J’ai dû alors tourner la page
pour apprendre à la connaître
son charme et son joli visage
ont réussi à me faire renaître

 

Il me fallait apprendre l’usage
des mots doux qui lui plaisaient
ma poésie ainsi que l’hommage
de ma tendresse et mes baisers

 

De fleur en fleur par mes butinages
cela devait bien sûr arriver un jour
je fus pris comme l’oiseau en cage
dans les filets d’un terrible amour

 

J’ai appris le vrai langage…

 

 

Vu 32645 fois par 10100 visiteurs

« En politique, il faut suivre le droit chemin : on est sûr de n’y rencontrer personne.»

(Otto Von Bismarck)
Certains individus sont si imbus de leurs personnes et infatués d’eux-mêmes que la prétention, le mépris, la vanité et l’arrogance sont devenus pour eux, une seconde nature…

Leur Savoir, leur Avoir, leur Miroir et leur Pouvoir ont fini par façonner une partie de leurs personnalités dans ce qui les caractérise le plus : leur égocentrisme !

 

Il n’y a aucune limite à leur soif du pouvoir !

Ils finissent tous, dans la démesure et l’exacerbation psychotique…
Finalement, ils finissent tous par disparaître dans les oubliettes de la honte.

De Caligula à Néron en passant par Gengis Khan, Attila, Qarun (Coré, Qora’h), Nemrod et Pharaon !

Des renégats et des psychopathes dont l’ivresse du pouvoir a brouillé les sens et la raison et qui furent exterminés par un châtiment divin des plus exemplaires…

 

Une très grande richesse conduit aux grandes extravagances !

 

Cumuler un « Avoir » sans conscience mène à la Cupidité !
Etaler son « Savoir » sans connaissance dénote d’une grande absurdité !
Vivre devant son « Miroir » sans décence équivaut à une banale stupidité !
L’attrait du « Pouvoir » sans compétence découle d’une morbide avidité !

 

Peut-il y avoir des exceptions à la règle ?

Oui !

– Le faste et la richesse du Roi Salomon (Souleimen – Qsssl) n’avaient aucune commune mesure !
– Le Savoir d’El Khidr était hors du commun !
– La beauté légendaire de Joseph (Youssouf – Qsssl) était hors du commun des mortels !
– Le Roi/Prophète Salomon (Qsssl) était éminemment puissant mais pieux, intègre et modeste !

 

Tous ces hommes avaient scrupuleusement suivi, les décrets divins et avaient un grand respect pour les

limites imparties par Allah, le Créateur de toute chose…fusse-t-elle infiniment infime !

 

Le coeur est le véritable dépositaire de toutes les richesses temporelles…

 

Décrier un système politique et s’y accrocher ardûment traduit une grande hypocrisie !

Abu Dher El Ghifari (Qu’Allah L’agrée) défendait âprement certaines idées relatives au renoncement d’ici-bas (superflu, jouissances…) et les appliquait mordicus comme modus vivendi !

Louisa Hanoun notre trotskiste bien éclairée, clignote à gauche mais tourne toujours à droite…
Regardez son train de vie ! Elle dit une chose et fait son contraire…

Ceux qui font de la politique, recherchent le pouvoir ! Celui-ci mène directement…à l’argent !
Ceux qui ont de l’argent sont sollicités par ceux qui ont le pouvoir !

Une ronde infernale…

 

 

 

 

 

Vu 31891 fois par 9934 visiteurs

 

Dans la tiédeur d’un soir crépusculaire,
d’une longue et morne journée d’automne,
des boeufs poudreux humant l’air,
tiraient la charrue d’un pas monotone !

Pliant sous le poids du joug qui les retient,
leurs mufles soufflant au vent et poussant le timon,
le soc sous leurs poids s’enfonce encore et revient,
pour tracer des sillons dans la chair humide du limon !

D’une main vigoureuse, tenant le manche,
le laboureur avance dans les mottes qu’il disperse !
Les courroies se tendent et la sangle penche,
sous le joug des boeufs qui la berce !

les boeufs frémissant, piétinent le sol !
Les enfants s’avancent, pour aider leur père !
ils détachent les courroies, sur la terre molle,
libérant le timon et le soc aiguisé de la terre !

Les boeufs avancent péniblement et leurs pattes
martèlent lourdement la grille de l’entrée.
Les enfants suivent leur père à la hâte,
et la glèbe gémit au loin, de son flanc éventré !

 

Vu 32806 fois par 10166 visiteurs

Je vois dans tes yeux noirs
l’espoir…
Je sens dans ton cœur
la peur…
et dans ton regard
hagard
cette lueur
qui s’efface…
Et ce sourire
malicieux, subtil
et fugace…

Ton doux parfum sublime
et tenace
s’insinue dans mon esprit
épris
par l’effluve du musc
de l’encens
et de la myrrhe…

Oniriques pensées
d’un rêve insensé
diffuses
dans mon cœur
en pleurs…

A toi ma nymphe et ma muse
que mon cœur
vient d’élire
laisse moi te dire
dans mes délires
sans anathèmes
tous mes je t’aime !

Vu 32884 fois par 10180 visiteurs

La nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents. (Confucius)

 

 

 

Les voies du seigneur sont impénétrables…

Nous subissons parfois les aléas de la vie et comme le roseau, nous plions sans rompre !

Comment peut-il en être autrement ? En allant à la rencontre du temps, inlassablement, le ressac de nos émotions nous renvoie vers de nouveaux horizons, vers de furtifs rivages où déferlent de lointaines images perdues dans les méandres de nos frileuses réminiscences…

 

On tient le coup, on renaît de nos cendres et la vie continue. Bon gré, mal gré.

 

Ce petit billet pour nos ami(e)s lecteurs et lectrices (les plus fidèles ?) me permet quand même de renouer un peu avec moi-même et de retrouver, cette volonté de communiquer avec les autres. Ce site est ma propriété personnelle corps et âme ! Contenu et contenant. Personne ne me paie et je n’ai jamais demandé à personne de le faire…

Pour moi, écrire est un plaisir que je veux partager avec tous ceux qui le désirent. Tout simplement. Mes amis de l’ombre : des amis furtifs…mais bien présents et que j’estime beaucoup !

 

Après l’épreuve du plagiat, je dus subir malgré moi, encore une fois, un autre défi…

 

Mon hébergeur avait oublié de m’aviser de l’échéance de mon abonnement et mon Nom de domaine (Goutdemiel.NET) se retrouva en Rédemption !

(Une période de grâce qui me permet de reprendre ce Nom, une fois le délai écoulé, avant qu’il ne retombe dans le domaine public donc à la portée de tous !) Entre temps, je pris un autre Nom de domaine, très proche du premier : Goutdemiel.COM ! Passer du .NET au .COM n’est pas une sinécure.

 

J’ai pu le faire !

 

A vrai dire, je n’ai aucune idée, durant toute cette absence forcée, de ce qui s’est réellement passée côté jardin ! J’aurais un réel plaisir à répondre à ceux et à celles qui auront l’aimable obligeance de me faire part de leurs points de vue…les commentaires sont faits pour ça !

 

Vu 41531 fois par 10656 visiteurs

Au fil des jours
octobre 2018
D L M M J V S
« Mar    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Articles récents
Slideshow
  • Własny zespoł weselny 23 février 2017
    Myślicie, że nadal jest taki duży popyt na usługi zespołów weselnych? W tej branży można się spokojnie utrzymać przez cały rok czy tylko sezonowo? Jakie jest Wasze zdanie? Znacie może jakiś zespół, który ciągle ma zlecenia?
Total Petition Signatures
  • Rebaptisation du centre culturel de Baraki au nom de Guettaf AbdAllah: 52